Sortilège (FRA) : Larmes de Héros

Heavy Metal / France
(1985 - Axe Killer Records)
Dowiedz się więcej

Teksty


1/La hargne des tordus

Si je suis né avec la différence
qui fait qu'on me regarde avec méfiance
je ne suis pas pour autant
dénué de souffrances

lorsque je marche dans la rue
je sens se poser sur moi
le regard des gens à l'affût d'une proie
c'est parce que moi je suis tordu
qu'on me fait sentir
que de chez moi je ne dois plus sortir

et si j'avais le pouvoir de changer les mentalités
d'inverser les rôles et les critères de normalité

on verrait tous les tordus s'unir pour recréer
un monde meilleur à l'insu de ceux
qui les ont radiés

ce jour là ils s'apercevront
combien il est difficile
de s'intégrer à ce mode d'exil
et j'espère bien qu'ils comprendront
que l'indifférence
est aussi dure que l'intolérance

mais je n'ai pas le pouvoir de changer les mentalités
d'inverser les rôles et les critères de normalité

ne regardez plus les tordus
comme des pestiféréset qu'ils ne soient jamais exclus
et surtout respectés

arrêtez ces sous entendus
lorsque vous en parlez
vos gros animaux repus que eux sont mieux traités.

2/Chasse le dragon
emprisonné depuis que je me suis insoumis
ils m'ont condamné
à vivre ici cloîtré
les Dieux

pourtant aucun geôlier
ne garde l'endroit où je suis prisonnier
si je veux m'échapper
je dois d'abord chasser le dragon

chasse le dragon
chasse le dragon

c'est après avoir offensé les Dieux
en les ignorant
que je me suis retrouvé en ces lieux
au paysage désolant
emprisonné le reste de ma vie
je ne pouvais me résigner
à passer mes jours et mes nuits
dans cet endroit où un dragon me sert de geôlier

chasse le dragon
chasse le dragon

alors j'ai fabriqué dans le granit
une épée sommaire
arme redoutable à qui rien ne résiste
augmentant mes chances précaires
je peux sans crainte à présent
défier cette animal
qui m'empèche depuis bien longtemps
de vivre libre et de construire mon idéal

chasse le dragon
chasse le dragon

construire mon idéal...

j'entend ses pas s'approcher
je suis nullement impressionné
ses naseaux projettent devant lui
deux jets de flammes
de ses griffes il laboure aussi le sable

chasse le dragon
chasse le dragon

3/Le dernier des travaux d'Hercule

le chien cerbère
protège et garde sans répit la porte des enfers
sur ses trois têtes
ondulent des serpents au rythme de sa queue de fer

il ne se doute pas
qu'Heraclès est là
oh non
il ne se doute pas

en un éclair
Hercule le saisit par le cou et le mit à terre
et manquant d'air
le chien étouffé lui cèda et perdit colère

il ne se doutait pas
qu'Heraclès fut là
oh non
oh non

la capture du chien cerbère
fut le dernier des douze travaux d'Hercule
demi-dieu par le sang de son père
qui jamais devant le danger ne recule

la capture du chien cerbère
fut le dernier des douze travaux d'Hercule
demi-dieu par le sang de son père
qui jamais devant le danger ne recule

la capture oh
demi-dieu par le sang de son père
qui jamais devant le danger ne recule

4/Quand un aveugle rêve

plongé dans l'obscurité
depuis tant d'années
je ne peux même plus réver
faute d'images oubliées
qui pourrait bien me rendre
ce que la vie a su me prendre

un jour quelqu'un est entré
m'a examiné
il me dit "je peux t'aider
seulement tu dois payer"
lui seul pouvait me rendre
ce que la vie a su me prendre

le prix qu'il me demandait
fut de lui donner
en échange de ma cécité
ma vie sans compter

je pourrais enfin revoir le ciel
retrouver ses merveilles
m'imprégner des couleurs de l'arc en ciel
mais soudain
je m'éveille
je m'éveille

un jour quelqu'un est entré
m'a examiné
il me dit "je peux t'aider
seulement tu dois payer"
lui seul pouvait me rendre
ce que la vie a su me prendre

5/Mourir pour une princesse

le soleil vient de se lever
inondant la grande vallée
sur nos armures une rosée fraiche
s'est posée

c'est aujourd'hui que dans le royaume
sont réunis les prétendants

plus de 10.000 braves guerriers
ce jour béni vont s'affronter
pour gagner le coeur d'une princesse
d'une fée

le survivant de cette bataille
verra changer son destin
outre l'honneur d'une gloire sans médaille
de la princesse il aura la main

même
même si je dois en mourir
en mourir
même
même si je dois me détruire
et combien même
même si pour la séduire
la séduire
même
même si je dois mourir

elle a le visage d'un ange
sur son passage les hommes se rangent
elle a un corps à vous rendre fou

le soleil disparu de la vallée
le silence règne maintenant
sur 10.000 nous resteront deux guerriers
un seul d'entre nous
sera gagnant

même
même si je dois en mourir
en mourir
même
même si je dois me détruire
et combien même
même si pour la séduire
la séduire
même
même si je dois mourir

elle a un corps à vous rendre fou
pour elle je donnerai tout

même
même si je dois en mourir
en mourir
même
même si je dois me détruire
et combien même
même si pour la séduire
la séduire
même
même si je dois mourir

6/La montagne qui saigne

une épaisse fumée s'élève vers le ciel
un grand oiseau me frôle de ses ailes
étendu là parmis mes amis
le sang s'écoule de nos corps meurtris

et je revois défiler ma vie

avant cet inutile carnage
la vie était bien douce
je me promenais en révant
et pour toucher un héritage
il a fallu qu'on me pousse
à être soldat et faire serment

"ne pars jamais" me dit ma mère
"mais si ! pense donc au testament"
tu ne me reviendras guère
mon père, lui, m'incita vivement

sous moi la montagne saigne
à quoi bon cette tuerie
je sens s'égrainer ma vie

malgré l'envie de tout quitter
d'abandonner, de fuir, d'obéir
je fus contraint
je partis donc pour m'enrôler
et j'ai le souvenir
de mes parents sur le chemin

"pour moi ne pars pas" dit ma mère
"mais si ! pense donc au testament"
tu ne me reviendras guère
mon père, lui, m'incita vivement

sous moi la montagne saigne
à quoi bon cette tuerie
je sens s'égrainer ma vie

à peine m'étais je engagé
qu'on me conduisit
là où la bataille faisait rage
en moins d'une heure je fus touché
et maintenant je gîs
avec ceux de mon entourage

elle avait bien raison ma mère
et pour ce maudit testament
mon père me poussa à la guerre
il m'a perdu avec l'argent

sous moi la montagne saigne
à quoi bon cette tuerie
je sens s'égrainer ma vie

à présent mon corps tressaille et s'engourdit
en moi une grande torpeur règne
et toujours cet oiseau qui plane sur nos vies
sous moi la montagne saigne
sous moi la montagne saigne
sous moi la montagne saigne

7/Marchand d'hommes

j'ai commencé il y a longtemps
par le commerce des enfants
mais les bénéfices étaient trop maigres

c'est pour cela que maintenant
des adultes j'achète et je vends
je suis connu de tous les sultants et maîtres

marchand d'hommes
je suis je suis un marchand d'hommes
j'achète et je vend
jamais ne donne
marchand d'hommes
je suis je suis un marchand d'hommes
on me connait d'Athènes à Rome

enchaînés par les pieds, le cou
ceux qui ne tiennent pas debout
sur le sable je les abandonne

parfois sous le poids de leurs jougs
il y en a qui deviennent fous
ceux là finissent toujours en charogne

marchand d'hommes
je suis je suis un marchand d'hommes
j'achète et je vend
jamais ne donne
marchand d'hommes
je suis je suis un marchand d'hommes
on me connait d'Athènes à Rome

8/Messager

je cours depuis des heures
à travers plaines et déserts
bientôt mes forces m'abandonneront
je cours vers mon empereur
porteur d'un message de guerre
relatant les nouvelles du front

la fatigue s'empare de moi

mes jambes se dérobent sous mon poids

messager
messager
je cours à travers le désert
messager
messager
porteur d'un message de guerre

combien ai-je parcouru
depuis mon départ ce matin
jamais je ne me suis arrêté
je cours mais je ne sais plus
si je suis sur le bon chemin
je ne sais plus me repérer

la fatigue s'empare de moi
mes jambes se dérobent sous mon poids

messager
messager
je cours à travers le désert
messager
messager
porteur d'un message de guerre

messager
messager
je cours à travers le désert
messager
messager
porteur d'un message de guerre

mes jambes se dérobent sous mon poids

messager
messager
je cours à travers le désert
messager
messager
porteur d'un message de guerre

je cours depuis des heures
à travers plaines et déserts
je cours vers mon empereur
porteur d'un message de guerre

messager
messager
je cours à travers le désert
messager
messager
porteur d'un message de guerre

9/La huitième couleur de l'arc-en-ciel

ils sont arrivés par dizaines de toutes les régions
c'est leur grande réunion ce soir
surtout ne sortez pas restez dans vos maisons
n'essayez jamais d'entrevoir
le consil des sorciers

ils sont venus ici pour une seule raison
la réflexion dans le labeur
pour ajouter à l'arc en ciel un autre ton
lui greffer la huitième couleur
pas de nuance dans les tons
il s'agit bien là de créer

la huitième couleur de l'arc en ciel
de l'arc en ciel

de la montagne où ils s'étaient retrouvés
on pouvait voir s'y échapper
des gerbes d'étincelles des flammes
et de la fumée
des couleurs d'une grande variété

quand soudain une lueur étrange
apparue d'entre les sommets
la huitième couleur avait surgie

de l'arc en ciel
de l'arc en ciel

ils venaient d'inventer
la huitième couleur
ils venaient l'admirer
de l'arc en ciel
de l'arc en ciel
de l'arc en ciel


teksty dodane przez Aetius - Edytuj teksty