Forward the Spears

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Forest Of Impaled
Nom de l'album Forward the Spears
Type Album
Date de parution 2003
Labels Red Stream
Style MusicalBlack Death
Membres possèdant cet album13

Tracklist

1. Forward the Spears
2. The Fall of the Trinity
3. Thy Mighty Servant
4. I Am the Temple to Eternal Death
5. Hand of Vengeance
6. Sons of Cain
7. The Call of Death's Dark Horn
8. Orgy of Unearthly Delights
9. Into the Mouth of Oblivion
10. Death I Have Become Thee

Chronique @ grogwy

12 Janvier 2019

Black/Death Metal from Illinois

Moins réputé que Demoncy, Profanatica, ou encore Judas Iscariot Forest Of Impaled fait pourtant partie de ces formations américaines qui, au début des années 90, participèrent à la propagation du Black Metal au sein de leur pays.

D'abord nommé Nocturnal Serenity, Forest Of Impaled voit le jour à Chicago en 1991 sous l'impulsion des guitaristes Adrian Adamus et Marek Trela.

Suite à l'arrivée de Dan Prawica (chant/basse) et Andy Rusin (batterie) en 1992, Nocturnal Serenity se rebaptise la même année Forest Of Impaled.

Avec ce line-up le groupe enregistre en 1993 une démo (non commercialisée) intitulée "Enter The Darkness", puis en 1996 le EP "Mortis Dei".

Bien que très influencé par la scène scandinave, notamment les albums "Those Of The Unlight" (1993) et "Opus Nocturne" (1994) de Marduk, "Mortis Dei" permet à Forest Of Impaled de décrocher un contrat avec Red Stream (Bethlehem, Skepticism), et d'enregistrer "Demonvoid" qui sort en octobre 1999.

Sur ce premier disque Forest Of Impaled modifie son style en délivrant un Black Metal (teinté de Death Metal) qui renvoie davantage à Immortal période "Blizzard Beasts" (1997) qu'à Marduk avec, sur quelques titres, l'ajout de nappes de claviers.

Après les départs de Dan Prawica (chant/basse) et Andy Rusin (batterie) respectivement remplacés par Marcus M. Kolar (ex-Demented Ted) et Duane Timlin (alias Cryptic Winter), Forest Of Impaled se forge un nouveau répertoire puis entre en studio en 2003 (avec le producteur de Jungle Rot Chris Wisco alias Chris Djuricic) mettre en boite "Forward The Spears" (qui sort début juillet).

Sur ce second album Forest Of Impaled renonce, provisoirement, à l'utilisation de claviers afin de se recentrer sur un Black/Death Metal dénué de toute velléité symphonique.
Une (nouvelle) orientation que concrétise "Forward the Spears", le belliqueux morceau qui déboule après la courte intro d'ouverture.
Bien que prépondérant le Black Metal perd (un peu) de terrain sur les excellents "The Fall of the Trinity", "Thy Mighty Servant", et "Hand of Vengeance" qui voient le groupe lorgner ouvertement vers le Brutal Death Metal Américain.
Avec "I Am the Temple to Eternal Death" et "Sons of Cain" Forest Of Impaled, tout en conservant sa ligne Black/Death Metal, n'hésite pas à se rapprocher à nouveau de Marduk.
Si sur "The Call of Death's Dark Horn" (comme sur "The Fall of the Trinity" et "Thy Mighty Servant") Marcus M. Kolar privilégie les growls (accentuant ainsi l'orientation Death Metal de ces titres), avec "Into the Mouth of Oblivion" (dont certaines lignes de guitares rappellent Dark Tranquillity) et le surprenant "Death I Have Become Thee" (où on trouve une petite touche de Suicidal Depressive Black Metal) le bassiste/chanteur renoue avec l'alternance de vocaux Black et Death.

En 2007, après s'être séparé de Marcus M. Kolar, Forest Of Impaled recrute Zion (chanteur de Disinter) et enregistre "Rise And Conquer", un troisième disque sur lequel les claviers font leur grand retour permettant au groupe d'interpréter un Black/Death Metal dans une veine plus symphonique.



1 Commentaire

1 J'aime

Partager
Icare - 15 Janvier 2019:

Merci pour la chro qui m'a donné envie de rejeter une oreille sur ce disque que j'avais un peu laissé de côté. Du black death de bonne facture et tout ce qu'il y a d'honnête, intense, rapide et au riffing plus qu'appréciable. Pas original pour deux sous et loin d'être indispensable, mais le taf est fait et bien fait, et parfois, il en faut pas plus pour faire plaisir! 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire