Cristalys

Très bonne découverte que ce trio de pagan/black basé dans le sud-est de l’hexagone. Cristalys vient d’autoproduire sa seconde galette 'Quintessence Celtique', une vraie réussite pleine de violence et de démesure. Un univers riche en symboles, entre croix celtique et fleur de lys, que je vous propose de pénétrer par cette interview réalisée mi-décembre 2006 avec Northail (guitare, chant).

interview Cristalys>Pour démarrer l’interview, j’aimerais savoir comment le groupe s’est formé. Comment vous vous êtes rencontrés ? Quel est votre passé musical ?
C'est le black-metal qui nous a uni Blizzard et moi-même il y a une décennie. Nous jouons ensemble depuis ce temps là. Nous avons eu plusieurs groupes de black-metal qui s'avèrent des échecs. A travers ces derniers, nous avons toujours pratiqué du black-metal mais doté d'une empreinte plus fantastique, musicalement et conceptuellement parlant. Refusant l'idée d'une nouvelle déception, nous décidâmes de fonder un projet seul, dans un premier temps, afin d'en instaurer les bases et les principes. Ensuite nous avions pour objectifs d'intégrer de nouveaux membres. Sur ces termes, Cristalys voit le jour en octobre 2002 et sort sa première démo en 2004: 'Jadis… Vers les Puretés'. Cela fait, nous avons cherché un batteur et c'est Wolfsangel qui fit son entrée au sein de cette fleur de glace, en avril 2005. Je suis allé le voir jouer dans un autre groupe, j'ai été immédiatement séduit par son jeu, sa volonté et sa forte personnalité. Décidés à avancer, nous composons et enregistrons notre second assaut qui sort en novembre 2006 : 'Quintessence Celtique'. Dans le courant du même mois, Thanatos, le bassiste, fait son entrée dans Cristalys. Nous avons, jadis, croisé le fer ensemble dans d'autres groupes, connaissant sa vision des choses, lui aussi étant très motivé, il fut logique que nous fassions appel à sa personne pour enfin disposer d'un line-up complet. Aujourd'hui le groupe est constitué de Blizzard, Wolfsangel, Thanatos et Northail.

>Avant la démo récente que tu m’as fait parvenir et qui squatte régulièrement ma platine depuis, vous aviez donc sorti cette 1ère maquette intitulée 'Jadis… Vers les Puretés'. Je ne l’ai pas entendu, quels sont les retours qui l’ont suivis ?
Cette première démo fut bien accueillie dans l'ensemble. A ce sujet, nous avons dû faire une deuxième édition. La majorité des personnes qui nous ont répondu ont apprécié l'originalité de notre travail, et surtout notre concept très fier qui met en avant les gloires de nos ancêtres Francs, plus précisément, pour cette première démo, celles de la monarchie.

>L’actualité immédiate du groupe est ce très bon 'Quintessence Celtique'. 5 titres (+intro/outro) d’un pagan/black très original. Où l’avez-vous enregistrée ? Avec les moyens dont vous bénéficiez, l’expérience en studio vous a-t-elle pleinement satisfaite ?
Nous avons composé et enregistré 'Quintessence Celtique' dans l' 'Antre des Glaces' tout comme 'Jadis... Vers les Puretés'. C'est une salle que nous avons aménagée sous forme de petit studio. Ce qui diffère entre les deux démos n'est pas le lieu mais l'emploi de nouvelles méthodes d'enregistrements, de mixages, et surtout avec du nouveaux matériels, obtenus de nos économies et des quelques ventes de 'Jadis… Vers les Puretés'. Voilà pourquoi le son est différent sur les deux démos, mais ces derniers s'accoutument bien avec les concepts de chacune d'entre elles.

>En quoi 'Quintessence…' diffère de 'Jadis…' ? Quels sont les défauts que vous pensez avoir gommé ?
Les principaux changements et défauts que nous avons gommés sont relatifs à l'artwork. En effet, 'Jadis…' bénéficie d'une très bonne pochette qui sait mettre en avant la force du concept et l'originalité de celui-ci mais les supports utilisés ne l'ont pas assez mis en valeur. Le papier utilisé n'est pas '100% glacé', le dessin est légèrement 'dépixelisé'. Ensuite le support audio est sur cdr, et pour des raisons de budget, nous n'avons pu inclure les textes. Ce qui est paradoxal pour Cristalys, car la musique et les textes se doivent d'être indissociables (de ce fait nous les mettrons sur notre site quand il verra le jour). Pour 'Quintessence...', le dessin est bien mis en valeur, sans être 'dépixelisé', sur un papier de bonne qualité, l'audio est sur support cd et les textes ont été inclus cette fois-ci. En matière de son, je dirais que nous avons gagné en puissance et en volume avec 'Quintessence..' et nous avons su clarifier les guitares qui paraissaient plus étouffées sur 'Jadis...'. Mais je suis content du résultat sur les deux (du moins pour des démos). En effet, 'Jadis' a un concept énigmatique et l'aspect sombre du son le met en avant. Quant à 'Quintessence', c'est une philosophie plus brutale, plus païenne, cela se concrétise bien avec le son plus clair et plus puissant, donnant à la démo quelque chose de plus pe
interview Cristalysrcutant.

>Vous pratiquez donc un métal mélodique mais brutal aux forts relents pagan. Mais vous le faites avec une personnalité très forte. Quelles sont vos principales influences musicales ?
Je pense que nous tirons cette forte personnalité, comme tu dis, de la fierté de notre héritage que nous tentons de glorifier à travers nos mélopées. Nos influences musicales viennent, premièrement, de l'ensemble des groupes qui nous ont initié à cet art fier. Pour certains on ne verra pas la moindre influence pourtant ils nous hantent inlassablement : Immortal, Dissection, Burzum, Emperor, Summoning, Enthroned, Bathory, Setherial, Enslaved, Ancient, Edge of Sanity, Satyricon, Gorgon... ensuite nous apprécions beaucoup des groupes tels que Forbidden Site, Windir, Belenos, Himinbjorg, Seth, Nagelfar, Nagflar, Mephistopheles, Nokturnal Mortum, Graveland, Legenda, Old Man Child, Dark Fortress...

>Certaines mélodies très réussies me font presque penser à un registre gothik entre Paradise Lost et The Mission, d’autres plans sont très marqués par le pur heavy-metal. Es-tu d’accord avec ça ?
En effet, je suis d'accord avec ta réflexion. Ces quelques passages heavy et gothiques permettent de donner un certain caractère à la compo en s'éloignant des riffs black. C'est le cas pour 'L' Appel du Grand Nord', dans son intro et sa coupure au milieu. Nous voulions créer une ambiance contradictoire de misanthropie (le nord) et de majestueux (l'océan et la glace), à travers des riffs ne sonnant pas black-metal. Pour cela nous avons cherché des chorus et des acoustiques inspirés dans d'autres univers. C'est notamment le cas pour 'Ambre' qui possède des riffs de black très froid et des passages plus chaud, afin de caractériser l'élément du feu, ces derniers sont difficiles à recréer en black-metal du fait de son caractère glacial. Donc encore une fois, nous avons eu recours à ces influences plus gothiques.

>Le pagan/black est habituellement concerné par l’histoire ou la nature. Vous ne dérogez pas à la règle en ce qui concerne le coté historique de vos textes. Quels sont le(s) thème(s) que vous abordez ? Pourquoi ce(s) choix ?
Certes, nous apporterons quelque choses de nouveaux à ces règles auxquelles tu fais allusion, mais nous ne dérogerons pas à celles-ci qui ont été initiées par les plus grands groupes de ce style. Nos thèmes sont essentiellement basés sur les vertus et les gloires des Nôtres, de leurs épopées Franques et Européennes. La différence avec les concepts habituels, c'est ce voyage perpétuel entre le passé et le présent, nous ne restons pas encrés dans une période précise de l'histoire. Cela permettant de faire constaté la déchéance de nos acquis. Dans la première démo, nous cherchons le point de départ de la perte de notre identité et de notre fierté, celle-ci étant pour nous, la fin de la monarchie. Donc tout le concept réside dans une philosophie de contre-révolution, d'une vénération des Grands qui ont construit ce territoire, et d'une volonté de déplorer les idéaux futiles et lamentables d'aujourd'hui ! Jadis... vers les puretés, vers le Lys. Pour la deuxième démo, nous nous sommes intéressés aux aïeux de ces monarques, leurs ascendants directs, à savoir les Celtes et les Gaulois. Mais le principe fondamental de cette démo et l'unité de ces derniers, celle-ci ayant permis la Fondation de leur état et de leur identité, que leurs ayants-droit ont poursuivi et honoré à travers les siècles. Cela n'étant plus respecté à l'heure actuelle. La Quintessence Celtique, c'est l'unité de peuples aux mêmes valeurs et visions. Et les premiers à l'avoir instauré, dans notre histoire, sont les Gaulois, lorsque Vercingétorix eut l'audace de les unifier. A la pureté de la fleur de lys nous avons rajouté l'unité de la croix Celtique. Pourquoi ce choix ? Car Blizzard et moi voulions unifier deux thèmes qui nous hantent, notre fière histoire et la puissance du black-metal, c'est la seule musique pouvant rallier la cause de nos ancêtres !

>Les différents registres vocaux enrichissent grandement votre musique. Comment appréhendes-tu ton chant ? De simples mots à caler sur la musique ou une idéologie profonde à laquelle tu tentes d’insuffler toute ta rage ?
Merci pour cette remarque. Ceux ne sont pas de simples mots calés sur la musique, et je dirais plus précisément qu'ils sont le fruit d'une idéologie que nous mettons en place à travers un concept mis en valeur par notre musique. C'est à dire, que les différents registres
interview Cristalysvocaux suivent les riffs et les mélodies mais aussi les textes. Tu pourras constater que selon le sujet que j'aborde ou la mélodie qui apparaît, la voix diffère. Dans un premier temps, je me contente de visualiser comment je pourrais placer les syllabes mais ensuite quand j'enregistre, je pense être totalement possédé par cet art malsain et par la colère ancestrale et c'est à ce moment que les différentes intonations apparaissent, car en fin de compte, je ne fais que vivre, souffrir, rendre élogieux ou rendre mélancolique l'héritage de mes Pairs !

>Comment composez-vous au sein de Cristalys ? Qui prend les commandes de la machine ?
Tout d'abord, Blizzard et moi mettons en place le concept et la trame directive de la démo sans écrire les textes. Quand celui-ci est déterminé, nous prenons les instruments et commençons à composer les morceaux. De ce fait, nous savons dès le départ le nombre de chansons qu'il y aura pour la future réalisation et de quoi traiteront chacune des compos. Cela nous permet de personnaliser chaque chanson, mais aussi de vivre la création de celles-ci. Ensuite, quand nous avons une bonne partie de la musique, nous commençons à écrire les textes plus explicitement. Du point de vue musical, Blizzard et moi même commençons par écrire les guitares en structurant les riffs, lorsque nous jugeons la compo terminée d'un point de vue des guitares, nous les soumettons aux autres membres pour leur critiques et leurs propositions, cela permettant de suivre une idée principale tout en l'enrichissant à plusieurs.

>Parle-nous de l’artwork de la pochette, qui en a eu l’idée ? C’est Clovis qu’on y voit ?
Au commencement, nous savions que le concept serait la croix celtique, c'est pour cela qu'il y a cinq compos (plus une intro et une outro) : une pour le cercle et quatre pour chacune des branches, représentant les quatre éléments à travers notre histoire. Donc il était logique que paraisse sur la pochette la croix celte. Ensuite, tu l'auras compris à travers les textes, pour nous, ce symbole et celui de l'unité. Mais les Gaulois étaient plusieurs peuples qui ne cessaient de s'affronter jusqu'au jour ou Vercingétorix les unifia, afin de faire de la Gaule une seule et même puissante nation, pour combattre Rome. C'est donc Vercingétorix que tu vois sur la pochette. En dernier lieu, nous trouvons, une représentation de chacun des éléments: la foudre pour le feu, les écumes pour l'eau, les falaises pour la terre et le vent se laisse deviner par la cape et les cheveux de Vercingétorix qui flotte dans l'air, le tout couronné de la croix celtique. L'idée de cette pochette m’est venue comme une vision, un soir, j'ai de suite dessiné une première esquisse de l'artwork. Ensuite nous avons soumis ce projet à une proche de Cristalys nommée Asgeir, elle connaît très bien l'outil informatique, de plus, ses intéressantes idées furent les bienvenues. Nous lui avons fait entièrement confiance et le résultat, pour nous, fut impressionnant. Elle a su parfaitement retranscrire nos visions de la Quintessence Celtique !

>Vous êtes vous régulièrement produit sur scène dernièrement ? Quels sont vos projets à ce niveau là ?
Nous nous sommes produit qu'une seule fois sur scène, quelques mois après l'arrivée de Wolfsangel. Cela nous a permit de confirmer la bonne entente du trio, mais aussi de constater que les nouveaux morceaux étaient sur de bonnes voix, car ils furent bien accueillis. Pour le moment, nous avons mis sur pied le concept de la prochaine réalisation, de ce fait nous composons de nouveaux morceaux. Je peux déjà te dire que le futur assaut sera constitué de onze chansons. Pour les concerts, nous envisageons de les faire après la sortie de cette troisième réalisation. Chaque chose en son temps.

>Le futur proche de Cristalys ressemble à quoi ? Je te laisse finir, merci à toi.
Comme je te l'ai dit précédemment, nous composons de nouveaux morceaux. Mais la sortie de ce nouveau projet n'est pas proche, je pense qu'il y en a pour un moment. Parallèlement, on s'occupe de la promotion de 'Quintessence Celtique' à travers les zines et les fans, ensuite nous contacterons les labels. Pour finir, je tiens à te remercier pour ton soutien et ton intérêt et bien sûr toutes les personnes qui nous rejoignent dans cette glorieuse conquête ! Pour l'unité du sang, pour la loyauté de nos ancêtres Francs, fidélité ! Sébastien Van Turenhoudt 7 av. maréchal de Lattre de Tassigny 13470 Carnoux en Provence cristalysnorthail@wanadoo.fr
>
Interview done by DJ In Extremis

1 Comment

0 Like

Share
 
Pandore - 11 March 2007: Les petits gars commencent à se faire un nom dans l'underground, ils sont présents dans le Var, région Aixoise, à Nice ...
bravo, et heureuse de constater que tant d'efforts sont à ce jour récompensés !!!
    You must be logged in to add a comment

See more