Thrash Metal >> Sorties Thrash 2021
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

 
Mardi 27 Avril 2021 - 09:34:55

Je me lance dans Monarch du coup. 2e album en provenance des States.
Old school à fond, ma premiére écoute n'a pas était formidable, faut dire que jouer la carte du old school thrash à 100% est risqué. Souvent chez moi cela provoque aucun intêret, mais de temps de temps, il y a la fibre, ou le petit truc qui fait que.
Ma 3a écoute fut la bonne, le groupe se dégage par de bons guitaristes, avec ce côté un peu power heavy metal. Autre point fort, il a de vrai refrains, et le chanteur assure dans plusieurs registre. De plus les compos sont assez recherché, et assez technique pour ne pas s'ennuyer.  C'est du bon!
 

 



Mardi 04 Mai 2021 - 10:12:55

Nekromantheon : Visions of Trismegistos
Le retour des norvégiens avec ce 3e album, le 2e date de 2012. Toujours dans un style old school Kreator, Slayer, Sodom, Destruction, et j'en passe mais comme d'hab cela dépend de l'appréciation de chacun. Sans pour autant reproduire bêtement du old school, Nekromantheon arrive à dégager une véritable hargne et une ambiance permettant de ce projeter. Un tempo élevé, un son old school forcément, dommage que ça manque un peu de fraicheur, car sur la fin l'effet retombe un peu. Un album tout à fait correcte tout de même.
 

 

Misfire : Sympathy for the Ignorant
1er album des américains de Misfire.
Biographie :  Chigago 2018 : les 3 thrashers James NICADEMUS (batterie), Jay JOHNSON (guitare et chant) deux ex-DIAMOND PLATE, ainsi que Sean COOGAN (basse et chœurs) ex-VITRIAL, forment MISFIRE.
C'est Exodus qui me vient en premier avec un côté crossover, un super son, on sent tout de suite que les types savent y faire. "Death trap" et son riff à la Pantera, un No offense une intro écrasante pour mieux dévelloppe une sacrée patate. La qualité surprend de chanson en chanson et surtout tout en restant cohérant, les morceaux proposent une variété intéressante. Cela joue sur beaucoup de tempo, et des morceaux plus marquées que d'autre comme LYS qui rappelle du SOD ou DRi.
 

 

EVILE - Hell Unleashed
Autre retour (derniére sortie date de 2013), les anglais de Evile. Un album solide avec la qualité qu'on leur connait. Pour autant cela il me fait pas vibrer plus que ça. Bon nombre d'influence vont viendront à l'esprit, certaine très flagrantes. Après 4 écoutes, c'est bon album de thrash sans hésitation, mais il manque l'étincelle je trouve, je préfére me remettre sur Misfire.
 

 



Vendredi 07 Mai 2021 - 22:28:42

Nouvel album d'ARTILLERY en écoute complete.

 



Vendredi 14 Mai 2021 - 21:03:35

Nouvel album pour PARADOX, le 24 septembre

 



Vendredi 21 Mai 2021 - 07:57:32

Sur metal blade c'est le nouveau VULTURE qui débarque, pour les amateurs de thrash speed heavy. Plein de bonnes choses, ça sonne très 80s, perso le chanteur se force à placer des notes aigus qui ne servant à rien si ce n'est pour donner un genre, c'est agaçant. Pour ceux que cela ne dérangent pas, je pense que c'est un très bonne album du genre.

 



Mardi 01 Juin 2021 - 20:34:34

Honey  : Forever Fire (28 mai 2021, Hellminded Records)
1er album pour Honey en provenance de Philadelphi aux USA. En 2020 ils sortent "Nightmare Come To Life" un EP qui fait plus office de mini album, 7 titres pour 26min. On descelle déjà un Thrash Crossover qui sort un peu du lot. Manque plus qu'a le confirmer sur un LP, le voici.

Forever fire nous pousse directement dans le bain, rappelant un certain Slayer (post- Seasons of the Abyss) dans la façon de chanter (surtout sur le refrain) et l'agressivité qu'il dégage. On n'est pas non plus dans du copié coller, HONEY possède une vraie personnalité


    

Sur Eye for an Eye , on a droit à des accélérations fulgurantes (à la façon blast).
Honey ne se contente pas de rester dans une case. Sur les morceaux (3,4 et 5e) Dancing with death, The Insurrection et Deceiving is an Art, ils nous offrent un nouveau visage. Mid tempo, la durée se voit atteindre les 4.40min, beaucoup plus de passages instrumentaux composent ces morceaux.
Ils prennent le temps de poser le décor, et ça marche, sur Dancing with death la voix arrive à 1.40, avant de repartir avec plus de rage à 2.25min. Ou sur Deceiving is an Art qui possède une intro rappelant les beaux moments de Slayer, où la voix arrivera seulement à 3.10min.
Ils cassent un peu les codes, sortant du pilier couplet, refrain, couplet refrain.du copié coller, HONEY possède une vraie personnalité.
 

 

L'aspect Hardcore apporte un super groove, et l'ambiance général, est de plus en plus prenante d'écoute en écoute.
 

 

Voilà une très bonne découverte pour part, si tenté que le crossover Thrash ne vous éffrais pas.



Mardi 08 Juin 2021 - 22:20:42

Mass Madness : Innerbeast (2021, Soundage Productions, Thrash death)
Groupe russe de Moscou, voici leur 3e album. Leur première réalisation date de 2011, un 2e album en 2014, et après 2 eps, ils trouvent un label, Soundage Productions afin d'y pondre ce Innerbeast.

Je découvre ce groupe par hazard, le groupe est dans une shpère thrash death où quelques groupes me viennent à l'esprit comme Coroner, Carsass (période Heatwork ou le précédent) et d'autre mais après c'est à l'appréciation de chacun, en tout cas il n'y a pas de ressemblance flagrante je trouve, ce qui est bon signe.
 

Dés le début, je suis appé par ces riffs insicifs, une voix aigus collant parfaitement au style, ça match. En cherchant des infos sur le groupe je m'aperçois que c'est une chanteuse, je m'en été même pas aperçus.
Gonear : Oh le bouffon !
Goneo : ah non, casse-toi, toute façon il n'y a rien a défoncé ici.
Gonear: c'n'est pas c'que j'ai cru comprendre. En plus j'ai mon ptit avis sur les chanteuses dans le métal.....
Goneo, NON! sans façon, barre toi.
Reprenons.
Je ne suis pas très friand des groupes à chanteuse, très souvent elles en font trop et son trop en avant du groupe. Mais pas ici. Une section rythmique aux petits ognoins et de très bon riffs :  à 1.50min sur I am Power, du groovy sur Bring it Down, du technique ou des riffs très thrash, c'est varié et inspiré.
 

L'album passe vite, 9 compos, 3min de moyennes sauf celle qui cloture.
Le groupe à un sacrée potentiel, on sent qu'il y a des très bon muscisiens, leurs influences me parlent, j'aimerais les voir avec plus de moyens.