Holding a Wolf by the Ears

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
19/20
Nom du groupe From Autumn To Ashes
Nom de l'album Holding a Wolf by the Ears
Type Album
Date de parution 09 Avril 2007
Produit par Brian McTernan
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album34

Tracklist

1. Deth Kult Social Club
2. On the Offensive
3. Recounts and Recollections
4. Daylight Slaving
5. Delusions of Grandeur
6. Sensory Deprivation Adventure
7. Every Thing I Need
8. Underpass Tutorial
9. Love It or Left It
10. Travel
11. A Goat in Sheep's Rosary
12. Pioneers
Bonustracks (Japanese Release)
13. Y2K
14. Hang the Mason
15. What Good Is My Virtue

Chronique @ supercheche

31 Octobre 2007
Ben… A peu près à 3 secondes après avoir appuyé sur play, et vous savez à quoi vous attendre. C’est sûr, la voix ne ressemble pas à celle du chanteur d’Obituary, mais cela ne l’empèche pas de surprendre aussi par son originalité. Car elle est crié ( bah oui, c’est du screamo quoi ) et on s’inquiète assez pour la gorge du malheureux gémisseur. Il donne vraiement tout ce qu’il a. Ca dégage.
Mais une voix sans la musique qui va avec, ca vaut pas grand chose ( écouter The Fiction We Live de 2003, relativement dans le même esprit ). Seulement voilà : nos p’tits gars du New-Jersey nous offrent une galette blindée de riffs titanesques ( celui de Deth Kult Social Club, vers 1′50, est gigantesque !! Une vrai claque ! ) et se débrouillent pour insérer des breaks qui boost la rythmique !

On notera une certaine technicité dans l’ensemble. En plus de la parfaite maitrise des voix, chantée comme criée, les instruments sont carrés, et efficaces. La batterie est typée et technique, la basse ( bien que trop mis à l’écart ) suit le mouvement et rempli sont rôle. Les guitares sont assez simples, mais toujours pareil : sa joue bien et précis. Pas de solo, les difficultés se situent au niveau des riffs, par la vitesse d’éxecution notamment. Le chant tient une grande place dans leurs expressions et dans les sensations. Une grande faculté à faconner des mélodies qui n’est pas donné à tout le monde…

Du mixage, il ressort une agréssivité et une profondeur sonore de grande qualité. On remarque que malheureusement la longueur des titres est la même a chaque fois !
Le plus court : 2′49. Le plus long 3′51 ! Sur 12 titres, ca enlève l’effet de diversité par la longueur…

Cette album fait plaisir à entendre de la part de FATA, surtout à cause de leur précédents albums, dont on regrette l’efficacité primaire du style. Il recadre la musique du groupe ( suite à leur précédent opus Abandon Your Friends, assez posé ) et déborde d’énergie. Groupe à voir en live, l’histoire de déguster…

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
 
penur - 07 Août 2008: d'accord avec la critique : album immence
plus aussi bourrin que les précédent
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire