Lay My Soul to Waste

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe A Pale Horse Named Death
Nom de l'album Lay My Soul to Waste
Type Album
Date de parution 27 Mai 2013
Labels Steamhammer
SPV
Style MusicalDoom Gothique
Membres possèdant cet album27

Tracklist

1.
 Lay My Soul to Waste
 01:13
2.
 Shallow Grave
 05:18
3.
 The Needle in You
 04:16
4.
 In the Sleeping Death
 05:35
5.
 Killer by Night
 03:32
6.
 Growing Old
 03:32
7.
 Dead of Winter
 03:23
8.
 Devil Came with a Smile
 04:04
9.
 Day of the Storm
 07:40
10.
 DMSLT
 04:37
11.
 Cold Dark Mourning
 07:15

Durée totale : 50:25

Acheter cet album

A Pale Horse Named Death


Chronique @ Secrits

24 Janvier 2014

Sombre et sans espoir...

Première chronique, pour le groupe de Sal Abrascuto (ex-Type O négative).

2 ans après le très bon "And Hell Will Follow Me", ils nous reviennent plus déprimés que jamais. Toujours avec ce son si particulier qui mélange Grunge/Doom, Hard Rock et Gothique.

La pochette montre un cimetière avec l'arrivée d'un cortège funèbre et d'un cercueil, avec ce brouillard épais et dense formant le crâne d'un cheval mort et la lune son œil... Messieurs Dames si vous cherchez de la joie de vivre et de la bonne humeur, passez votre chemin, car ici la fatalité de la mort accompagnée de l'humour noir et l'ironie de votre sort seront votre seule échappatoire.

L'album commence avec une intro que n'aurait pas reniée Type O Negative. Des voix d'outre-tombe et d'une femme pleurant au loin. Passée l'intro, on rentre dans le vif du sujet avec "Shallow Grave", un riff nonchalant proche du Sludge, puis l'arrivée des guitares mélodiques, ce qui rend la chanson très accrocheuse, racontant l'histoire d'un homme tuant une femme et l'enterrant sans cercueil à même la terre.

Chaque chanson raconte une histoire morbide, "Devil came with A Smile" raconte l'industrie musicale responsable de la toxicomanie de Peter Steele voire de son décès. L'humour noir sur "DMSLT" chante sur un refrain accrocheur la vie au quotidien d'une personne lambda sur le point de se suicider, avec une guitare bien lourde avec toujours ce son Grunge et cette voix proche du défunt chanteur Layne Staley (ex-Alice in Chains).

Les titres comme "In the Sleeping Death", metal teinté d'influences blues avec un solo magnifique, ou encore "Day of the Storm" - avec sa lourdeur jouissive, Doom dans tous les sens du terme que Peter Steele aurait pu composer tellement la chanson est oppressante et prend aux tripes - montrent que le groupe n'a pas perdu son talent. La surprise acoustique " Dead of Winter" est malheureusement trop courte. "Killer by Night" est la suite de "Serial Killer" de l'opus précédent où il continue à semer des cadavres de petites filles dans la nature...

En conclusion, "Lay My Soul to Waste" est la suite logique de "And Hell Will Follow Me" avec des morceaux plus accrocheurs et plus mélodiques. Les sujets de l'album sont l'acceptation de la mort, le suicide et on sent que les gars ont voulu mettre le désespoir en avant, après tout ce sont les ex Type O, et la suite logique du groupe, sombre et sans espoir...

Je le recommande aux fans de Doom, Sludge , Grunge et aux amateurs de son lourd et lent en général.

1 Commentaire

4 J'aime

Partager
ExtremeOnction - 26 Janvier 2019:

Je suis en train de l'écouter et je partage ton opinion sur la galette. Ce groupe est une découverte pour moi qui suis fan de Type O et Alice in Chains et je suis franchement charmé. Pour la voix je trouve parfois un "petit timbre cradingue" à la Marilyn Manson qui ne me déplais pas. Merci pour ta Chro. 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de A Pale Horse Named Death