Attack Attack!

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Attack Attack (USA)
Nom de l'album Attack Attack!
Type Album
Date de parution 08 Juin 2010
Labels Rise Records
Produit par Joey Sturgis
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album53

Tracklist

1.
 Sexual Man Chocolate
 03:17
2.
 Renob, Nevada
 03:13
3.
 "I Swear I'll Change"
 03:40
4.
 Shut Your Mouth (ft. McSwagger)
 02:43
5.
 A for Andrew
 03:22
6.
 Smokahontas
 03:54
7.
 AC-130
 01:47
8.
 Fumbles O'Brian
 02:57
9.
 Turbo Swag
 03:33
10.
 Lonely (ft. Jason Cameron of Bury Tomorrow)
 05:37

Durée totale : 34:03


Chronique @ Arachnid

24 Juin 2010

Un troisième album surprenant, un peu plus mâture, parfois plus bourrin mais aussi très inégal (...)

Créé en 2005, le groupe Attack Attack! est très bien connu de nos jours grâce à pas mal de déboires commerciaux. Fondé à l’initiative du chanteur Austin Carlile, le groupe galère comme tous les autres groupes metalcore du moment et sortent un premier EP intitulé If Guns Are Outlawed, Can We Use Swords ? en 2008. Ce petit disque anodin leur permet néanmoins de signer chez Rise Records la même année et de sortir par la même occasion leur tout premier album, Someday Came Suddenly, qui se vend agréablement bien, sans surprise bien entendu, le metal à mèche faisant des ravages auprès des adolescents.

Ainsi, avec sa notoriété sans cesse montante, le groupe divise et se retrouve confronté à deux camps : les fans et les détracteurs. Si le gagnant de ces deux camps n’est pas concrètement établi, force est de constater que les détracteurs ont fait d’Attack Attack ! l’une de leurs cibles favorites. Il faut dire que si musicalement, ils livrent un screamo avoinant entre le sacrément bourrin et le chant clair gnan-gnan, le tout teinté de cette mode de nappes électro, leur clip "Stick Stickly" a bien fait parlé de lui. Sujet à des moqueries, parodiés de toutes parts, les jeunes mécheux ont même concrètement lancé le terme ‘crabcore’ (à cause de la position des guitaristes) ; ajoutons à cela un slim trop serré pour le chanteur et une très mauvaise juxtaposition de la musique au niveau du clip et il n’en fallait pas plus pour démarrer les brimades.

Pour ma part, j’ai bien aimé leur deuxième album Some Day Came Suddenly, qui était certes inégal mais regorgeait de bons petits moments bien méchants et de quelques chansons entrainantes. Mais soudain, voici venir ce nouvel album et je dois dire que c’est plutôt pas mal… Plus agressif, plus metal/hardcore, mieux structuré, moins long aussi, cet album éponyme a de quoi rassasier les fans du groupe mais aussi porter une nouvelle attention à une formation peut-être sous-estimée.

En premier lieu, finis les délires crunk comme Brokencyde, fini le chant clair vocodé, place à du hardcore pas gentil et du chant clair plus naturel, le chanteur original s’étant éclipsé pour intégrer Of Mice & Men. C’est désormais le claviériste mis en retrait Caleb Shomo qui va user de sa voix hardcore bien énervée pour remplacer l’ex-frontman. Un bon point à ne pas négliger : ainsi, ceux qui s’attendait à du Attack Attack! classique risquent d’être sacrément surpris et ceux qui attendaient avec des pierres pour un lynchage en bonne et due forme risquent d’être déçus. Désormais, c’est lourd, plutôt hargneux, ça met le taquet à grands coups de saccades pesantes, de mélodies aériennes à la Parkway Drive (rangez vos pierres j’ai dit : je ne compare pas les deux groupes voyons !), de breakdowns écrasants, des chœurs, quelques nappes de claviers beaucoup moins electro… Bref, c’est du Attack Attack! mais en mieux. Il aura donc fallu faire un chemin de croix pas si douloureux que ça pour qu’au final les jeunes Américains sortent un album (presque) digne de ce nom…

J’ai dit presque car, hélas, l’évolution n’est pas radicale et on obtient quelques titres assez electro tout de même comme "I Swear I'll Change" ou encore "Shut Your Mouth" dont l’instru est composée par le DJ anglais McSwagger, un titre honnêtement bien foutu en soi mais n’ayant aucun rapport avec le reste de l’album. Il y a aussi un morceau qui m’a immédiatement élargi le sourire, c’est "Fumbles O'Brian" : commençant par du crunk vocodé insipide à l’ancienne, le titre passe immédiatement à du bourrin fracassant, comme si les membres du groupe s’adressaient directement à nous en disant : « Ha ha vous y avez cru, n’est-ce pas ? ». Si ce morceau avait été une intro trompeuse annonçant le reste de la galette faite de pistes hargneuses, cet album éponyme aurait pu être drôlement méchant.

Ainsi, Attack Attack! ne peut pas résister à la tentation de revenir quelques fois aux sources. Peur de décevoir les jeunes fans, crainte de ne pas s’assumer complètement ? Dans ce cas, pourquoi avoir voulu proposer quelque chose de neuf à travers des titres metalcore voire des passages résolument hardcore ? Ces titres mettent en revanche une sacrée baffe, le nouveau chanteur Caleb Shomo arrivant à insuffler au combo une hargne vocale déstabilisante comme sur "Renob, Nevada", l’impressionnant "AC-130" ou encore "Smokahontas", des morceaux puissants, alliant HxC brutal et passages mélodieux typés metalcore classique. Mais sur dix pistes, seulement la moitié en vaut réellement le coup…

Bref, un troisième album surprenant, un peu plus mâture et parfois plus bourrin mais aussi très inégal, le groupe commençant à proposer quelque chose d’intéressant mais n’arrive pas à contenir son style définitif. Pour moi, ne manque que le retrait du chant clair (pourtant très bon) pour en faire un groupe monstrueux.

48 Commentaires

6 J'aime

Partager

Ziggourat - 01 Juillet 2010: Pourquoi le Screamo a une rubrique sur ce site ? C'est bien un site de Metal nan ? En quoi le Screamo c'est du Metal ? Je pige pas là.
BrutalScream - 01 Juillet 2010: Et oui le screamo c'est du Metal et c'est très bien le screamo. (mais pas Attack Attack)
Adrahil - 03 Mars 2011: Je vais vous dire une chose... J'étais en train d'écouter "INRI" de Sarcofago et en fouillant dans SOM j'ai découvert cette chronique. Je suis allé écouter deux extraits sur youtube pour voir, et... Je pense que je vais retourner écouter Sarcofago.

Ah, et je regardais les notes... C'est marrant, toutes les personnes ayant mis plus de 10 à cet album sont des étrangers, et toutes celles ayant mis moins de 10 sont des français... Cocorico.
Icare - 23 Fevrier 2012: Flint: d'habitude, c'est le mec qui se retire... (a)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire