Metal Female Voices Fest 3

le Samedi 22 Octobre 2005, Wieze (Belgique)



Anachronia

Le festival était censé commencer aux alentours de 13h, les portes de la salle s’ouvrant à midi. Or, un retard au niveau de l’ouverture des portes a engendré une file d’attente d’au moins 1500personnes au moment où je suis arrivée avec mes amis sur le parking, vers 13h. Après 4h de route, on a tout sauf envie de faire la queue. Donc après un repas festif (sandwich & bière) on s’est décidé à se joindre aux moutons de la file ! Hélas, ce petit retard dans l’organisation fait que nous avons entièrement manqué ce premier groupe, Anachronia. Il remplaçait Diluvium, groupe de l’ex Yougoslavie qui n’avait pas pu venir pour cause de visa il me semble. Je suis désolée pour les fans de ce groupe mais je ne pourrai absolument rien dire à son sujet...

Autumn (NL)

J’adore ce groupe ; hélas, la queue n’en finissait pas et j’ai quasiment tout manqué. Vers 15h on se décide enfin à ouvrir la deuxième porte, ce qui fait qu’on s’approche de la salle et qu’on arrive à entendre le concert de l’extérieur. D’ailleurs, j’ai reconnu ‘Summer’s End’ de l’album du même nom. (J’adore cette musique). Je me mets à chanter dans la file, en attendant patiemment mon tour. Et on parvient à entrer ! Hélas pour moi le groupe a fini sa prestation, dommage. Tout ce que je peux dire sur Autumn c’est que le son était génial, à défaut de l’image que je ne pouvais voir !

Elis

J’avais peur de le manquer, mais non. Quelques minutes plus tard, sur la grande scène de la salle, apparaît le petit groupe du Liechtenstein, les quatre mecs vêtus de noir, et la magnifique Sabine aux cheveux rouges, d’un ensemble blanc. Le groupe commence le show par ‘Der Letzte Tag’, la première de ‘Dark Clouds in a perfect sky’, et varie entre musiques des deux derniers albums. Du dernier album, j’ai retenu entre autres ‘anger’, ‘die zeit’, ‘perfect love’ & ‘rebirth’. 40 minutes de plaisir : un très bon moment.

Skeptical Minds

Seul groupe qui ne soit pas dans le même genre que les autres, Skeptical Minds balance son son pas loin de 5 minutes plus tard. On essaye de ne pas perdre une minute pour ne pas aggraver l’heure de retard perdue pour une histoire de portes. Je ne connais pas le groupe belge plus que ça, mais je retiens quand même que derrière des sons dark-électro se cache une voix sublime, celle de Kristell, une brunette bien sympathique qui a réussi le pari fou de faire bouger les chevelus quadragénaires !! Je n’ai retenu qu’une seule musique mais que j’apprécie énormément, et qui a été divinement bien chanté, ‘Treasured Felony’, la première du dernier album.

Midnattsol

Quelques minutes plus tard, aux alentours de 18h, le groupe Midnattsol s’installe sur la grande scène. Je me suis postée assez loin, sur la barrière à côté de la caméra qui film le concert, mais de là où je suis j’ai une vue imprenable sur l’ensemble de la scène. Que dire de ce groupe à part que la chanteuse, Carmen Elise Espenaes, est terrible ! De prime abord, on se dit qu’elle a une toute petite voix comparée à celle de la chanteuse d’Autumn par exemple, mais on comprend bien que le groupe est puissant par cette voix douce et entraînante. Malgré des petits problèmes de micro au départ, elle s’en sort merveilleusement bien. A noter qu’elle avait de quoi être super bien encouragée, car sa grande sœur était présente ce soir, Liv Kristine, chanteuse de Leaves’ Eyes. Le groupe a enchaîné superbe musique sur superbe musique, avec notamment ‘Haunted’, ‘Desolation’, ‘Enlightment’, ‘Dancing with the Midnight Sun’, ‘Infinita Fairytale’ et bien d’autres encore. C’était vraiment génial, et je ne suis pas la seule à avoir vraiment adoré.

Mercury Rain

Ce groupe anglais est l’un des rares de cette soirée qui m’était inconnu. J’en avais entendu parlé mais jamais vraiment écouté. J’ai retenu tout de même une voix féminine très énergique et mélodique, accompagnée de riffs parfois bien violents et d’une voix masculine qui assure quand c’est nécessaire ! Hélas, 40 minutes de live qui sont presque passés inaperçus à nos yeux, puisqu’à vrai dire, mes amis et ne prêtions pas énormément d’attention à ce groupe - pourtant pas mal du tout - pour favoriser le prochain auquel nous voulions être bien placés…

Epica (NL)

L’un des groupes qu’on attendait tous : Epica. Et bien ils ont su se faire attendre, car pour cause d’un problème soi disant technique, il a fallu plus de 20 minutes au groupe avant de démarrer. Pendant ce temps, on nous passait du Manson en boucle histoire de nous ‘occuper’, tandis qu’on observait un drapeau clamant les lettres E-P-I-C-A se hisser difficilement sur la scène. Nous étions très impatients, trempés de sueur dans la foule en délire qui hurlait le nom du groupe dans l’espoir d’un changement ! Et ils ont fini par venir, tout de même, s’excusant de ce petit contretemps. Et dès que la mélodie épique a retentit, on leur avait pardonné. Les 50minutes de concert sont passées très vites, tellement nous étions sous le charme de la belle Simone et de sa voix extraordinaire ! On a eu le droit à des musiques plus connues les unes que les autres, que la foule acclamait avec bonheur et frénésie ! J’ai noté ‘The Phantom Agony’, ‘Mother of Light’, et bien d’autres encore. Ce fut un moment magique, que je ne pourrai pas oublier !

Asrai

Il n’est pas loin de 20h30, Asraï commence son show sur la petite scène. Il est vrai que ce n’est pas mon groupe favori, ne serait-ce que parce qu’il joue plus sur la mise en scène que sur la musique. Mais il faut dire que passer derrière Epica n’est certainement pas évidant. Je dois dire que le groupe ne s’en est pas trop mal sorti. J’ai reconnu plusieurs musiques, dont surtout ‘Pale Light’ (ma préférée), & ‘Whisper’ (que j’aime beaucoup aussi). Je me souviens avoir été debout parmi une foule fatiguée, assise en attendant le groupe suivant. Moi je voulais profiter de chaque groupe présent, et fredonnait les airs d’Asraï en regardant le groupe se donner sur scène du coin de l’œil, me trouvant juste en face de l’autre scène, scène où se préparait un très très grand groupe très attendu ce soir là...

After Forever

Je dois avouer que si j’ai acheté ma place c’est surtout pour ce groupe, After Forever, dont les albums ‘Invisible Circles’ et récemment ‘Remagine’ m’ont totalement séduite. Mes amis et moi étions à moins de 2mètres de la scène, que demander de plus ?! Il est environ 20h30, nous avons faim mais on ne veut pas sortir de peur de perdre notre super place, et de manquer le meilleur groupe de la journée. Des drapeaux sont accrochés sur la scène, faisant la promo du dernier album. D’ailleurs ce soir, After Forever chantera essentiellement des musiques de ‘Remagine’, et quelques unes plus anciennes. Les musiciens entrent en scène, l’intro de ‘Remagine’, ‘Enter’, commence. On n’attend plus que Floor Jansen, la chanteuse à la voix d’or. S’en suit ‘Come’, où Floor entre en scène, vêtue comme sur la pochette de l’album. Elle est 100 fois plus belle en vrai qu’en photos ! Sa voix est magnifique, passant par tous les timbres. Le groupe continue avec ‘Living Shields’ où Floor me jette un regard et un sourire l’air de dire, ‘ça c’est une fan’, en constatant sans doute que je connais la chanson par cœur ! Ensuite vient une ribambelle de musiques je ne sais plus dans quel ordre, comme ‘Attendance’, ‘Free of Doubt’ & ‘Forever’. J’ai retenu aussi ‘No control’, interprété sans Floor, et qui rend super bien avec le synthé et la voix de Sander. Suivi de ‘Strong’, une ballade vraiment belle et pleine d’émotion. C’est ce groupe que j’ai préféré parmi les douze présents, et de loin, parce que déjà j’adore la musique et la voix de la chanteuse, et en plus j’ai trouvé que c’est le groupe qui a eut le plus de présence sur scène. On voyait qu’ils étaient contents d’être là, et ils faisaient tout pour que nous le soyons aussi. Floor faisait participer le public, nous entraînait. Ce fut vraiment un moment exceptionnel. J’allais oublier un détail, la reprise de ‘The Final Countdown’ d’Europe, reprise magnifiquement bien interprétée ; le public était déchaîné !! Je crois que mon prochain concert sera pour ce groupe !

Leaves' Eyes

Il est 22h40, Leaves’ Eyes fait son entrée sur la petite scène, scène qui n’était pas méritée selon moi, Leaves’ Eyes étant l’un des groupes les plus attendus ce soir. La belle blonde Liv Kristine porte une robe rouge : on ne voit qu’elle ! J’ai noté aussi la longueur des cheveux de son mari, Alexander Krull ; je n’avais jamais vu des cheveux aussi long sur un mec ! Ensemble ils ont enflammé la scène, elle chantant, lui animant le public. Il me semble qu’ils ont commencé par ‘Farewell Proud Men’, de l’album ‘Vinland Saga’. Ensuite ils ont enchaîné avec un grand nombre de chansons qui m’étaient inconnus, provenant sans doute des albums précédents que je n’ai pas encore ! J’ai retenu aussi ‘Solemn Sea’ & ‘Leaves’ Eyes’, avant de finir sur la divine ‘Elegy’, une sortie en beauté si je puis dire. Ce que j’ai apprécié c’est l’air sympathique de Liv Kristine, toujours entrain de regarder ses fans, de leur sourire, l’air de dire que si elle est là c’est grâce à eux. Ce fut vraiment un bon concert, malgré la fatigue au bout de ces 9h de concert !

Lacuna Coil

Dernier groupe du festival, et non le moindre, Lacuna Coil. Ils nous ont fait attendre encore un peu, histoire qu?on soit encore plus ?chauds? ! Et puis vers 23h45, le concert commence ; un fan dans le public hurle ?Christina? : c?est parti pour 1h30 de show. La chanteuse, Christina Scabbia, est magnifique ; elle ne cesse de bouger d?un coin de la scène à l?autre. Mon copain commence à être crevé (il va refaire la route après) ; étant donné que j?apprécie Lacuna Coil mais pas au point de tuer mon copain pour ça, je n?insiste pas pour qu?on reste et donc il va se reposer dans la voiture. Du parking, j?entend et reconnais plusieurs morceaux de ?Comalies?, tels que ?Swamped?, ?Heaven?s A Lie?, ?Daylight Dancer?, ?Unspoken?. Je suis allongée sur le capot de la voiture, écoutant le concert les yeux fermés, fredonnant les mélodies et chantant les paroles qui me reviennent à l?esprit (trois ans quand même que le dernier album est sorti). Je suis à cet instant la fille la plus heureuse du monde, mes sens en éveil, la tête pleine de belles mélodies et de voix divines, le c?ur remplit à rabord des moments magiques de la journée. Vers 1h15, le concert se termine. Mes amis nous rejoignent à la voiture, on partage nos impressions. Pour nous quatre ce fut une journée riche en émotions. C?est bon de se dire qu?on n?a pas dépensé 35 ? pour rien, car ça en valait vraiment la peine. On reviendra, l?an prochain, pour la 4e édition du Metal Female Voices Fest. Venez aussi !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Anachronia

Metal Mélodique - France
En savoir plus

Autumn (NL)

Metal Atmosphérique Gothique - Pays-Bas
En savoir plus

- inconnu
En savoir plus

Elis

Metal Gothique - Liechtenstein
En savoir plus

Skeptical Minds

Electro Metal - Belgique
En savoir plus

Midnattsol

Metal Gothique - Norvège
En savoir plus

Mercury Rain

Metal Gothique - Royaume-Uni
En savoir plus

Epica (NL)

Metal Symphonique - Pays-Bas
En savoir plus

Asrai

Metal Gothique - Pays-Bas
En savoir plus

After Forever

Heavy Symphonique - Pays-Bas
En savoir plus

Leaves' Eyes

Heavy Symphonique - Allemagne
En savoir plus

Lacuna Coil

Metal Atmosphérique - Italie
En savoir plus