Collection

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Profanatica
Nom de l'album Collection
Type Compilation
Date de parution 2001
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album6

Tracklist

1. Raping of Angels
2. Final Hour of Christ
3. Of Pestilence
4. Scourging and Crowning
5. Weeping in Heaven
6. Weeping in Heaven
7. Heavenly Father
8. Spilling Holy Blood
9. Final Hour of Christ
10. Weeping in Heaven
11. I Arose
12. As Tears of Blood Stain the Altar of Christ
13. Crucifixion Wounds
14. Once Removed Savior (a.k.a. Disease Infested Cunts of Dead Nuns)
15. Mary (Conceived with Sin)
16. Jehovah Fading

Acheter cet album

Profanatica


Commentaire @ tartare

05 Août 2005
Profanatica
Collection

Profanatica est un des groupes les plus légendaire des U.S.A et un des premiers groupes de black metal sortis de ce pays. Profanatica a été formé par trois membres d’Incantation en 1989 et s’est rapidement transformé en groupe phare en déclarant être « the most unholy band in the world.» Après avoir sorti nombre de démos, le groupe signe chez Osmose où il sortira un Ep et un split désormais culte avec les Colombiens de Masacre. Le groupe a splitté en 1992 et s’est reformé en 2001 avec comme seul homme ayant appartenu au line-up original Paul Ledney, qui est aussi le membre unique de Havohej. Si le groupe est si connu malgré le peu œuvres disponibles et aucun album officiel, c’est qu' à l’instar d’un Beherit, il aura lui aussi profondément marqué la scène du début des années 90. La compilation ici présente regroupe la quasi-totalité des enregistrements du groupe et est sortie sous deux formats différents, Cd sur Warhammer et Pic-Lp sur Necroscope (qui est le label du leader du groupe).

Les diverses provenances des bandes ne nuisent pas à l’homogénéité du disque bien que la qualité sonore soit quelque peu inégale, et l'ensemble reste tout le temps largement écoutable, on est quand même loin d’un Ildjarn ou d’une démo des Legions Noires. Quant à la musique en elle même, elle est proprement dévastatrice et on comprend tout de suite pourquoi ce groupe est respecté. On est ici en présence d’un black/death franchement tueur qui mettra vos cervicales à rude épreuve. Bien que la musique soit assez simpliste, les riffs sont réellement très efficaces et c’est sûrement ce qui se fait de mieux dans le genre. Je pense que cet album connaît deux points phare avec la partie issue du split avec Masacre et la partie finale qui est en fait composée de morceaux inédits tirés de sessions studios en 1992. Je mettrais l’accent sur la partie finale qui est hallucinante, on est proche de la perfection et c’est là que mes cervicales ont pris le plus cher. Une sacrée référence en la matière que je conseille à tous les fans de black.

Cet album est différent du Live qui est lui aussi sorti sur Necroscope.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire