Feel

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Sleeping With Sirens
Nom de l'album Feel
Type Album
Date de parution 04 Juin 2013
Labels Rise Records
Style MusicalPost Hardcore
Membres possèdant cet album24

Tracklist

1.
 Feel
 04:37
2.
 Here We Go
 03:14
3.
 Free Now
 03:49
4.
 Alone (ft. MGK)
 03:47
5.
 I’ll Take You There (ft. Shayley Bourget of Dayshell)
 04:00
6.
 The Best There Ever Was (ft. Chris Fronzak of Attila)
 03:16
7.
 Low
 03:36
8.
 Congratulations (ft. Matty Mullins of Memphis May Fire)
 04:38
9.
 Déjà Vu
 03:11
10.
 These Things I’ve Done
 03:22
11.
 Sorry
 02:58
12.
 Satellites
 03:36

Durée totale : 44:04


Chronique @ BloodyValentine

02 Juillet 2013

Sleeping With Sirens dans les montagnes russes

Un an après leur dernière production ( l'EP acoustique If You Were a Movie This Would Be Your Soundtrack ), les Floridiens de Sleeping With Sirens sont de retour ! De nouveau, le groupe post-hardcore dévoile une oeuvre produite par Cameron Mizell ( I See Stars, Crown The Empire, A Skylet Drive... ).

Le moins que l'on puisse dire, c'est que côté artwork ils ont fait simple ! Lorsque l'on regarde les pochettes d'albums de SWS j'avoue qu'on ne se sent jamais vraiment en face d'un CD hardcore, mais là, c'est encore plus flagrant que d'habitude! C'est donc une jolie plume sur un fond blanc, soft et épuré, qui se dresse fièrement sur l'album, et côté musique?

Et bien la première réaction qui s'est imposée lors de la toute première écoute est "Mais c'est quoi ça?". Lé début de l'album est affligé d'un style plus pop/rock que post-hardcore, les guitares sont, excusez-moi, mais plutôt ridicules. Les arrangements massifs rendent la voix de Kellin ( pourtant plutôt atypique ) très peu naturelle. Le premier tiers de l'album est à mon goût, effrayant ( Feel, Free Now, Alone). A noter aussi, puisque nous en sommes aux points négatifs de l'album, le trop grand nombre de "featuring" pour la plupart sans réel apport à la musique de Sleeping With Sirens, si ce n'est une perte d'identité du groupe ! Mais ne voyons pas tout en noir car même si (je l'avoue) l'envie m'a pris d'arrêter l'album au bout de 3 ou 4 titres, ça valait la peine de continuer.

D'un seul coup un agréable bruit de guitares insistantes m'a tiré de ma léthargie. The Best There Ever Was se hisse directement au dessus de tout ce que le groupe a fait jusque là, c'est brutal, c'est énervé et ça décoiffe! Qui aurait cru qu'ils nous apporteraient une surprise pareille au milieu de cet album? Et la surprise n'est pas finie car le reste de l'album ( à une ou deux exceptions près ) est sur la même lignée que ce morceau.
Du hardcore énergétique à la pelle, on en a sur des morceaux tels que Déjà Vu ou encore These Things I've Done, qui s'imposent comme titres phares de l'albums et mettent en avant la maturité gagnée par la voix du jeune Kellin Quinn. On se retrouve dès lors submergés par la vague Sleeping With Sirens qui semble s'élever vers les sommets!
Puis le calme revient, mais un calme agréable pour nos chers tympans ( loin du calme du début d'album ), puisque la formation d'Orlando nous offre un final teinté d'émotions notamment avec la ballade Sorry, non sans rappeler le titre All My Heart, de l'opus précédent.

Au final, on se retrouve comme avec un double album, comme si l'enregistrement s'était déroulé en deux fois... avec deux groupes différents! Malgré un début peu convaincant, Sleeping With Sirens parvient à faire décoller son nouvel opus et nous emmener dans un post-hardcore efficace et entêtant. Même si l'album est en dents de scie, la bande tire plutôt bien son épingle du jeu grâce à des titres convaincants.



13/20

9 Commentaires

2 J'aime

Partager

BloodyValentine - 06 Juillet 2013: merci c'est gentil ! si je peux te donner un conseil c'est que si tu veux te forger un bon avis sur ce groupe il faut écouter plusieurs albums !
leoj - 06 Juillet 2013: ça marche ;) j'écoute ça dès que je peux !
666belzebuth - 09 Juillet 2013: La chronique: impécable, vraiment. j'ai tout de suite écouter.
mais je me sens obligé de donner mon avis sur l'écoute.
En effet quelque fois ça envoie un peu, mélodies sympa, musique assez entrainante, mais la voix...
sans savoir, on peut confondre a pas mal de reprise avec un eunuque ou un jeune homme de 12-13 un peu énervé ... c'est que mon avis, mais je n'arrive pas a savourer à cause de ça.
mais bon,pour ceux que ce genre de voix ne dérange pas, il a tout d'un groupe audible.
BloodyValentine - 09 Juillet 2013: Tout d'abord merci !
Après pour la voix, c'est vrai que même pour ce type de voix, il fait très jeune ! Mais après en effet ce n'est qu'une question de goût :)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire