logo Immortal

Biographie : Immortal

Immortal, c'est avant tout l'histoire d'un des premiers groupes de black metal, et sûrement un des plus célèbres et respectés.

A l'origine de ce groupe, deux hommes, Olve Eikemo et Harald Naevdal, qui jouaient alors (en 1990) dans deux groupes différents: Old Funeral et Amputation. Lorsque Varg Vikernes quitte Old Funeral pour fonder Burzum, les deux hommes décident de jouer ensemble et fondent Immortal. Olve (chants, basse) et Harald (guitare) prennent alors des pseudos: "Abbath Doom Occulta" pour Olve, et "Demonaz Doom Occulta" pour Harald. Ils sont rejoints par Jorn Inge Tunsberg à la guitare et Armagedda à la batterie. C'est avec ces musiciens qu'ils enregistrent leurs deux premières démos, dans un style encore très death metal (comme les autres groupes black de l'époque): "Suffocate" et "Northern Upins Death".

Peu de temps après, Tunsberg quitte Immortal et ils décident de rester en trio. Une maison de disque française, Listenable Records les signent alors pour un single, "Immortal" (ou "Unholy Forces Of Evil"). Peu après, ils signent un contract pour plusieurs disques avec un autre label français, Osmose Productions. En 1992, Immortal sort son premier album, "Diabolical Fullmoon Mysticism", qui ouvre le groupe vers le black metal tout en proposant un côté mélodique (avec quelques guitares acoustiques) qui sera rapidement abandonné dès l'album suivant. Pourtant, Armagedda quitte le groupe après l'enregistrement. Il sera remplacé par Kolgrim puis Erik. Ce dernier ne jouera pourtant pas sur le deuxième album, "Pure Holocaust", qui sort en 1993. Il apparaît bien sur la pochette mais c'est en fait Abbath qui joue de la batterie en studio. Dans un style beaucoup plus brutal, cet album permet au groupe de se faire connaître par un public de plus en plus nombreu.

En 1994, après les évènements qui ébranlèrent toute la scène black metal norvègienne (bien qu'Immortal se soit toujours un peu tenu à l'écart), le groupe se lance dans le "Fuck Christ Tour", la première tournée européenne d'un groupe de black metal. En 1995, sort "Battles in the North", un opus encore plus violent que le précédent mais qui aura pourtant un énorme succès pour l'époque: 30 000 exemplaires vendus. Avec cet album, Immortal abandonne définitivement toute mélodie au profit de la rapidité et de la technique. S'en suit une nouvelle tournée, le "Sons of Northern Darkness Tour". En 1996, alors que le groupe n'a toujours pas de batteur permanent (Hellhammer de Mayhem jouera même sur une partie de la tournée), ils engagent Horgh qui enregistre avec eux leur nouvel album, "Blizzard Beasts". C'est le meilleur batteur qu'ils aient jamais eu et il est toujours là aujourd'hui. L'album sort en 1997 et marque la fin de la guitare pour Demonaz. En effet, peu de temps après l'enregistrement, celui-ci contracte une tendinite au bras (selon la legende à cause de sa vitesse de jeu frénétique) qui l'empêche de jouer depuis . Il fait toujours partie du groupe, puisqu'il écrit aujourd'hui tous les textes et en est le manager."Blizzard Beasts", un des albums les plus brutaux de black (on se demande si cela à parfois à voir avec de la musique) marque un autre tournant dans la carrière d'Immortal.

En effet, le groupe, avec Abbath à la guitare, décide de ralentir les tempos et sort en 1999 un chef d'œuvre: "At the Heart of Winter". Epique, composé de morceaux très longs (6 à 8 minutes), celui-ci sera un vrai succès commercial et est encore aujourd'hui considéré comme le chef d'œuvre absolu du groupe. La pochette, magnifique, ne fait pour une fois pas apparaître le groupe et est l'œuvre d'un français, Jean Pascal Fournier. Immortal engage alors Iscariah pour tenir la basse en concert. L'entente étant parfaite, il devient rapidement un membre permanent et enregistre avec eux "Damned in Black" qui sort en 2000. Un peu plus rapide et lourd que son prédécesseur, il se vendra lui aussi très bien (près de 100 000 exemplaires) et permet au groupe de changer de maison de disque: Immortal signe un nouveau contrat chez Nuclear Blast, dans le but d'offrir sa musique à un plus large public. Mais contrairement à d'autres, Immortal ne ramolli pas et sort début 2002 un de ses meilleurs albums, "Sons of Northern Darkness". Condensé de ce que fait de mieux le groupe, il propose une musique puissante (aidée par une excellente production), agressive, parfois très rapide, d'autres fois très épique, et toujours en hommage au grand nord et aux vikings. Quelques semaines après la sortie de l'album, le groupe part en tournée et sillonne l'Europe avec Hypocrisy, le groupe de leur producteur Peter Tagtgren. Ils passent notamment par la France mi-avril. Pourtant, tout n'est pas parfait puisque Abbath et Horgh sont obligés de recruter un nouveau bassiste juste avant les premières dates. Iscariah décide en effet de quitter le groupe pour poursuivre une autre voie. Il est remplacé par Saroth, le bassiste de Pain (l'autre groupe de Peter Tagtgren). Le groupe annonce qu'il est membre permanent.

Malheureusement, à la fin de la tournée, le groupe splitte pour motifs personnels, ce qui marque paradoxalement "la mort d'Immortal".

Pourtant, en 2006, Immortal annonce une reformation ainsi qu'une tournée mondiale (les "7 Dates Of Blashyrkh"). Il fait alors partie des premiers groupes confirmés pour le Wacken Open Air 2007, ou ils fourniront une performance mémorable, puis dans d'autres festivals en tant que tête d'affiche (dont le Metalcamp, Tuska et Hellfest 2007). Parallèlement, le groupe annonce qu'un nouvel album et en préparation. Ce dernier est finalement enregistré au printemps 2009 dans les studios Grieghallen et Abyss. L'album, que l'on sait intitulé "All Shall Fall" sortira en Septembre 2009. Il sera sans nul doute suivi par une gigantesque tournée mondiale qui permettra à Immortal d'entrer définitivement dans la légende.