Havets Vargar

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Månegarm
Nom de l'album Havets Vargar
Type Album
Date de parution 2000
Style MusicalBlack Viking
Membres possèdant cet album84

Tracklist

1. Havets Vargar 03:31
2. Trädatanke, Fader Tids Död 03:06
3. I Gryningstimma 03:27
4. En Del av Allt som Blivit Glömt 03:25
5. Fädernes Jord 01:38
6. Vargtörne 04:37
7. Vanvett 02:51
8. Spjutsång 03:06
9. Ett Gammalt Bergtroll 02:57
10. Fylgians Dans 02:51
11. Den Sista Striden 02:28
12. Vinternattskväde 06:05
Total playing time 40:02

Chronique @ mattpriest

12 Juin 2008
Tout le monde reconnaît que la Suède est une vaste terre abritant des groupes de tout genre dans le milieu du metal, et surtout beaucoup de bon groupe. Pour ma part je mettrais dans le lot Manegarm, qui surprend avec ce deuxième opus !

Il y a quelques nouveautés et une certaine tendance du groupe à aller vers un black viking de qualité.

Le groupe continu sur sa lancé, avec encore une base black metal teinté de passages et de mélodies folkloriques sublimes et entrainantes, comme on a pu l’entendre sur la deuxième démo, mais aussi sur l’album précédent. Cependant ici on sent plus le côté folklorique, dansant et très sympathique des mélodies amenés par les violons, les flutes et les guitares acoustiques. Et ça commence directement avec le morceau éponyme « Havets Vargar » et une petite intro avec le son d’un cour d’eau pour basculer sur de la flute ainsi amené la mélodie pour les guitares toujours bien exécutés, avec rapidité et technique, et cette belle base emprunte au black mélodique. La batterie évolue aussi, on a tout de même droit à pas mal de beast, mais aussi a des parties plus technique, posées et surtout bien maitrisés, sans abus. Le jeu des cymbales est ici superbe. Le chant que l’on connait maintenant reste plutôt bon dans un style black, mais on entend un peu plus de chant clair et on ne peut que constater le manque d’assurance dans ce type de chant. C’est le point faible de l’album, et du chanteur, qui a tout intérêt à travailler déçu rapidement. Pour l’aider, on entend au début de l’album un chant en arrière féminin, qui se trouve également sur les productions précédentes du groupe. Il y a pas mal d’effets, comme sur l’opus Nordstjärnans Tidsålder. Retrouve donc des mélodies amenées par le violon et la flute qui font que les morceaux sont plus vivants, plus entrainants et plus mélodiques. Quelques effets par rapport à certains sons, comme le vent, le bruit de l’eau joue aussi sur la musique. Quelques moments plus calmes lors de morceaux permettent une pause, pour assimiler et pouvoir repartir de plus belle. On constate, également, qu’il y a beaucoup plus de parties avec les instruments folks et ça rajoute à l’ambiance très nordique de l’album, et ça calme ainsi les ardeurs lors de parties beaucoup plus brutales, avec des hellscreams et une rapidité affirmé, pour donner du rythme à la musique et à l’album, notamment sur « Vinternattskvade ». ce morceau qui est le dernier de l’album, le clôture en beauté, avec tout les éléments qui font que cet opus est un bon album à écouter : des mélodies amenés par les instruments folks, suivies par les guitares, le chant en chœur féminin, et beaucoup de rythme. On entend même des « Hei », on s’y croirait dans la taverne, ou dans le sonna Suèdois.

Cet album est une confirmation qu’il faut compter sur le groupe. Une évolution un peu plus tourné vers un black viking, en délaissant, au fur et à mesure le côté blackeux. Tous les éléments sont réunis pour apprécier l’album, et avoir envie de danser …

Pour les fans du groupe, du genre, et même les amateurs !!!

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire