Chiaroscuro

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Creepmime
Nom de l'album Chiaroscuro
Type Album
Date de parution 1995
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album6

Tracklist

1. The Colour Still Unwinds 04:35
2. Scarlet Man 03:32
3. In The Flesh 05:29
4. Clarity 03:22
5. Diced 04:23
6. Chiaroscuro 07:32
7. Black Widower 04:08
8. Fools Paradise 04:56
9. King of Misrule 05:19
10. God's Thoughts 05:53
Total playing time 49:09

Commentaire @ Fabien

28 Août 2014

La parution du premier album Shadows s’enchaine rapidement sur d’importants changements de line-up au sein de Creepmime, Andy Judd (guitare) et Frank Brama (batterie) affrontant le départ de leur bassiste/chanteur et de leur second guitariste, respectivement remplacés par Joost van der Graaf et Add Giezen. De ses turbulences, le groupe décide de faire peau neuve en changeant l’approche de son deathmetal, désormais plus soft, aéré et ambiancé que par le passé, délaissant parallèlement un chant foncièrement guttural au profit de la voix davantage teigneuse et écorchée de Joost.

Paru en 1995 chez l’écurie hollandaise Mascot Records restée fidèle à la formation, Chiaroscuro concrétise la volonté d’émancipation de Creepmime, parvenant à créer un deathmetal plus personnel que sur son précédent effort, qui peinait quant à lui à s’affranchir des standards du genre. Au style plus aéré et plus agressif, emportées par un dynamisme idéal et des soli éclatants, chaque nouvelle composition défile avec fluidité, s’enchainant naturellement jusqu’à la belle piste finale God’s Thoughts. A l’image du très bon départ acoustique du morceau Diced, notre quatuor batave apporte également un soin tout particulier aux atmosphères, colorant ainsi brillamment son second album, porté de surcroît par une pochette feutrée qui illustre bien le contenu. Hélas, la carrière du groupe s’arrêtera rapidement après la parution de Chiaroscuro, album ayant connu des ventes plutôt anecdotiques, inversement proportionnelles à sa singularité et sa qualité intrinsèque, un bel exemple de technicité utilisée à bon escient et jamais démonstrative.

Fabien.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Creepmime