Buzz

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Autograph
Nom de l'album Buzz
Type Album
Date de parution 2003
Style MusicalHeavy Rock
Membres possèdant cet album14

Tracklist

1. Break a Sweat
2. Shake the Tree
3. She's the Reason
4. Fed Up with Being Down
5. That
6. Party Like We Did
7. Buzz
8. Like It Hot
9. Heart Raper
10. Can't Stop Rockin'

Chronique @ Loloceltic

06 Avril 2013

Un bon retour

Autograph est Steve Plunckett et Steve Plunkett est Autograph ! Pour ceux qui en doutaient, le combo FM US revient après 16 ans de silence avec son leader comme seul membre survivant du line-up. "Missing Pieces" sorti en 1997, et composé de chutes de sessions des précédents albums, ne pouvait pas être considéré comme un nouvel album, alors que ce "Buzz" marque bien le retour d’Autograph aux affaires et le moins que l’on puisse dire, c’est que Plunk reprend les choses là où il avait dû les arrêter en raison du manque de soutien de son label.

Cependant, si le style d’Autograph est reconnaissable, l’influence de Def Leppard, groupe auquel Plunk voue une admiration sans borne et dont le titre "Photograph" est à l’origine du nom du combo US, se fait sentir de façon encore plus intensive que sur les 3 premiers opus. En effet, au-delà de structures que ne renieraient pas les « léopards sourds », chaque chœur semble l’œuvre de Joe Elliot et sa bande, le tout étant renforcé par la similitude des voix des 2 chanteurs. Il est donc clair que ceux qui sont allergiques au combo de Sheffield peuvent s’épargner l’écoute de ce "Buzz", même si celui-ci est loin de se cantonner au rôle de simple plagiat. Car Autograph fait dans le Hard FM à la sauce américaine et garde ses caractéristiques malgré l’adjonction supplémentaire de pop-metal dans sa recette originale. Qui d’autre aurait pu pondre un titre fun tel que "Party Like We Did" sinon Plunk. Bien sûr, les paroles ne révolutionneront pas la philosophie du XXIème siècle, mais Autograph reste une valeur incontournable dans l’art du tube FM festif.

"Buzz" est donc composé de 10 titres couvrant un large panel de ce qui se fait de mieux en matière de FM, allant de la ballade un brin mielleuse tout en restant particulièrement agréable ("That") à des titres où le combo appuie sur l’accélérateur ("Fed Up With Beein’ Down"). Chaque morceau est doté d’un refrain efficace qui vous hante l’esprit pendant de longues heures mais vous dope également le moral, alors que Plunk se permet quelques originalités comme ce refrain très pop 70’s sur le titre éponyme, où bien un "Can’t Stop Rockin’" au tempo plus heavy qui n’est pas sans rappeler certains titres de Kiss.

Le tout est interprété sans faille par un trio au service du maître des lieux qui, en plus du chant, assure les parties de guitare rythmique, ainsi que les claviers. Par contre, si la section rythmique sait se montrer à la fois discrète et efficace, le pourtant talentueux T.J. Helmerich finit par lasser l’auditoire à force de descente de manche à la vitesse de la lumière qui tournent à la démonstration au lieu d’enrichir des titres pourtant de qualité.

"Buzz" reste cependant un excellent album de ce que nous pourrons appeler de la pop-metal-FM et il est à souhaiter qu’il permette à Autograph de rencontrer le succès qu’il mérite. Avec les bons moments qu’il nous permet de passer, cela semblerait être la moindre des choses.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire