Black Legions Metal

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vlad Tepes
Nom de l'album Black Legions Metal
Type Split
Date de parution Janvier 1996
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album18

Tracklist

TORGEIST
1. March of the Black Assemblies 01:41
2. Sweet Death 02:24
3. Flame of Hate 03:10
4. My Soul for Your Victory 03:20
5. Bloody Tears 03:24
6. Time of Sabbath 02:35
VLAD TEPES
7. Raven's Hike 03:44
8. Abyssic and Funeral Symphony - an Ode to Our Ruin 03:49
9. In Holocaust to the Natural Darkness 03:00
10. Tepes - the Unweeping 04:44
11. Warmoon Lord 07:59
Total playing time 39:49

Acheter cet album

Vlad Tepes

Torgeist


Chronique @ Nattskog

21 Août 2004
Le légendaire split Torgeist/Vlad Tepes. L’une des perles du black metal underground français. C’est d’ailleurs sans doute grâce à ce CD que le label Drakkar Productions a pu percer aussi bien. Onze titres de pur black metal misanthrope et malsain, à faire frémir un cadavre !
Bon, le son est très bas, témoin direct d’une production exécrable, mais alors là, c’est vraiment puissant ! Un son correct ne rendrait pas aussi bien la haine qui se dégage de cet enregistrement.
La haine, parlons-en. Chez Torgeist, premier vociférateur sur ce CD, elle prend la forme d’un black metal efficace, assez mid-tempo, avec de grosses guitares bien grésillantes, une batterie en retrait et un chant directement venu des enfers. Les compositions sont très proches des premiers Deathspell Omega, donc très Darkthronien sans pourtant que la comparaison avec celui-ci soit évidente… vous me suivez ?
Après les six « meurtres » de Torgeist (dixit livret du CD), c’est à Vlad Tepes de livrer son offrande. Ici c’est plus lent que son collègue, mais bien putride aussi. Presque tous les titres sont déjà connus des habitués, mais ils apparaissent dans des versions plus "propres" que ce qu’on a pu entendre auparavant (même s’il faut bien pousser le son de sa chaîne pour entendre correctement). Le chant, encore plus déchiré donne un ton cadavérique à l’ensemble, pour des compositions déjà extrêmement sombres à l’origine.

Bon, on va s’éloigner un peu de la musique pour regarder un peu le livret et certaines explications sur les Légions Noires. Tout d’abord, on peut remarquer à l’arrière du boîtier une longue glose manuscrite sur ce que sont ces « Légions » : au départ, le seul but de ce CD était de stopper "l’humanisation du black metal" en montrant une haine profonde envers une humanité qui se choisit de faux dieux pour se consoler d’être né dans le royaume de la Nuit…
Bon enfin… c’est leur point de vue, je ne fais que recopier.
A l’intérieur du livret, on peut voir un autre écrit assez sympathique :
« The Black Legions totally support everything that makes "humanity" suffer and disappear (war, genocide, epidemies, etc…) Awaiting the Black Holocaust. Be it known… »
Je préciserai en passant que c’est la plus belle pochette d’album en rapport avec Vlad Tepes.

Voilà donc en résumé, un très bon album de black ultra misanthrope pour metalleux avertis uniquement !

1 Commentaire

6 J'aime

Partager
metaleu34 - 15 Juin 2007: oui un très bon split!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire