Satyricon - La Loco 2006

the Martes 26 Septiembre 2006, Paris - La Loco



Insomnium

Voila un concert que j’attendais avec impatience. Il faut dire que pour ma part j’ai largement été convaincu par ce nouvel opus de Satyricon et que l’envie de voir les gros titres de cet album en live n’a fait que grandir jusqu’à ce fameux mardi 26 septembre. Je suis rejoint pour l’occasion par deux alcolytes du site Nattskog et Obskur. La soirée s’annonce plutôt chaude, des fans étant la depuis le début d’après midi (certains étant même fortement maquillé). L’annonce d’un début de concert aux alentours de 21h15 n’a rien de rassurant et certains craignent même de devoir partir avant la fin. Surtout qu’avant de profiter de la tête d’affiche, il y a deux groupes qui ne sont pas là pour faire de la figuration Insomnium et surtout Keep Of Kalessin.

J’avoue que j’ai eu un peu de mal à comprendre comment un groupe de Death mélodique comme Insomnium a pu se retrouver en première partie des groupes de black. Je dois même me confesser je pensais que le groupe allait se faire conspuer pendant l’intégralité de leur set. Que nenni le groupe fût plus que bien accueilli et le concert parti donc sur les chapeaux de roues. Il faut dire que j’avais été assez convaincu de l’efficacité du groupe sur CD et c’est une occasion finalement assez sympa pour découvrir ce groupe en live. Servi par un son plutôt bon le groupe nous délivre donc son Death mélodique avec conviction et volonté. Le concert s’ouvre donc sur « The Gale ». Il y a bien pire comme entré en matière. Beaucoup de titres sont issus du dernier album, album que je ne possède pas forcement mais ce fût l’occasion de le découvrir en live. Ces titres sont tout à fait à l’image du groupe, mélodique et efficace. Rien à redire (je vais aller me l’acheter dans le coup). La prestation a été très solide et il n’en fallait pas moins pour conquérir un public pas forcément acquis d’avance. Chapeau bas messieurs les finlandais et on espère vous revoir prochainement dans des conditions encore plus favorable.

Keep Of Kalessin

Voici qu’arrive donc la seconde première partie mais cette fois elle est plus en adéquation avec la tête d’affiche puisqu’il s’agit de Keep Of Kalessin. Même chose je ne connaissais pas trop trop le groupe (décidément je ne connais vraiment rien) mais comme pour Insomnium j’ai été bluffé par le groupe. Puissant et énergique, KOK a le mérite de donner un grand coup de fouet à la salle qui se déchaîne dans des pogos assez sympas. J’ai surtout été impressionné par le chant relativement varié pour le style, une grosse impression. Une bonne âme m’aura soufflé que les titres joués ce soir sont presque tous tiré de leur nouvel opus et que le rendu scénique est à l’image du disque. Tant mieux ça va me faire un autre disque à acheter. Dommage en revanche que le son est été moins bon que pour Insomnium mais bon on ne peut pas tout avoir. Le groupe ne joua finalement pas tellement plus que les finlandais, soit une bonne demi heure mais le groupe a eu le mérite de bien nous préparer pour la suite.

Satyricon

Que cet entracte fût long. Certes le « pauvre » Obsidian C. a du se refaire une santé entre les deux shows (Jouer du Keep Of Kalessin ça fatigue mais enchaîner avec du Satyricon c’est du suicide) mais quand même. L’ambiance commença a monter lorsque que les roadies commencèrent à allumer des bougies sur la scène autour de la batterie de Frost. Voyant le temps s’écouler certains commence déjà à baliser pour la fin du concert. Il s’avéra que le concert débuta à 23h bien bien passé ce qui implique un départ avant la fin pour ceux qui prennent le métro. Mais bon passons au show !!!!
Pour commence, le groupe fait une entré en matière superbe avec un bon vieux titre : « Walk the path of sorrow ». Il n’en fallait pas moins pour réveiller les ardeurs encore chaud de la fosse, surtout que le titre suivant n’allait pas dans le sens de l’accalmie. Car sitôt le titre terminé le groupe enchaîne avec « Dominions of satyricon ». Difficile de faire la fine bouche, mais il va falloir pourvoir tenir la distance. Après deux grosses tueries comme ça c’est difficile de suivre. N’oublions pas que le groupe est présent afin défendre son nouveau bébé et c’est donc le titre éponyme de la nouvel galette qui nous arrive en plein tête. Je suis étonné de voir la grosse convivialité qui règne durant « Now Diabolical ». Le public chantant en cœur le titre a gros refrain. Pour peu on se croirait à un bon vieux concert de Rock’n roll. Un bon vieux « Possessed » remettra tout ça en place avant le surprenant « K.I.N.G.». Je n’aurais jamais cru voir un jour Satyr chauffé le public à blanc avec un « One, Two, Thee….. King ». Surprenant mais en même temps tellement classe que l’on se prend facilement au jeu. « Du Som Hater Gud » fût un peu rapide mais tellement bon que l’on en redemanderait encore mais non il faut que ça avance. La première partie du concert s’achèvera avec un clin d’œil à Kiss qui renforça encore un peu plus le coté rock’n roll de soirée.
A l’heure du rappel il est temps pour Obsidian C. de faire valoir l’achat de sa Jeff Haneman avec un petit cover de Slayer qui fît l’effet d’une petite bombe. L’audience s’embrasa pour cette interprétation qui avait la grande classe. Mais ne manquerait-il pas un titre par hasard. Mais si bien sur « Mother North » qui clôtura a merveille le second rappel.
Même si la salle s’était un peu vider, loi des métros oblige, le groupe nous délivra un set béton avec derrière les fûts le génialissime Frost. Impressionnant de puissance, de groove et de maîtrise il prouve une foi de plus qu’il est bien l’un des meilleurs batteurs au monde.

Excellent concert un point c’est tout !!!!!!!!!!

Setlist Satyricon :

Walk The Path Of Sorrow
Dominions Of Satyricon
Now Diabolical
Possessed
K.I.N.G
Du Som Hater Gud
The Pentagram Burns
Supersonic Journey
Delirium
God Of Thunder (Kiss cover) / Repined Bastard Nation
----------
Rappel 1 :

Raining Blood (Slayer cover)
Fuel For Hatred
----------
Rappel 2 :

Mother North

4 Commntarios

0 Like

Compartir
vladtenedor - 03 Octubre 2006: concert très bien mais 23h20 ouf c vraiment tard pour le début de concert;premier groupe inutile.
kiol - 03 Octubre 2006: Je dois bien dire que c'est le meilleur des 3 concerts que j'ai vu. en Belgique, le son était meilleur mais la salle étant trop grande (ou pas assez remplie au choix) l'ambiance n'était pas aussi explosive qu'à Paris. A Lyon, je n'ai jamais eu aussi chaud de ma vie, une chaleur insoutenable, mais bon j'ai fait 500 bornes pour y aller et je n'ai pas été déçu.

modif de la setlist par rapport à Paris :
en Belgique: A moment of clarity au lieu de Supersonic Journey.
à Lyon: the rite of our cross au lieu de délirium, filthgrinder remplace supersonic journey.
satyrmyicon - 21 Octubre 2006: Magnifique ce concert ! A 23h30 ce 26 septembre, je m'en suis pris plein les yeux, plein les oreilles et j'ai été plus qu'étonnée de voir ce satyr si loquace !
Un des meilleurs concerts auquels je me suis rendue !
 
stan239 - 29 Noviembre 2006: exelent concert mes 2em parti qui finisse aussi tard franchement palle organizer g du partire avan la fin de satyr plus de trein sinon :s mes sinon la sale ete naze tu a les ampli de retour de van la geule la scene et trop haute mes on y monte facilement^^ et aussi la set liste de satyr alors rien a dire super jai dailleur jeter une bouteille axidentellement sur la geul de satyr :sss enfin bon exelent souvenire
    Tienes que ser miembro para poder añadir un comentario

Insomnium

Melodic Death - Finland
Saber más

Keep Of Kalessin

Thrash Black - Norway
Saber más

Satyricon

Black Metal - Norway
Saber más