Immersion

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Irreversible Mechanism
Nom de l'album Immersion
Type Album
Date de parution 14 Septembre 2018
Labels Blood Music
Style MusicalDeath Technique
Membres possèdant cet album16

Tracklist

1.
 Existence I : Contemplation
 
2.
 Existence II : Collision
 
3.
 Abolution
 
4.
 Simulacra
 
5.
 Footprints in the Sand
 
6.
 Beyond
 
7.
 Limbo
 
8.
 Immersion
 
9.
 Awakening
 
10.
 Seclusion
 

Chronique @ Groaw

25 Mai 2019

Immersion propose un Death atmosphérique, moderne et futuriste

« Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »

Irreversible Mechanism est un groupe de Death technique nous venant tout droit de Biélorussie. Forcément, le pays est bien plus connu pour avoir fait parti du régime de l’URSS et, de fil en aiguille, est tristement célèbre par sa macabre histoire et son passé peu reluisant. Mais force est de constater qu’en musique, nos Biélorusses ne sont pas des amateurs, bien au contraire. En 2015, le groupe sort son premier album Infinite Fields, mélange parfait entre technicité et envolées lunaires. Une pièce qui divisera les fans de la première heure avec d’un côté les puristes qui prendront cette première pièce comme une insulte au genre et d’un autre côté, les songeurs qui viendront planer devant tant d’apesanteur et de mélodicité.

Trois ans plus tard, le quatuor refait surface avec Immersion, seconde pochette à l’artwork haut en couleurs et au design toujours orienté vers la fantaisie et l’irréel. Depuis ces trois années, il semble que nos musiciens ont acquit une certaine maturité et une aisance presque conventionnelle. Contrairement à leurs premiers travaux, on remarque également une écriture plus éternelle avec des morceaux dépassant allégrement les cinq minutes.

Le début de l’album se veut axé sur l’atmosphère, la progressivité et la quiétude. Les termes death et technique disparaitront durant quelques instants sur Existence I : Contemplation pour laisser place à une ambiance sereine et harmonieuse. Une petite mise en bouche avant une prise de puissance et un retour d’un death plus tranchant tout en gardant les touches progressives. Il n’est pas encore question tout de suite d’une très grande technicité mais plutôt de forger un décor unique, trouvant ses formes dans un chant hétérogène et dans une transition originale.

Existence II : Collision commence à porter un riffing bien plus hâtif et mordant. On retrouve un peu plus les fondements d’un death qui n’est pas seulement ancré dans une optique de brutalité mais dans une évolution de mélodicité et de complexité. Néanmoins, il n’en oublie pas sa toile progressive, aérée que l’on pourrait comparer aux influences de Fallujah avec Dreamless ou encore du dernier Beyond Creation.

Ces aspects sont d’autant plus présents sur Abolution, qui se voit ponctuer en plus de cela de coups d’accélérateurs à la batterie. Les variations techniques seront omniprésentes sur le morceau, alternant périodes calmes et moments fébriles. Dans ce schéma, on retrouve quelques caractéristiques de The Faceless ou encore de Ne Obliviscaris. Ces références n’ont bien évidement pas été choisies au hasard puisque l’ancien batteur, Lyle Cooper, jouait dans le premier groupe tandis que l’actuel percussioniste, Dan Presland, n’est ni plus ni moins que l’actuel batteur de la seconde formation.

On ne se le cachera pas, les autres titres resteront dans leur ensemble dans la même veine de ce Progressive Technical Death Metal, dont les ambiances et les influences sont extrêmement nombreuses. Les séquences claires/atmosphériques et death/technicité sont travaillés à la seconde près pour proposer une continuité impressionnante de justesse et d’ébahissement. Il arrive par moment que tous ces éléments soient un peu noyés et que le groupe en fasse un peu trop comme c’est par exemple le cas sur le titre éponyme entre eux mais cela reste relativement léger et très peu dérangeant durant l’écoute.

Immersion propose un Death atmosphérique, moderne et futuriste. Irreversible Mechanism a amélioré sa qualité d’écriture pour présenter neuf titres aux structures et aux instrumentaux élégants et alléchants, certaines atteignant même une inspiration ultime (Footprints In The Sand, Beyond). Dans son ensemble, ce second opus se verra assez ressemblant au premier tout en arrivant à corriger quelques erreurs du passé, en imposant un peu plus leur style, le tout en développant leur monde : celui du futur et de l’onirique.

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
mechant - 26 Mai 2019:

1 bien bel album ....

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Irreversible Mechanism