Decemberunderground

Liste des groupes Emo Metal AFI Decemberunderground
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe AFI
Nom de l'album Decemberunderground
Type Album
Date de parution 06 Juin 2006
Enregistré à Conway Recording Studios
Style MusicalEmo Metal
Membres possèdant cet album90

Tracklist

1.
 Prelude 12/21
 01:34
2.
 Kill Caustic
 02:40
3.
 Miss Murder
 03:27
4.
 Summer Shudder
 03:07
5.
 The Interview
 04:17
6.
 Love Like Winter
 02:46
7.
 Affliction
 05:29
8.
 The Missing Frame
 04:40
9.
 Kiss and Control
 04:18
10.
 The Killing Lights
 04:05
11.
 37mm
 03:55
12.
 Endlessly, She Said
 04:28

Bonus
13.
 Rabbits Are Roadkill on Route 37
 03:51
14.
 Head Like a Hole
 04:44

Durée totale : 53:21


Chronique @ DothyTrunks

28 Août 2008
Voici un album de AFI (A Fire Inside) qui ressemble bien à AFI... ou pas. Oui, un album qui se veut très Emo-métal mais parfois franchement punk. Alors, me direz vous, AFI se renouvelle dans le genre, non ? et bien non. Cette fois ci, toujours en clash avec ses débuts rock, AFI essaye de donner dans du gothique.

D'accord, des morceaux comme Affliction font très franchement punk rock… et même en écoutant, on croirait entendre du Sum41 !

Mais reprenons du début. Le Prélude... quelques secondes de frissons dans le dos : une pure merveille, sombre, un morceau de musique lourd en sens et avec si peu d'instruments... Une berceuse gothique à souhait selon moi. Bref, un album qui s'introduit avec merveille. Mais au lieu de s'enchainer sur Miss Murder, titre phare de l'album selon moi, on se retrouve avec une "kill caustic" bien en-dessous de ce à quoi préparait le prélude.

Mais alors surgit "Miss Murder". Oui, peut-être un peu recherchée car cette chanson mélange franchement tous les styles. On y ressent vraiment l'influence Manson quand même dans la musique, les effets de voix... et même les paroles (plus le clip). Mais avec ce titre, l'album sort enfin un petit peu la tête de l'eau.

C'est hélas là que s'arrête l'aventure épique de December Underground car le reste de l'album est un enchainement de chansons au même rythme. Aucun relief, trop de déjà-vu.
L'orchestre ne se détache pas de la voix du chanteur… dommage, car on ressent leur potentiel mais trop peu exploité.

Malgré tout, je dois leur reconnaitre des paroles recherchés, des textes travaillés et des thèmes bien particuliers.
A noter, le lapin de la couverture est une sorte de fil rouge de l'album (on en remarque la présence dans le clip de Miss Murder), surtout avec le titre bonus "Rabbits Are Roadkill on Route 37" qui, je dirais, arrive quand même à se détacher du lot avec une petite touche de folie dosée.

Allez ! L'album est sympa à écouter mais l'univers reste encore à développer.

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
Fonghuet - 23 Avril 2010: Donc rien à voir avec Sing the Sorrows?
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire