Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis

Liste des groupes Black Metal Celestia (FRA) Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Celestia (FRA)
Nom de l'album Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis
Type Album
Date de parution Janvier 2008
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album76

Tracklist

1.
 She’s Dead (Valse Funeste de Decomposition)
 05:33
2.
 A Plaintive Cry Merely Echo
 05:12
3.
 Admirable Eros Abstraction
 04:20
4.
 A Regrettable Misinterpretation of Mournfulness
 06:33
5.
 Death of the Lizard Queen (Necro Phaanthasma)
 07:21
6.
 Morbid Romance (Arcana VI Revisitae)
 04:52
7.
 The Seed of Negation (Abnegativia Rejections)
 04:27
8.
 Frigidiis Apotheosia (Dormant Rests of Raped Necrosia)
 05:59

Durée totale : 44:17

Acheter cet album

Celestia (FRA)

  • She
  • A Plaintive Cry Merely Echo | Drakkar Productions Official
  • Admirable Eros Abstraction | Drakkar Productions Official
  • A Regrettable Misinterpretation Of Mournfulness | Drakkar Productions Official
  • Death Of The Lizard Queen (Necro Phaanthasma) | Drakkar Productions Official
  • Morbid Romance (Arcana VI Revisitae) | Drakkar Productions Official
  • The Seed Of Negation (Abnegativia Rejections) | Drakkar Productions Official
  • Frigidiis Apotheosia (Dormant Rests Of Raped Necrosia | Drakkar Productions Official


  • Commentaire @ 870621345

    20 Juin 2008
    Décidemment, on ne m’inscrira pas en faux sur cet état de fait, la scène black hexagonale fourmille de ressources et recèle de groupes d’un talent peu commun. Autant l’affirmer d’emblée, Celestia fait partie du lot.

    Après avoir accouché d’offrandes déjà prometteuses (Apparitia - Sumptuous Spectre et Delhÿs-Cätess), Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis s’inscrit comme l’aboutissement absolu de l’art officié par le groupe. Il se pose en annonce d’un avenir différent, mais d’ores et déjà radieux, pour ceux qui auront la chance de connaître cette instrumentation de sentiments divers.

    Diversité qui me met bien en peine pour réaliser une description pertinente de la musique de Celestia.

    Si nous devions engager une acception purement descriptive de cet album, nous pourrions évoquer la qualité de la production. Rien de raw ici, mais plutôt une texture sonore en adéquation parfaite avec la mise en musique – appuyée par des musiciens extrêmement talentueux – proposée par cette galette qui reconnaissons le, frôle la perfection.

    C’est bien simple, Celestia est de ces formations qui possèdent un univers n’appartenant qu’à eux. Le genre de groupe qui parvient à transcender la dualité des sentiments et des atmosphères. Ici, romantisme obscur et ambiance funèbre riment sans choquer, ambiances planantes et aspects froids s’accouplent dans une mélancolique instable, les incartades acoustiques renforçant l’oppression musicale et instaurant un sentiment exacerbé de tristesse latente.
    D’une grande beauté, la musique de Celestia parlera différemment à chacun d’entre vous. Fruit d’un extrême professionnalisme au demeurant spontané, Frigidiis Apotheosia est une œuvre, une vraie, un album terriblement personnel et particulier, faisant montre d’une maîtrise de l’Art Noir ma foi assez peu commune.

    Envoûtant, céleste mais aussi noir et maladif, Celestia joue avec les sens et les sentiments, donnant naissance à une musique splendide, originale et mature empreinte d’un véritable univers et l’extirpant de toute étiquette et de comparaison.

    La qualité des composition et de leur exécution laisse sans voix, cassant le rythme au moment toujours opportun, sachant insérer des accalmies pour mieux répartir sur une décharge d’agressivité et de drame. Celestia s’impose clairement comme une valeur sûre de l’underground que je vous invite à suivre, à soutenir et à adorer, bien entendu.

    1 Commentaire

    5 J'aime

    Partager
      Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

    Commentaire @ Deathpair

    03 Juillet 2008
    Ah le black français ! Considéré par beaucoup comme la lie de cet art, il réserve pourtant de très bons groupes, tels Seth ou Peste Noire récemment. Et Celestia est en passe de rejoindre ce panthéon, car ce Celestia Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis est sublime !

    Celestia se fait connaître depuis un moment dans l'underground, mais là il a pris une tournure très appréciable : la qualité sonore s'est considérablement améliorée. En effet, sur Aparitia on avait parfois du mal à discerner les mélodies et ça crachait vraiment, mais là.. chaque piste occupe une place propre dans notre tête, sans pour autant avoir un son clinique (Noktu m'a bien dit : "plus c'est crade, mieux c'est !")

    Mais ce qui interpelle sur cette oeuvre, c'est l'ambiance, vraiment unique, qui va au bout de ses objectifs : une atmosphère terriblement lourde, à couper au couteau, suintant la mort et le désespoir par toutes les notes. Des guitares crachotantes redoublant de dièses et de bémols sinistres et dérangeants, une voix vraiment excellente, triste, puissante, un horrible raclement morbide très prenant. Une batterie qui s'est assagie par contre, avec assez peu de blasts mais qui m'aura charmé quand même car sans cesse en variation, à la recherche de jeux de toms et caisses incessante. Et quelques rares claviers sont aussi de la partie, réconfortant un peu l'auditeur jusqu'au prochains cris. Des guitares acoustiques font une plus grande apparition également, sur A Regrettable Misinterpretation of Mournfulness et son intro clean de deux minutes. Vraiments bonnes, ces parties cassent un peu l'horreur et le désespoir (planant lentement sans cesse dans notre cerveau).

    Quelque chose de vraiment puissant se dégage de chacune des chansons, désormais plus uniques, notamment dans les paroles, plus recherchées. Egalement, la boîte et le livret sont très beaux et riches, ce qui n'est pas à négliger.
    Cet album nécessitera peut-être plusieurs écoutes mais une chose est sûre, plus vous l'écoutez, plus vous vous enfoncerez dans ce monde angoissant dont vous aurez du mal à vous détacher..

    Ainsi, Celestia marque un tournant dans sa carrière et à fait un bond monumental vers l'excellence..
    Que dire sinon acheter ?

    1 Commentaire

    5 J'aime

    Partager
    Steelhammer - 02 Mars 2009: Entièrement d'accord ! Cet album m'endors ... ZzZzZzZzZz...
    ... ZzZzZzZzZ ? Ah euh 20/20 =D.
      Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire