Back to the Noose

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Swashbuckle
Nom de l'album Back to the Noose
Type Album
Date de parution 24 Juillet 2009
Labels Nuclear Blast
Style MusicalDeath Thrash
Membres possèdant cet album68

Tracklist

1. Hoist the Mainsail
2. Scurvy Back
3. Back to the Noose
4. Cloudy with a Chance of Piracy
5. We Sunk Your Battleship
6. Rounds of Rum
7. Carnivalé Boat Ride
8. Rime of the Haggard Mariner
9. Cruise Ship Terror
10. No Prey No Pay
11. La Leyenda
12. Splash-n-Thrash
13. The Grog Box
14. The Tradewinds
15. Attack!!!
16. Peg-Leg Stomp
17. Whirlpit
18. All Seemed Fine Until..
19. It Came from the Deep!
20. Shipwrecked...
21. Sharkbait

Chronique @ Kovalsky51

18 Août 2009
     "Yoho Yoho a pirate's life for me..." Voila une chanson que toute les personnes qui ont fait l'attraction "Pirates des Caraïbes" connaissent sans doute. Si j'introduis cette chronique par cette dernière c'est tout simplement parce que l'on retrouve par moment le "Yoho" version gros Metal qui tâche sous forme de cœurs a la sauce Hardcore. Car oui malgré leur imagerie proche des excellents Alestorm les américains de Swashbuckle œuvrent dans le gros Thrash Death à tendance mélodique. En clair si la musique d'Alestrom donnait envie de partir à l'aventure sur le Black Pearl;  celle de Swashbuckle motive avant tout à aller démolir la flotte de la marine royale l'épée sortie a la proue du Hollandais Volant. Trembles Jack Sparrow Back to the Noose arrive et ne fera pas de prisonniers.

Les chansons sont souvent courtes (seulement deux dépassent les 2min 50 ) et on la fâcheuse manie de faire headbanguer comme un forcené dès les premiers riffs ("Cruise Ship Terror"). Mais pour éviter la lassitude de l'auditeur devant le déluge de grosses grattes bien grasses, nos amis pirates ont eu la brillante idée de mettre de jolis morceaux instrumentaux toutes les deux ou trois chansons (notez tout de même que "Rime of the Haggard Mariner est un gros délire à base de musique caribéène qui n'a rien de très pirate). De ce fait le tout est bien moins compact et se laisse écouter en dodelinant (violemment) de la tête sans saturation de nos chez tympans. Ces quelques instrumentaux sont évidement basés sur des mélodies qui vous transportent en plein dans les caraïbes du XVIème et du XVIIème siècle. Ils sont tous magnifiques et très mélodiques mais tout juste pouvons nous leur reprocher de nous couper en plein headbanging. Pour ce qui est des chanson Metal à proprement parler elles sont toutes un concentré d'énergie et de violence. Le moins qu'on puisse dire de ces dernières c'est qu'elle défouraillent sacrément. Mais pourtant malgré leur durée qui se prête a vraiment envoyer la sauce ces dernières gardent une bonne part de mélodie. Ceci est du aux riffs Thrashy a souhait qui évitent aux musiciens de tomber dans une violence stérile de toute émotion.

     La formule magique qui permet de garantir cet équilibre repose sur une recette, qui bien que peu originale, se révèle d'une efficacité redoutable. Mélangeant Riffs Thrash, chant a la limite du Death et passages Hardcore, le son de groupe est pourtant a des années lumières de la scène Metalcore et Deathcore qui inonde le marché actuellement. En fait Swashbuckle nous donne la preuve que mélanger ces éléments ne revient pas a sonner comme les Chimaira et autres Unearth si l'on est décidé à insuffler une âme a sa musique. Bref malgré l'usage d'une formule éculée jusqu'à la moelle Swashbucle arrive a se donner une identité musicale propre, chose qui n'était pas acquise a l'avance. Ceci étant renforcé par des musiciens maitrisant leur sujet parfaitement. Le chant est sauvage allant du Thrash pour camionneur à des passages plus gutturaux à la limite du Death. Le gratteux alterne entre gros riffs rentre dedans passages plus mélodiques et mosh part ravageurs. Ce dernier nous gratifie de plus de solos plus que corrects même s'ils ne sont pas transcendants. La basse possède un son massif vraiment sympa et soutient avec brio la guitare. La batterie est un concentré de hargne et de vitesse. Cette dernière s'autorise quelques breacks qui cassent le rythme et renforcent bien le coté défourailage en règle de l'ensemble.

     La Production est de très bonne facture à la fois puissante et claire elle permet a la musique du groupe de s'écouter très bien. Tout juste pourrons nous noter comme point négatif de la galette qu'elle pourra lasser au bout de plusieurs écoutes et que le groupe n'a pas non plus inventé le fil a couper le beurre. Reste que Back to the Noose même s'il n'est pas l'album du siècle ni même de l'année se révèle plus que convainquant et fait monter la musique du groupe un cran au dessus de ce qui était proposé dans Crewed by the Damned. Plus homogène et plutôt équilibré cet album est parfait pour se défouler sans trop se prendre le chou. Les amateurs de gros Thrash pourraient bien y trouver leur compte. Sur ce je vous laisse j'ai un galion espagnol à aller faire cramer.Yoho Yoho a pirate's life for me...

7 Commentaires

12 J'aime

Partager

Kovalsky51 - 20 Août 2009: je pense aussi que les succès de la trillogie pirates des caraïbes et de son excellente bande son n'est pas étranger à cette recrudescence des équipages décidés à nous briser les cervicales en parlant de batailles navales et de trésors ;)... Et tant que c'est aussi bon que Alestorm et Swasbuckle je vais pas m'en plaindre!
ReaperCore - 28 Octobre 2009: Un album tout simplement génial ! du début à la fin il nous plonge dans une ambiance plus que dévastatrice.
Lordbeerdrinker - 11 Septembre 2010: Du très bon! Il faut les voir avec Alestorm en concert, c'est un bordel sans nom mais de voir deux groupes qui jouent sur les mêmes thèmes déconner ensemble, c'est énorme!
MaDxJacK - 12 Octobre 2010: J'aime bien cet album mais le gros gros très gros défaut de swashbuckle (à mon avis) c'est en moyenne des morceaux de à peine 2 minutes ... et c'est dommage car les compos sont bonnes !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire