Before the Bleeding Sun

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Eternal Tears Of Sorrow
Nom de l'album Before the Bleeding Sun
Type Album
Date de parution 03 Mai 2006
Style MusicalDeath Symphonique
Membres possèdant cet album109

Tracklist

1. Sweet Lilith of My Dreams
2. Another Me
3. Red Dawn Rising
4. Upon the Moors
5. Sakura No Rei
6. Sinister Rain
7. Lost Rune of Thunder
8. Tar Still Flows
9. Angelheart, Ravenheart (Act I: Before the Bleeding Sun)

Commentaire @ Julien

30 Mai 2006
Voila mon petit rayon de soleil du mois. Quelle ne fût pas ma tristesse quand en 2003 le groupe décida de splitter. Mais c’est sans compter sur le courage légendaire des finlandais qui repartent à l’assaut avec un line up légèrement modifié. Bienvenu à Janne Tolsa (Tarot entre autre) et Risto Ruuth (Scyron). Alors retour gagnant ou pas ?????

IL faut dire que cela faisait plus de 5 ans que le groupe n’avait rien fait et qu’il est sur qu’ils vont être attendu au tournant. Rassurez-vous il ne vous faudra pas plus de 30 secondes pour reconnaître que c’est du Eternal Tears Of Sorrow. On doit beaucoup au timbre de voix si particulier de Altti Veteläinen. Sa voix est identifiable entre mille et c’est un bonheur de le retrouver plus en forme que jamais dans sa formation d’origine. J’en frissonne encore moi qui me disais que le groupe ne sortirait probablement plus rien (jusqu’à l’annonce de la reformation).
D’un point de vu compos c’est du classique et c’est là où se pose le léger problème. Ce disque arrive avec 5 ans de retard. Là où Children Of Bodom a su évoluer en développant son coté thrash, Eternal Tears Of Sorrow est resté sur ses acquis. Mais et c’est un grand mais, j’ai envie de dire pourquoi pas. En effet pour une reformation rien ne vaut du classique, du sur quitte à se déchaîner par la suite. On retrouve donc des morceaux très mélodiques avec beaucoup de clavier. Il n’y a que la pseudo balade qui déçoit un peu mais bon. Afin de parfaire le tableau le groupe a fait appel à des guests de luxe comme Tony Kakko de Sonata Artica ou encore Marco Hietala de Nightwish. L’apport de voix claires dans la musique d’Eternal Tears Of Sorrow n’est pas la meilleure des choses mais bon chacun ses goût mais je ne suis pas trop client.

Sans être hyper original, le groupe nous prouve qu’il est de retour à la place qui était la sienne il y a quelques années et qu’il faudra désormais compter sur lui dans les années à venir.

Un excellent retour qui faut fêter comme il se doit : en HEADBANGANT !!!!!!!!!!

2 Commentaires

5 J'aime

Partager
PSCHITT... - 29 Juin 2007: très bon album de EToS. Après cette longue absence, que du bonheur de les retrouver^^
Stefele - 07 Mars 2008: Album qui tourne en boucle en ce moment, du grand art !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire