Forged by Fortitude

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sons Of Texas
Nom de l'album Forged by Fortitude
Type Album
Date de parution 22 Septembre 2017
Labels Razor and Tie
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album3

Tracklist

1.
 Buy in to Sell Out
 03:30
2.
 Feed the Need
 04:41
3.
 Down in the trenches
 04:01
4.
 Cast in Stone
 05:02
5.
 Beneath the Riverbed
 04:15
6.
 Expedition to Perdition
 02:56
7.
 Turnin’ the Page
 03:51
8.
 Jaded Eyes
 03:44
9.
 Wasp Woman
 03:52
10.
 Forged by Fortitude
 03:45
11.
 Slam with the Lights On
 03:27

Durée totale : 43:04

Acheter cet album

Sons Of Texas


Chronique @ LostPhoenix

30 Décembre 2017

Un album qui tire dans tous les coins de l'univers du Metal.

En ouvrant sur la tournée européenne de Seether, les Sons of Texas ont fait bouger le Bataclan le vendredi 13 octobre 2017. Plus récemment, ils ont accompagné Alter Bridge pour pas moins de 15 dates en novembre et décembre sur The Last Hero Tour aux USA. Autant dire que la confiance de tels groupes en dit long sur la qualité des compositions et des prestations de ce jeune groupe Américain. Nous regrettons fortement de ne pas avoir été au Bataclan, car leur premier album nous avait marqué au fer blanc. Faute de live, nous ne résistons pas à braver ce deuxième album qui arrive en force moins de deux ans après «Baptized in the Rio Grande ».

Lorsqu’un titre vous trotte dans la tête au réveil alors que vous ne l’avez même pas écouté la veille, c’est qu’il est temps de mettre en marche la machine à écrire. Éponyme de ce deuxième album « Forged by Fortitude » est à l’image de ce train traversant le Texas. Mais, quand le refrain d’un deuxième titre tourne sans arrêt et martèle votre cerveau, c’est qu'il s’avère urgent de vous parler de cet album. « Feed the Need » et son intro à la basse montre que chaque instrument se taille une belle part de la galette. Ce titre fut le premier à sortir pour la promo de l’album et on peut comprendre pourquoi. Il est l’image que l’on doit avoir de la musique des Sons of Texas. Un mélange de force et de finesse. La section rythmique vous rentre dedans comme ce monstre de métal qui avance, doucement mais sûrement, sur les rails. Les arrangements et la voix sont comme des ciseaux de fer qui découpent chaque titre pour que pas une seconde nous ne puissions décrocher.

Nous avons là, un album qui passent à toute vitesse, et se montre comme la suite logique du premier. Le Thrash se fait encore la part du lion. Impossible d'échapper à la violence de « Buy in to Sell Out » qui ouvre l'album, histoire de vous faire mordre la poussière d'entrée de jeu. Dans le même registre, mais en accélérant le tempo, « Expedition to Perdition » est irrésistible. Et si l'on parle de Thrash, nous ne pouvons nous empêcher de penser à « One » de Metallica lorsqu'au cœur de « Down in the Trenches » la double grosse caisse s'accorde avec une rythmique aussi percutante qu'une Gatling.
Mais la musique des Sons Of Texas tire dans tous les coins de l’univers du Metal.
Avec « Turnin' the Page », et surtout « Slam with the Lights On » on trouve là une pépite extraite des mines reculées des énormes montagnes rouges. Le Hard Rock servi ici prend différentes lueurs à son écoute, allant même côtoyer des sonorités vocales du Sludge.
Une fois de plus, la voix de Mark Morales est remarquable. Aussi à l'aise dans les parties chantées avec un timbre presque clair que dans les autres moments qui déchirent.
On s’enfonce un peu plus dans le Texas grâce a la force et la puissance originale de ce train à vapeur. Les solos de guitare sont autant techniques que près des lignes vocales. Et quand la six corde se met à hurler tel le sifflet de la locomotive, c'est le déraillement assuré.

Ce second né est le digne successeur, voir le jumeau caché, de « Baptized in the Rio Grande ». D'ailleurs, « Beneath The Riverbed » enfonce le clou avec poigne et finesse. Avec cet album, le groupe traverse le cœur du Métal. À grand renfort de rythmiques puissantes, ils passent du Hard Rock pur au Thrash écrasant.
Le son des fils du Texas étant posé, ce second album est plus équilibré que le précédent, tant au sein de chaque titres, qu’en général. La production est sensiblement meilleure, même si le premier album bénéficiait d’une belle qualité. Voilà un groupe qui fait monter le ton et force le respect au fil de ses productions.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Sons Of Texas