Goku - Shohan Kata Enban

Liste des groupes Visual Kei Girugämesh Goku - Shohan Kata Enban
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Girugämesh
Nom de l'album Goku - Shohan Kata Enban
Type Album
Date de parution 2005
Style MusicalVisual Kei
Membres possèdant cet album14

Tracklist

1. Having Betrayed Is Why
2. Kanaenu Yume
3. Gokusou
4. Goku
5. Kosaki Uta
6. Comment Track

Acheter cet album

Girugämesh


Commentaire @ SH4RK

23 Janvier 2011

Un premier opus prometteur

Goku - Shohan Kata Enban est le premier mini-album de Girugämesh, un groupe de neo metal japonais composé de Satoshi (chant), Nii (guitare), Shuu (basse) et Ryo (batterie). Passées les présentations, venons-en au disque en lui-même.

Concernant la jaquette, le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est sobre. Difficile donc d'émettre un jugement sur ce point, mais qu'importe, c'est la musique qui nous intéresse. Et de ce côté là, autant le dire tout de suite, le groupe n'est pas en reste. La première piste "Having Betrayed Is Why" débute sur une jolie intro calme et mélancolique avant d'exploser sur un cri du chanteur suivi par des guitares saturées. La suite du morceau est une alternance de passages calmes et de parties hurlées qui laissent place à un refrain très efficace. Bref, un très bon titre. La chanson suivante "Kanaenu Yume" est un morceau énergique, une nouvelle fois pourvue d'un superbe refrain. Cela semble être une marque de fabrique. Et déjà, après deux chansons, un constat s'impose : le chanteur est doué. Sa voix tortueuse, empreinte d'une amertume toute particulière, est pour beaucoup dans l'efficacité des morceaux.

Le mini-album continue avec "Gokusou", un titre fort sympathique (à noter les très beaux passages entre les couplets et le refrain). Il est suivi du morceau éponyme "Goku". Celui-ci est radicalement différent des autres, beaucoup plus agressif, notamment au niveau du chant. La partie vocale oscille entre le grunt et l'hurlement. Exception faite du refrain, palpitant et planant, qui s'incruste à la perfection au milieu de ce flot de brutalité. Enfin, la dernière chanson "Kosaki Uta" (un titre bonus), est une petite perle dotée d'un refrain dynamique et entraînant. Cet opus s'achève ensuite avec les remerciements des membres (on notera une attention particulière pour le groupe Kagerou).

Pour résumer, nous avons là un disque très intéressant composé de titres énergiques ("Gokusou", "Kosaki Uta"), mélancoliques ("Having Betrayed Is Why") et plus violents ("Goku"). Pour un premier opus, on ressent vraiment un gros potentiel. En outre, l'une des caractéristiques flagrantes de Girugämesh que l'on constate dès ce premier essai est la faculté de créer des refrains très efficaces, où la voix de Satoshi fait merveille. Restait maintenant à savoir si les autres sorties du groupe allaient être du même acabit...


17/20


SH4RK

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire