Abandon All Faith

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Strigoi
Nom de l'album Abandon All Faith
Type Album
Date de parution 22 Novembre 2019
Labels Nuclear Blast
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album14

Tracklist

1.
 The Rising Horde
 01:26
2.
 Phantoms
 04:26
3.
 Nocturnal Vermin
 01:49
4.
 Seven Crowns
 03:17
5.
 Throne of Disgrace
 01:48
6.
 Carved into the Skin
 06:05
7.
 Parasite
 04:40
8.
 Iniquitous Rage
 03:21
9.
 Plague Nation
 03:19
10.
 Enemies of God
 03:26
11.
 Scorn of the Father
 03:51
12.
 Abandon All Faith
 06:37

Durée totale : 44:05


Chronique @ odrodzenie

31 Décembre 2019

Strigoi n’aura de cesse de tout écraser sur son passage

Vallenfyre, qui avait pour but d’expier la douleur du deuil du père de Gregor Mackintosh et qui n’avait pas vocation à perdurer, tira sa révérence fin 2018, après trois albums d’excellente qualité. Cependant, le goût prononcé pour le « death-metal » brute de décoffrage et sans concession du guitariste de Paradise Lost, fit naître Strigoi qui s’inscrit peu ou prou dans la droite lignée de Vallenfyre, surtout sur le troisième album « Fear Those Who Fear Him » qui lorgnait vers le « crust », le « grindcore » et le « powerviolence » à la Nails (d’ailleurs l’artwork n’est pas sans rappeler celui de « Burn In Exodus »), Gregor Mackintosh ne s’imposant que peu de limite.

Et cet état de fait sera encore plus palpable sur « Abandon All Faith », premier enregistrement en date de Strigoi, qui explore un large panel du métal extrême allant du « doom » le plus lourd (« Carved Into The Skin » ou le morceau titre), au « grindcore » sur « Nocturnal Vermin », en passant par le « punk » (« Enemies Of God ») et l’indus sur « The Rising Horde » et l’introduction de « Parasite », le tout sous-poudré de « crust », avec pour ligne directrice principale un « death-metal » primitif, hostile et très frontal.

Rapidement rejoint par son compère de toujours Cris Casket (ex-Vallenfyre et Extreme Noise Terror), auteur de l’ensemble des textes, le duo n’aura de cesse de tout écraser sur son passage et d’instaurer une ambiance moite et poisseuse, malsaine au possible, grâce à certaines dissonances (« Phantoms »), la mise en son de Kurt Ballou qui confère à « Abandon All Faith » un son gras et charbonneux, mais aussi grâce à l’imagerie très typé « black-metal » (regardez l’intérieur du LP et vous m’en direz des nouvelles) et aux vocaux effrayant du père Gregor qui sont doté d’une belle profondeur. Il est à noter que sa forte personnalité musicale éclabousse ce premier opus et les riffs marqués du sceau Mackintosh sont immédiatement reconnaissable.

La liberté qu’octroie Strigoi à son géniteur peut donner l’impression d’un patchwork musical et que le propos du groupe part un peu dans tous les sens, d’où une certaine incohérence, mais ceci est contrebalancé par une vraie homogénéité apportées par les atmosphères oppressantes et glauques constantes. Aussi, même si l’organe vocal de Gregor Mackintosh est assez séduisant, il manque cependant de puissance.

Au final, « Abandon All Faith », premier méfait de Strigoi, projet qui est voué à durer, est d’une qualité intrinsèque élevée et force le respect quant au talent de compositeur de son fondateur dans divers styles musicaux (Imaginez le ravin qui sépare « Host » de Paradise Lost et cet album). Même si cet opus ratisse large, aucune longueur n’est à déplorer et, après un survol de la zone sinistrée, force est de constater qu’il ne reste que très peu de survivants.

4 Commentaires

10 J'aime

Partager
mechant - 03 Janvier 2020:

Belle chronique ....j ai achete apres 1 ecoute studieuse sur YT....le pere Mackintosh est sacrement enervé pour pondre des disques pareils

grogwy - 05 Janvier 2020:

Merci pour la chronique.Par contre en parcourant la discographie de Nails je n'ai pas trouvé "Burn In Exodus", si ce n'est cette inscription imprimée sur un de leur tee-shirt.

mechant - 05 Janvier 2020:

Est ce que ca ne serait pas 1 couplet de lyrics....? Il est tjrs surprenant de voir des "anciens" revenir vers des sonorités des plus dures alors qu ils fleurtaient vers depeche mode à 1 periode!surprise

 

 

odrodzenie - 07 Janvier 2020:

@grogwy

Oui, il s'agit bien du tee-shirt :) 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Strigoi