Torment & Rupture Over Europe (Witch Vomit et Mortiferum)

le Dimanche 28 Août 2022, Le Klub

WITCH VOMIT et MORTIFERUM, tous deux originaires du Nord-Ouest des Etats-Unis, ont traversé leur pays et l’Atlantique pour venir tourmenter l’ancien continent. Au programme, du Death des cavernes au 2ème sous-sol du Klub encore une fois bien rempli … et des cheveux coincés.



Witch Vomit

Contrairement à ce qui était indiqué sur l’affiche de la date parisienne de la tournée, les 4 tatoués (à croire que c’est un critère pour intégrer la formation) ne sont pas français et ne jouent pas du Doom. En effet, ces Métalleux (et une Métalleuse, l’une des 2 guitaristes) sont de l’Oregon (USA) et délivrent ce que j’appelle du Death Metal des cavernes, soit un Death Metal « obscur » (j’ai lu un chroniqueur employer le mot « putride » si ça peut compléter les sensations ressenties), dont le son semble tout droit sorti d’une grotte et bien sûr sans fioritures. Assez classique/old school également.

Mis à part l’annonce de certains de ces titres, il n’y a pas eu d’interactions avec le public. Ils sont restés visage fermé, voire sérieux et presque méchant ! C’est peut-être leur côté ours mal léché… des cavernes ? En tout, j’ai bien rigolé dans mon coin car (je ne sais pas si je suis le seul psychopathe à remarquer ce genre de détails), le chanteur/guitariste a eu une mèche de cheveux pris dans l’équipement (ampli ou climatiseur ?) fixé au plafond à quelques centimètres au-dessus de sa tête. Et quelques minutes plus tard, c’était au tour de la guitariste d’avoir quelques cheveux accrochés dans la mécanique d’accordage de la tête de la basse qui était juste à sa droite. Elle ne s’en est même pas rendu compte.

Refermons la parenthèse cheveux (pour l’instant) pour retourner au public qui, à part suivre le rythme en opinant du chef, n’a pas vraiment bougé ; et pas un pogo. Bon, c’était aussi bien que le CD que tu écoutes dans ta chambre mais je suis resté sur ma faim quant au petit plus qu’est censé apporter un live. A la fin du dernier titre, pas de rappel. Le batteur commence à dévisser ses cymbales ; OK, c’est terminé.

Si vous voulez en savoir plus pour découvrir le groupe : ils ont 10 ans d’existence, 2 albums (dont le dernier « Buried Deep in a Bottomless Grave » date de 2019) et 3 EP.

Mortiferum

Pas plus expressifs que leurs compatriotes de la 1ère partie (et pas plus de réactions de l’auditoire pourtant venu nombreux), ces 4 gaillards de l’état du Washington avaient d’ailleurs leur visage caché derrière leur chevelure donc je ne suis même pas sûr que ce fût bien eux ! Si non, ils s’étaient en tout cas vachement bien appropriés les compos du groupe de Doom/Death MORTIFERUM. Je précise, pas du Doom/Death atmosphérique ou mélodique, pas du Gothic Metal non plus. Ici, pas de clavier, de violon ni de chant clair, et encore moins de chant féminin. Disons que depuis « Altar of Decay », leur démo de 2017, ils nous font cadeau de Doom/Death… des cavernes ! Et oui, ça tire plus du côté d’ASPHYX que de THE GATHERING. Donc du Death Metal, parfois rapide, avec 17 à 21% environ de parties plus lentes, flirtant parfois même par passage avec le Funeral Doom.

Vu leur style (on n’était pas venu se briser la nuque sur des breakdowns de Deathcore), il ne fallait pas non plus s’attendre à les voir mettre l’ambiance, à venir jouer au milieu du public et lancer un wall of death. C’était bien lourd, bien joué, bien exécuté (« propre » comme j’ai entendu dans la salle). Et à nouveau, comme sur disque écouté à la maison. Je crois en fait qu’ils étaient déjà dans leur zone d’effort « sociabilité » pour les 2-3 titres de compos qu’ils se sont forcés à nous annoncer ????.

L’autre constante par rapport à WITCH VOMIT, c’est le guitariste (non-chanteur) qui a eu quelques cheveux agrippés entre deux briques de la voûte de la salle. A croire qu’ils se sont passés le mot !

Pas de rappel non plus, ils ont fait le taf une petite heure et bye bye.

Merci quand même aux groupes d’avoir fait le voyage, à toutes les personnes qui se sont déplacées et bien sûr aux organisateurs du Klub/Black Dog.


1 Commentaire

1 J'aime

Partager
fufupue - 26 Septembre 2022:

Les 2 sets sont disponibles sur youtube avec une bonne qualité visuelle (fixe) mais surtout audio ce qui permet d'encore mieux apprécier ton report.

Je connais Witch vomit, mais après pré-écoute leur cd's n'ont jamais passé le cap de la commande (rude concurrence). J'utilise également le terme "putrid" pour ce gende de death. bon set de leur part avec mention spéciale pour le jeu au doigt de leur bassiste. Ecole Incantation.

Mortiferum connaissait pas et c'est une belle découverte, toujours dans la veine Incantation/Grave Miasma/Disma. Le genre de concert où tu peux fermer les yeux et te laisser emmener par ces flots de riffs visqueux ...

Je viens de rentrer du boulot et il pleut à mort dehors, alors regarder ça une bonne bière à la main c'est top! Je comprends quand tu parles du manque de relief par rapport à une écoute cd, mais crois-moi c'était un moment bien crade ... mais que je préfère déguster chez moi mais ça question d'âge...

Merci et bravo pour ton report en tout cas!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Le Klub

photo de Le KlubParis, Ile-de-France, France
En savoir plus

Witch Vomit

Death Metal - Etats-Unis
En savoir plus

Mortiferum

Doom Death - Etats-Unis
En savoir plus