Heading Northe

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Stormwarrior
Nom de l'album Heading Northe
Type Album
Date de parution 22 Fevrier 2008
Enregistré à Thunderhall Studio
Style MusicalPower Mélodique
Membres possèdant cet album70

Tracklist

1. And the Horde Calleth for Oden 00:38
2. Heading Northe 04:19
3. Metal Legacy 04:21
4. The Holy Cross 07:18
5. Iron Gods 04:00
6. Ragnarök 04:15
7. The Revenge of Asa Lande 05:15
8. Remember the Oathe 03:33
9. Lion of the Northe 06:38
10. Into the Battle 03:49
11. And the Valkyries Ride 01:10
Total playing time 45:16

Chronique @ metalpsychokiller

01 Juin 2009
Par Thor !!! Par Odin !!! Le langskip est enfin de retour…
Après deux expéditions rageuses et destructrices; l’éponyme du combo en 2002, et Northern Rage en 2004 (Heavy Metal Fire en 2003 étant un Mcd), et une razzia fructueuse au pays du soleil levant, At Foreign Shores-Live in Japan en 2006…Nos guerriers de la tempête , nos hommes du nord, reviennent nous mettre à sac. Ayant guerroyé et pillé tout l’été dernier, de Wacken à Bloodstock en passant par le Manowar’s Magic Circle, certains pensaient que rassasiés, nos vikings s’étaient endormis au coin du feu après une beuverie mémorable.
Que nenni, nos Northmen protégés de Kai Hansen (Helloween) sont revenus avec comme offrande dans son écrin, un bijou intitulé « Heading Northe ».
Enregistré, après bien des déboires (d’où les 4 années), dans le propre studio du groupe « Thunderhall Studios », et mixé par Piet Sielck (Iron Savior, Savage Circus); cette attaque mythologique scandinave, mastérisée par Tommy Hansen (Helloween, Hammerfall…) est celle de l’affirmation. En effet, après la stupéfaction puis la confirmation des deux premiers opus, on peut le clamer haut et fort: Stormwarrior est en passe de s’imposer comme le chef de file du Heavy Viking mélodique.
Malgré un line up renouvelé à 50 pour cent avec les arrivées de Jenz Leonhardt à la basse et d’Alex Guth à la gratte, le quatuor nous balance à nouveau en pleine face son Power Speed Metal à l’ancienne et purement teuton. La production est gentillette et bien ficelée, les compositions sont classiques et simples avec des lignes mélodiques visant à s’ancrer inexorablement dans vos neurones, et l’uniformité de l’album au niveau qualité est réelle.
Le drakkar fend la mer par les riffs heavy acérés des guitares, par les refrains mélodieux et persistants, par une basse (à la Maiden…) dorénavant plus présente et incisive, et de superbes soli. Le tempo oscille entre middle, speed et épique et le chant de Lars Ramcke est égal à lui-même. Rajoutez quelques détails d’ambiance style bruits de chevaux, sonneries de cors…Et vous aurez une valeur sure du genre.
Certains titres, tels «Heading Northe» et sa furia métal, «Metal Legacy», «Iron Gods» ou encore «Ragnarök», aux formats purs standards à la Helloween, Gamma Ray, Running Wild; sont dignes des hymnes précédents comme «Valhalla» ou «Heavy Metal Fire».
Le raid de Stormwarrior est une pleine réussite, espérons juste que pour les amoureux du genre, dont je fais partie, il ne faille pas attendre à nouveau 4 années pour la prochaine Razzia !!!

16/20 METALPSYCHOKILLER

2 Commentaires

6 J'aime

Partager
Aris2292 - 24 Avril 2013: Cet album est juste une tuerie ! Il décoiffe! Dès les premières notes on est scotché et ce jusqu'à la fin ! une chose à ajouter, RAGNARÖK !!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire