Celestial Completion

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Becoming The Archetype
Nom de l'album Celestial Completion
Type Album
Date de parution 29 Mars 2011
Produit par Matt Goldman
Enregistré à Glow In The Dark Studios
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album29

Tracklist

1. The Resonant Frequency of Flesh 02:11
2. The Magnetic Sky 04:25
3. Internal Illumination 05:10
4. Path of the Beam 05:00
5. Music of the Spheres: Requiem Aeternam Part I 01:33
6. Elemental Wrath: Requiem Aeternam Part II 07:51
7. Xenosynthesis: Requiem Aeternam Part III 03:16
8. Invisible Creature 00:41
9. Cardiac Rebellion 05:17
10. Reflect/Refract 04:37
11. Breathing Light 06:32
Total playing time 46:33

Chronique @ Maumo

17 Juin 2011

Celestial Completion, ou comment ressentir la gloire et la puissance de Dieu en un album...

Le Death Progressif sort un peu du lot des autres styles, non seulement car il touche aussi bien les fans de metal progressif comme Dream Theater que les gros amateurs de Death metal. De même, et pour une raison qui m’échappe complètement, c'est un sous-genre qui contient un nombre hallucinant de groupes à la fois extrêmement différents, et tous plus géniaux les uns que les autres : Opeth, évidemment, mais aussi Amorphis, Mors Principum Est, Misantrhope, Cynic, Sylosis, Extol, etc... Mais penchons nous donc sur le groupe qui nous intéresse, c'est à dire, Becoming The Archetype. Becoming The Archetype fait partie de ces groupes qui ne font que s’améliorer, à chaque album, l'un après l'autre, on se demande comment ils pourraient faire mieux.. et ils y arrivent, toujours avec brio. Après un premier album, The Remnant, qui malheureusement péchait par la qualité de l'enregistrement, Becoming The Archetype nous dévoile un superbe Terminate Damnation, suivi D'un Physics of Fire d'une originalité sans faille, puis d'un Dichotomy pas trop mauvais. Et après ce dernier album, voilà leur dernière galette, Celestial Completion. Le nom n'est pas anodin, puisque c'est un hommage à une chanson d'Extol, un groupe dont vous n'avez sûrement jamais entendu parler. Ce dernier est un peu le fondateur du death progressif Chrétien, et d'ailleurs, si vous aimez les musiques au rythme complexe et insaisissable, jetez vous sur leur album Synergy.

Oui, vous avez bien lu, Becoming The Archetype est un groupe de Death Metal Progressif Chrétien. Supris ? Si je vous avais dit que c’était un groupe Satanique, ça vous aurait même pas fait cligner de l'oeil, alors ce n'est pas une raison pour fuir devant cet album. D'autant plus qu'il est excellent. Assez parlé du contexte, plongeons nous dans l'album en lui même. Tout d'abord le Cover: Tout simplement magnifique, il représente euh.. un .. ange de feu en train de tout dévaster ? Bref, c'est grandiose, et ça fait plaisir aux yeux.D'autant plus que l'album ayant pour sujet principal l'Apocalypse, la pochette va très bien avec. L'album nous accueille avec une introduction mélodique, The Resonant Frenquency of Flesh. .Tout comme Invisible Creature, l'introduction nous envoie directement dans l’ambiance de la musique suivante, en commençant avec des éléments bien mélodiques et originaux. Et parlons en justement de l'originalité: C'est de loin la plus grande force de cet album, qui fait preuve d'une créativité sans faille tout au long de l'album. On notera surtout Invisible Creature / Cardiac Rebellion, et le triptyque du Requiem Aeternam : Que ce soit des éléments mélodiques inhabituels comme des cuivres, ou une apparition soudaine de choeurs féminins au milieu d’éléments typiquement death, voire les différentes techniques vocales utilisées tout au long de l'album. Becoming The Archetype arrive à nous épater tout au long de l'album.

Evidemment, cette originalité se situe aussi dans la complexité démentielle de cet album, digne des plus grands groupes de progressif. The Magnetic Sky, Path of the Beam, Reflect / Refract, tout l'album associe des éléments sonores complexes, associés à une polyphonie des rythmes qui n'a rien à envier a Messhuggah. Cependant, pour être capable d'appréhender cette complexité dans toute sa grandeur, Il va falloir écouter l'album un certain nombre de fois avant de réussir à passer de l’incompréhension à l'extase musicale.En effet, vos premières écoutes risquent d'être assez déconcertantes. Celestial Completion passe d'un élément musical à un autre avec une vitesse hallucinante, et quelques fois, on a l'impression que c'est un fouillis monstrueux qui n'a strictement aucun sens. Mais comme vous pouvez vous en douter, c'est tout l'inverse : Chaque élément rythmique, mélodique a sa place dans la chanson. Par exemple, prenons Magnetic Sky : pendant que le chanteur gueule, des éléments mélodiques sortent de nulle part, et viennent s'arrêter exactement sur le bon temps. Arrive alors un autre élément, puis tout s’enchaîne, s'emmêle dans une complexité hallucinante, avant de laisser le chanteur utiliser une autre technique vocale.

Et c'est cette pluralité des techniques qui fait sortir Becoming The Archetype du lot. Des fois on croirait entendre du black metal, d'autres fois un death lourd et brutal, d'autre fois du death mélodique, bref, Becoming The Archetype s'étale sur tout ce qui peut exister. Et bien que cette pluralité me plaise énormément, elle ne fera pas forcément le bonheur de tout le monde. Car il faut avoir une grande ouverture d'esprit et un minimum de connaissances musicales avant d'être capable d’appréhender parfaitement cet album. Pour finir, je ferais un petit commentaire sur les paroles, qui sont comme vous aurez pu le deviner profondément axées sur la religion chrétienne évangéliste . Et ces paroles s'ancrent parfaitement dans la musique, lui donnant un aspect majestueux, glorieux et puissant, notamment dans le "Requiem Aeternam". Voilà donc un album qui devrait ravir tous les fans de death progressif. Et encore une fois, je le répète, il vous faudra bien plus qu'une seule écoute avant d'être capable d'aimer cet album dans son intégralité. Tout comme la musique contemporaine, c'est à force d’écouter que vous apprécierez.

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
Lou_Tou - 11 Août 2011: Excellente chronique pour un exellent album d'un exellent groupe!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire