Don't Stop

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Status Quo
Nom de l'album Don't Stop
Type Album
Date de parution Fevrier 1996
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album22

Tracklist

1. Fun Fun Fun
2. When You Walk in the Room
3. I Can Hear the Grass Grow
4. You Never Can Tell
5. Get Back
6. Safety Dance
7. Raining in My Heart
8. Don't Stop
9. Sorrow
10. Proud Mary
11. Lucille
12. Johnny and Mary
13. Get Out of Denver
14. The Future's So Bright
15. All Around My Hat

Chronique @ bigoud

21 Août 2008
Nous voila en 1996, période particulière pour le groupe puisqu’il atteint les 30 ans de carrière. Les albums se sont succédés : bons, excellents… mauvais. Bref, Status Quo a connu toutes les bonnes et mauvaises périodes qu’un groupe peut connaître. Après un opus assez spécial (Thirsty Work n’a pas fait l’unanimité), le Quo revient en 1996 avec un album de reprises pour fêter leur 30 ans de carrière. L’idée n’est pas mauvaise mais est-elle bien exploitée ?
En ce qui concerne la pochette, ne nous étalons pas trop longtemps, le Quo en costard, quelle idée saugrenue ! On les préfère en blue jeans mais bon, ne crions pas trop vite au scandale et jetons un œil (ou plutôt une oreille) à cette galette.

Après une écoute attentive et entière, force est de constater que l’album est bien produit. Le son est bon, le choix des titres ne convient pas vraiment aux fans de boogie mais il est évident que le groupe reprend très bien les titres présents sur l’opus. On n’est pas du tout dans la même veine que « Bye bye Johnny », « Roadhouse blues » ou « Carol » mais plutôt dans une musique plus soft, plus lente. Le point important concernant ce disque, c’est qu’il contient des invités comme le talentueux Brian May, présent sur « Raining in my heart », les Beach Boys sur « Fun Fun Fun » en nous gratifiant d’un superbe solo de saxophone ou Encore l’agréable voix de Tessa Niles qui fait des merveilles sur « Safety dance » et « The future’s so bright ».

Il y a bien évidemment des titres qui font bouger comme l’excellente « Get back » où Rick s’en sort magistralement, « Fun Fun Fun », la dynamique « Proud mary » ou Encore « Don’t stop » et « Safety dance ». Quant au reste, il n’est pas à jeter mais plutôt à écouter tranquillement pour finalement se rendre compte que le groupe s’en sort très bien. «Johnny and Mary », « Sorrow », « When You Walk in the Room » sont bien réussies et, à vrai dire, difficile de dire quel titre est le moins bien repris. Je n’aime pas trop leur version de « You never can tell » mais, à part ça, le reste passe plutôt bien. Le réel défaut de ce disque est le manque de pêche et de dynamisme, mais le groupe a-t-il besoin de reprendre des standards de rock puisqu’il sait lui-même les inventer ?

L’opération commerciale aura été énorme, ce qui boosta les ventes du disque. Le cd en lui-même présente-il un réel intérêt ? Pas vraiment.
Je pense que les fans auraient préféré un Live pour fêter les 30 ans de carrière de leur groupe préféré (j’en fais partie) mais la maison de disque en a décidé autrement.

Rien ne sert de blâmer cet album mais on peut comprendre la déception de certains fans. Il faudra Encore attendre pour avoir un album, un vrai.
Il faut du temps pour bien apprécier et accrocher cet album. Pour ma part j’ai eu du mal au début mais quand on examine de plus près, on se rend compte que le Quo s’en sort très bien (même si, malheureusement, j’aurai préféré un nouvel album ou un Live).

Il ne nous reste plus qu’à attendre impatiemment le nouvel album du groupe !

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire