In Search of Light

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Aabsinthe
Nom de l'album In Search of Light
Type Album
Date de parution Octobre 2007
Labels Rupture Music
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album30

Tracklist

1. A Darkened Sky
2. Dead Leaves
3. Fragments
4. Gravity Leads to Dark Places
5. Bitterwrath
6. In Search of Light
7. A Long Walk to Touch the Sun

Chronique @ Julien

22 Octobre 2007
J’aurais tendance à croire que, dans ce genre, le temps est notre ami et qu’une longue réflexion est nécessaire afin de produire un nouvel opus. Finalement il n’aura pas fallu plus de deux ans aux français d’Aabsinthe pour nous pondre une suite au très prometteur The Loss of Illusion. Après avoir perdu ses illusions, le groupe est maintenant à la recherche de la lumière et après l’écoute de ce disque, on peut dire qu’ils ont décroché la timbale.

Si The Loss of Illusion avait permis au groupe d’acquérir une notoriété méritée, In Search For light devrait en toute logique les pousser au-delà de nos frontières. Un peu comme le nouveau Eths, c’est dans la continuité mais en toujours plus loin. Chaque point de détail qui aurait pu faire défaut est maintenant devenu une force. Nous pourrions commencer par le chant qui est plus travaillé, mieux mixé. Plus en avant, plus audible, plus prenant, il galvanise une musique aussi sombre que progressive. Du coup Pierre se lance à gorge perdue dans ce nouvel opus et c’est tant mieux.
Si cette évolution est notable, le reste de la composition n’est pas en défaut pour autant. Les arrangements sont toujours aussi excellents avec un clavier qui sait se fondre dans une masse sonore aussi pesante que pétrifiante. Je crois que c’est ce coté malsain qui m’a le plus accroché. Chaque note de clavier est plus glaçante que la précédente. Les arrangements de toutes sortes que l’on retrouve sur ce disque sont eux aussi très pointus et très prenants. Il n’y a qu’à voir le fait que l’on ne s’ennuie pas un seul instant sur un titre comme "A Long Walk to Touch the Sun" long de presque 19 minutes. Si ce n’est pas de l’écriture ça monsieur.
Hormis les claviers on retrouve une bonne dose de gratte. 2007 oblige, les rythmiques sont plombantes. Plus lourdes, plus puissantes elles ont subit un vrai dopage qui en écrasera plus d’un. Aabsinthe groupe faible rythmiquement, ça j’en doute…… Surtout que les lignes de basse très groovy sont là pour soutenir encore un peu plus ce plomb délivré par la gratte.

Voilà encore et toujours un disque français qui déchire pour cette année 2007. Ce second opus d’Aabsinthe va faire du bruit au sein de nos petites maisons de métaleux. Comme quoi nous les frenchy, nous savons faire de tout et surtout on sait le faire aussi bien (voire mieux) que les autres…….



Vive l’année 2007.

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
Corwin - 22 Octobre 2007: Ah mais chouette. Ca me fait un disque de plus à acheter, ça, je vais pas survivre...
scrattt - 20 Mars 2009: Aabsinthe n'est pas ici pour rigoler. ISOL est un disque qui fout le moral au plus bat tant la musique du groupe est définitivement sans espoir (renforcée en grande partie par les textes). Ce n'est pas tant l'originalité de la musique (on pense beaucoup à Meshuggah, Gojira, Opeth et j'en passe), mais l'atmosphère suffocante qui se dégage qui fait la qualité de l'album, mené par des compositions interminables aux ambiances noires. J'avoue ne pas être totalement rentré dans l'album, décrochant assez souvent, mais si le groupe arrive à d'avantage varier et à(un tout petit chouïa)alléger leur musique, je pense qu'on peut tenir là un groupe prometteur.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Aabsinthe