Famous in the Last Century

Liste des groupes Hard Rock Status Quo Famous in the Last Century
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Status Quo
Nom de l'album Famous in the Last Century
Type Album
Date de parution Avril 2000
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album18

Tracklist

1. Famous in the Last Century
2. Old Time Rock and Roll
3. Way Down
4. Rave on
5. Roll Over Beethoven
6. When I'm Dead and Gone
7. Memphis Tennessee
8. Sweet Home Chicago
9. Crawling from the Wreckage
10. Good Golly Miss Molly
11. Claudette
12. Rock 'N' Me
13. Hound Dog
14. Runaround Sue
15. Once Bitten Twice Shy
16. Mony Mony
17. Famous in the Last Century

Chronique @ bigoud

21 Août 2008
14/20

Status Quo est revenu comme il se doit en 1999 avec le très bon Under the Influence, attendu depuis très longtemps. Cet album a permis de clôturer les années 1990 d’une belle manière. C’est seulement un an après qu’un nouveau disque du Quo voit le jour. Best of ? Un nouvel album ? Déjà ? Rien de tout cela. Famous in the Last Century est en fait un album de reprises. Quoi ? Encore ? Seulement 4 ans après l’étonnant Don’t Stop... Le groupe est-il en manque d’inspiration ? PourQuoi sortir aussi rapidement un second album de reprises ? Tant de questions auxquelles plusieurs réponses peuvent aller mais faisons abstraction de ces questions et intéressons nous à cet opus.

Premier point, la pochette. Le groupe est entouré de figures, de légendes de la musique. Le montage est pas mal fait mais le plus important reste le contenu. Contrairement à Don’t Stop, cet album de reprises ne contient aucun invité. Il y a 15 reprises et un titre inédit écrit par Andrew Bown, qui ouvre et ferme l’album, d’une belle façon il faut le dire. Dans les reprises, on trouve de très grands classiques comme « Roll Over Beethoven », « Good golly miss Molly », « Hound dog » ou Encore « Sweet Home Chicago ». Les titres choisis vont bien au style du groupe et sont plus dans leur registre (contrairement aux titres de Don’t Stop). C’est sûr que le groupe s’en est bien sorti sur Don’t Stop en bonifiant des titres vraiment étranges.

On se rend compte, à l’écoute de l’album, que certains titres sont vraiment taillés pour le Quo (qu’ils ont été écrits pour eux), comme « Roll Over Beethoven », « Sweet Home Chicago », « Old time Rock’n’roll », « Once bitten twice shy » et j’en passe. Les compos sont toutes assez rock mise à part la jolie « When I’m dead and gone », plus posée. Mais le problème avec ces albums-là, c’est que l’on peut éprouver une certaine lassitude en l’écoutant car on reste sur notre faim. D’accord, c’est bien repris mais on en veut plus. On veut un album, un Live, quelque chose d’assez inédit et pas un album de reprises, ne servant qu’à renflouer les caisses de la maison de disque. On sent que ce n’est pas le groupe qui a choisi de l’enregistrer mais plutôt la maison de disque. Sur Don’t Stop, c’est différent car c’était pour un évènement important, le 30ème anniversaire du groupe.

Personnellement, je trouve cet album vraiment bon car il nous permet d’entendre des vieux classiques à la sauce Quo. C’est clair qu’il n’y a aucun intérêt sauf pour les fans du groupe. Un peu comme Don’t Stop, on a un peu de mal au début et des années plus tard, ça passe mieux.

Déçu ? Un peu, même si ça fait un disque de plus dans la discographie déjà bien remplie du Quo. La réelle attente n’est toujours pas comblée, le nouvel album ne pointe pas le bout de son nez et on espère que le groupe sortira un bon opus, ce qui confirmerait la forme et l’efficacité du groupe.

A noter que Jeff Rich apparaîtra pour la dernière fois sur ce disque de Status Quo.

Je le préfère à Don’t Stop pour le choix des titres mais son intérêt est moindre malheureusement…

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire