Wyvern + Ricine + Nihilist @ Cherrydon

the Thursday , Cherrydon

Nous voilà de retour au Cherrydon pour une nouvelle année qui s’annonce déjà chargée en soirées Metal. Comme à son habitude, et pour nous souhaiter cette belle et nouvelle année, GrouDoudou, le maître de cérémonie, nous accueille avec la joie qui le caractérise. En quelques échanges, nous ne pouvons que le féliciter de remplir l’agenda de nos derniers jeudis du mois pour les huit mois à venir. Nous sommes heureux de revoir ce soir et de discuter avec des chanteurs de groupes régionaux qui ont fait nos soirées 2018. De beaux projets et de belles perspectives dans l’année à venir de leur côté et nous reviendrons bien entendu en parler ici même. Pour l'heure, la petite scène, mais costaud, va accueillir le premier groupe qui suscite déjà l’admiration d’un de nos protégés de ce soir.

Wyvern :

Venus du Var, les quatre jeunes de Wyvern s'illustrent dans un Metal Alternatif depuis quelques années. À la manière d’un Porcupine Tree, avec une facette Metal plus prononcée, ils multiplient les influences et les arrangements. De Muse à Megadeth, les titres empruntent tous les chemins des grands du genre. Les tiroirs s’ouvrent et se referment au rythme du son, les instruments nous emportant dans une valse effrénée Le talent n'attendant pas le nombre des années, du bout de ses cordes ils nous emportent dans leur univers bien inspiré. Au-delà des notes de piano, le clavier du synthétiseur accompagne les titres et succède au solo de guitare avec brillance. Les yeux fermés, envoûtée par sa propre musique la basse roule, slap et appuie des mélodies presque fascinantes. La batterie pousse les morceaux avec merveille et bouscule les rythmiques qui font de Wyvern une découverte étonnante. Plus qu’une belle entrée en matière pour cette première soirée Metal de l’année 2019 au Cherrydon. Tous les titres de ce set sont extrait de l'album « World Product ». Avec déjà quelques dates dans leur agenda, il serait possible que la tentation soit assez forte pour que nous allions le 17 mai à l'Altherax à Nice pour les revoir. Set List : Intro – Crazy Life – The Great Fight – Creation – Outside Call – Stone Story  

Ricine :

Nous avions découvert ce groupe de la région Marseillaise en première partie de Lofofora en novembre 2016. Avant le show, le guitariste, pas présent dans la formation à cette époque, nous confie avoir fait une première partie de No One Is Innocent en 2018. Autant dire que ces quatre gars attirent l’attention et suscitent l’intérêt.  Le début du concert, face à ces personnalités habillées d’un noir Rock, donne un signe puissant.  Aucun doute, la Rock Metal de Ricine déploie une efficacité redoutable. Peut être à l’image du chanteur guitariste au centre de la scène, qui de la tête (rasée) aux pieds, campé dans ses rangers, envoie des riffs qui font mouche. Ou, encore comme son compère, courbé sur sa six corde et délivrant des solos aussi courts que perçants. A moins que ce ne soit le bassiste agitant la tête à tour de bras sur des rythmique à se décrocher la nuque. Pour finir, un peu dissimulé derrière ces hommes de caractère, le batteur, dont les cheveux noirs taperont aussi fort sur la caisse que ses baguettes. Mais notre regard sera naturellement attiré lorsque le chant, ou les intermèdes de paroles inspirées, viendront de son micro calé au dessus des cercles de cuivre. Les quartes jeunes hommes montrent un engagement fracassant dans une musique qui va à l’essentiel, mêlant tout de même anglais et français, rythmique implacables et refrains qui marquent votre esprit. Aucun doute, l'évolution est certaine depuis 2016. Et une envie incontestable de revoir ces chiens fous au regard dingo apportant avec eux une musique détonnante. Set List : Obey The Scarecrow – Seek – Tin Soldier – Nehan – Stink Fluids And Fly – Civilité – DSM VII - March  

Nihilist :

La soirée avançant, les degrés vers le Metal extrême augmente d’un cran. Une porte s’ouvre sur une musique étrangement décalée. Une impression de folie portée par Alan, un chanteur possédé par un rythme poussant son Sream. Mais, malgré les deux guitares à sept cordes, la présence musicale pesante reste quelque peu en retrait. Elle atteindra notre cortex le plus enfoui sur un « Messenger Of The wind » passionnant. Peut-être que le manque de samples, présents sur leur EP « Evolution », donne un show qui reste brut. Le moment où, Alexandre, le chanteur à la voix claire assure l’histoire, l’univers des Nihilist ressort d’avantage. L’absence du batteur original, remplacé par celui de Wyvern, est peut être une pièce manquante au puzzle qui amènerait la musique jusqu'au bout du tunnel. Belle performance pour ce jeune batteur que d’accompagner ce groupe dont les arrangements, au delà de l'accroche qu’ils dégagent, sont nombreux.  La dualité des deux voies est une force est un atout incontestable du groupe. Lorsque le chanteur de Cleaver Of The Mist rejoint la formation, la complicité entre les deux chanteurs aux grosses voix prend une dimension Post-Hardcore. Tout au long du set, la rage présente au cœur du Nihilist a surpassé l’univers fouillé d’un groupe à la musique plus complexe. Le groupe fera bouger les plus valeureux tournoyant devant la scène, et parmi eux, David, organisateur de la soirée. C’est d’ailleurs à Nihilist que reviendra la lourde tâche de tirer au sort l’heureux gagnant de la discographie des trois formations de ce soir. Et ce n’est pas moins que votre serviteur qui aura ce grand plaisir. Nous attendrons avec impatience le prochain album des Nihilist en préparation. Set List : Messenger Of The Wind – The Gift Of Our Life – Fly Away – Obscura – New Apocalypse La qualité de la musique des trois groupes de cette première soirée Metal au Cherrydon emplira nos journées 2019 alors que nous irons découvrir de nouveaux groupes à travers la France.




0 Comment

0 Like

Share
    You must be logged in to add a comment

Cherrydon

photo of CherrydonMarseille, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, France
Learn more