Contorted Dioramic Palette

Liste des groupes Death Metal Dr Shrinker Contorted Dioramic Palette
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Dr Shrinker
Nom de l'album Contorted Dioramic Palette
Type Album
Date de parution 18 Décembre 2015
Labels Dread Records
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album4

Tracklist

1. Rawhead Rex 04:28
2. Contorted Dioramic Palette 06:04
3. Repulsive Habits 05:15
4. Chunk Blower 04:28
5. No Way to Live 04:22
6. Tools of the Trade 03:52
7. Mesmerization (of a Corpse) 05:47
8. The Edge of Forgotten Tomorrows and Diminishing Yesterdays 05:31
Total playing time 39:47

Acheter cet album

Dr Shrinker


Chronique @ Fabien

07 Fevrier 2016

The Doctor... Is In!

Formé en 1987 à Milwaukee dans l’état du Wisconsin, autour du chanteur Rich Noonan et du guitariste Jim Potter, Dr Shrinker compte parmi ces tout premiers groupes US deathrash plus ou moins déjantés, totalement ancrés dans le gore, l’épouvante et l’horreur, à l’image de Macabre, Necrophagia, Impetigo ou Phantasm. Dr Shrinker est d’ailleurs tiré du nom du savant fou d’une vieille série TV américaine, illustrant idéalement le décalage de notre quintette.

Après sa première maquette Recognition sous influence du hardcore déjanté de The Accused, Dr Shrinker se 'death-métallise' et publie en 1989 sa fameuse demo-tape Wedding the Grotesque, 47 minutes de ‘gore-core’ découpées en 12 pièces. Le talent et l’originalité sont là, et la voix si éraillée, fluette et inimitable de Rich Noonan complète le caractère déjà bien forgé de la formation. L’année suivante, après l’arrivée de Tony Brandt et Scott McKillop (officiant tous deux au sein de la formation voisine Phantasm), le quintette publie une demo-tape 2 titres -The Eponym- renfermant à mon sens ses meilleures compositions, notamment la fabuleuse Germ Farm, l’une des plus belles pépites deathmetal de la première époque, idéalement reprise par Morta Skuld (un autre voisin de Milwaukee) sur son 3ème CD For All Eternity. La séparation en 1991 met hélas un terme à l’aventure, avant l’enregistrement d’un full-album, bien que la démo Wedding the Grotesque puisse aisément réclamer ce titre (à retrouver sans tarder sur la discographie 88-90 complète de Dr Shrinker compilée par Necroharmonic Records en 2004 -Grotesque Wedlock-).

Il faut finalement attendre 2012 pour que, emportés par la passion, Rich & Jim remettent le groupe sur pied, en recrutant notamment Jason Hellman, l’ancien bassiste de Morta Skuld. Sous forme de quatuor avec l’ajout du batteur Jesse Kehoe, Dr Shrinker enregistre enfin son premier album en 2015, paru en fin d’année chez le petit label nord-américain Dread Records, assorti d’une pochette bourrée de clins d'oeil, et de huit autres dessins tout aussi macabres & magnifiques, mettant idéalement les huit compositions en image.

Dr Shrinker ne revient pas avec un répertoire 100% neuf, puisque cinq compositions sont issues de la demo-tape Wedding the Grotesque (dont les géniales Rawhead Hex et Mesmerization of a Corpse), en ajoutant Repulsive Habits se trouvant uniquement sur la 'rehearsal' d'août 1990. L’esprit des années 80 est en tous cas intact, servi par un enregistrement vieille école de qualité, qui rend idéalement honneur aux titres originaux, tout en les mettant impeccablement en valeur. Quant aux deux nouveaux morceaux (Contorted, The Edge of), difficile de les détacher du vieux répertoire, tant le quatuor a su capter les instants et la saveur de ses jeunes années.

Si honnêtement je crois difficilement que Dr Shrinker puisse attirer un nouveau public, il comblera en revanche les deathsters accrocs à la vieille époque, et les indécrottables ayant attendu quasiment 30 ans pour vivre la concrétisation des efforts du groupe sur album. A l’heure où la singularité devient une denrée toujours plus rare, Contorted Dioramic Palette est un ajout de choix, un disque aux riffs taillés au scalpel, et qui ne ressemble décidément à aucun autre album de deathmetal.

FABIEN.

10 Commentaires

9 J'aime

Partager

Alcoholocausto - 29 Octobre 2017:

La voix est particulière, mais on s'habitue vite, et finalement ce côté teigneux apporte beaucoup de cachet !

En tout cas, la qualité des riffs et des rythmiques est exceptionnelle, Comme dit plus haut, j'y vois aussi un petit côté Carcass période Necroticism, même au niveau de la prod avec ce son très tranchant et froid.

Je n'ai pas encore la compil, il me tarde de l'avoir.

Fabien - 29 Octobre 2017:

Lorsque tu recevras la compilation Grotesque Wedlock, tu verras sur la demo-tape Recognition de 1988 que le groupe était au départ très influencé par le HC de The Accused. Cette influence est plus diluée à partir de la demo-tape Wedding the Grotesque parue en 1989, plus orienté deathmetal, mais avec le feeling de ces premières années encore bien présent. Le groupe nomme d'ailleurs son style du gore-core, ce qui correspond plutôt bien lorsqu'on connait son parcours. Bref, Dr Shrinker est vraiment un groupe à part et c'est une des raisons pour lesquelles je l'adore. La rehearsal de 1990 est géniale également. Essaie ses potes Phantasm à l'occasion, si tu ne connais pas particulièrement. On y trouve ce même feeling. Tony Brandt vendait encore quelques exemplaires des deux CD's de Phantasm il y a peu. FABIEN.

Alcoholocausto - 30 Octobre 2017:

Merci pour ces petites précisions Fabien, c'est toujours intéressant et nécessaire pour appréhender une compil qui retrace tout. à propos de la compilation, je vais pencher vers celles que NWN a très récement sorties "Archive I & II", qui sont remplie à ras-bord de ce que le groupe a pu sortir on dirait, plus qu'à attendre l'édition CD.

Phantasm je ne connais pas, merci pour le tuyau, je note ça ;)

Fabien - 01 Novembre 2017:

La double compilation de NWN (uniquement en vinyle) reprend notamment les 3 demo-tapes (Recognition, Wedding, The Eponym) que l'on retrouve sur la compilation Grosteque Wedlock de Necroharmonic, et aussi la fameuse rehearsal d'août 1990, sold-out en K7 chez Dread Records. Pour ma part, je possède cette rehearsal en CD-R, d'après la gravure des titres que Rich Noonan avait déposé sur le Web (doctorshrinker.bandcamp.com). Sur ce bandcamp, il y a d'ailleurs un nouveau un titre inédit (Geometric Assembly of the Disinhumed) dont je recommande chaudement l'écoute. FABIEN.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire