Act of God

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Pro-Pain
Nom de l'album Act of God
Type Album
Date de parution Fevrier 1999
Style MusicalHardcore
Membres possèdant cet album59

Tracklist

Re-Issue in 2005 by Candlelight Records with 3 bonustracks.
1. Stand Tall
2. In for the Kill
3. Act of God
4. On Parade
5. I Remain
6. Time Will Tell
7. Pride
8. Love and War
9. Hopeless?
10. Burn
11. All Fall Down
Bonustracks
12. F.S.U. (Fuck Shit Up)
Bonustracks (Re-Release 2005)
13. On Parade
14 to 26. Promotional Interview

Chronique @ grogwy

04 Janvier 2018

Pro-Pain livre son meilleur combat

Cinq albums, il aura fallut cinq albums pour qu'enfin Pro-Pain affine (si j'ose dire) son style, et nous offre son disque le plus abouti.

Si la bande à Gary Meskil (chant/basse) avait bien démarré sa carrière en 1992 en sortant le percutant "Foul Taste of Freedom", l'accueil enthousiaste que reçu ce premier album fut quelque peu gâché deux ans plus tard par un "The Truth Hurts" (1994) à la production beaucoup trop rugueuse.

Conscient de son erreur Pro-Pain rectifie le tir l'année suivante avec "Contents Under Pressure" (1995), un disque composé de très bons morceaux comme le surprenant "The Mercy Killings" où le groupe réussit à fusionner Hardcore Metal et Rap.

Il faut attendre la sortie de "Pro-Pain" en 1997 (avec l'ex-Gothic Slam, Laaz Rockit, et M.O.D. Dave Chavarri derrière les fûts ) pour découvrir un Pro-Pain certes plus heavy, mais surtout plus homogène (Gary Meskil et sa bande ayant cessé toute relation avec le Rap pour se consacrer uniquement au Hardcore Metal).

Une réussite que le groupe transforme deux ans plus tard avec le superbe "Act of God" (1999), et qui voit Gary Meskil et Tom Klimchuck (guitare) accompagnés des nouveaux (et ex-The Spudmonster) Eric Klinger (guitare) et Eric Matthews (batterie) nous offrir leur meilleur album.
En effet dès le premier titre "Stand Tall", c'est un Pro-Pain gonflé à bloc qui nous balance un violent uppercut de Hardcore Metallisé (ou Hardcore Metal) qui n'a rien à envier à ceux que distribuent Biohazard et Hatebreed.
A peine s'est-on relevé de ce premier coup que le groupe nous en assène un second aussi rude avec "In for Kill", un morceau doté de sonorités industrielles.
Le pugilat se poursuit avec les intenses "Act of God" et "Pride" avec un Pro-Pain qui revient au Hardcore originel (issu du Punk et de la Oï) comme celui que pratiquait Gary Meskil quand il faisait partie de Crumbsuckers.
Ce retour aux sources sera de courte durée car avec le rapide "On Parade" et l'entraînant "I remains", suivis du belliqueux "Time Will Tell" (sur lesquels, à l'instar des bostoniens de Gang Green, les guitaristes Tom Klimchuck et Eric Klinger délivrent des parties de guitares très Rock) le Hardcore Metal revient en force.
Mise à part le puissant "Hopeless?" les titres heavy dans la lignée de "Pro-Pain" (1997) brillent par leur absence, supplantés par des morceaux plus brutaux tels que "Love and War", "Burn", "All Fall Down", et "F.S.U." (Fuck Shit Up) où en alternant les parties rapides avec d'autres plus heavy, le groupe nous envoie définitivement au tapis.

Bref si vous ne devez posséder qu'un seul disque de Pro-Pain, c'est cet excellent "Act of God" qu'il faut avoir.



0 Commentaire

6 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire