logo Thorns

Biographie : Thorns

Thorns se forma en 1989 sous le nom de Stigma Diabolicum par Blackthorn (Snorre W. Ruch), Marius Vold et Faust (Bard Eithun). On peut noter l'importance qu'ont eu Blackthorn et Faust au sein de l'inner circle. En effet, Snorre Ruch fut le principal complice de Vikernes dans l'assassinat de Euronymous, ce qui lui valut huit ans de prison. Faust est encore plus célèbre, pour avoir tué sans aucune raison apparente l'homosexuel Magne Adreassen, à Oslo en 1992, alors qu'il était venu rendre visite à sa mère.

Le groupe sortit trois démos sous le nom de Stigma Diabolicum, dont une enregistrée en live. Après cela, le groupe se sépara, et Blackthorn continua Thorns en tant que projet solo. A l'aube des années '90, il enregistra les deux démos Grymyrk et Trøndertun, qui influencèrent très fortement les groupes de black metal alors en formation comme Satyricon, Gorgoroth, etc...

Après cela, le groupe connut un long silence musicale jusqu'en 2001 ayant pour cause l'arrestation de Ruch par les autorités norvégiennes. Toutefois, Sigurd Wongraven (Satyricon) prit l'initiative avec les membres du groupe Emperor de sortir un split, sous le nom de Thorns Vs. Emperor. Sur ce CD figurent trois morceaux des deux démos citées plus haut, ainsi qu'une reprise de la chanson "Cosmic Keys" de Emperor. De son côté, Emperor reprit la chanson Aerie Descent de Thorns, et y plaça trois de ses morceaux.

En 2001, la libération de Snorre Ruch entraîna la reprise de sa carrière musicale avec le premier et dernier album à ce jour de Thorns, sobrement baptisé Thorns. Sur cet album, on peut noter la présence du légendaire Hellhammer à la batterie (aka Jan Axel Blomberg, jouant dans les groupes de légende Dimmu Borgir, Mayhem, etc...), du légendaire Satyr au chant (aka Sigurd Wongraven, il est le propriétaire du label Moonfog Productions et a joué dans de nombreux groupes comme Satyricon, Storm ou encore Darkthrone) et du un peu moins célèbre Aldrahn (aka Bjorn Decker, ex-Old Man's Child). Avec de telles célébrités, difficile de ne pas sortir un album de qualité, ce qui fut fait.

Par la suite, le groupe sorti en 2002 un EP et un split avec le groupe Gro Melgaard, puis un Best Of en l'année 2007, qui porta le nom du groupe à ses débuts : Stigma Diabolicum.