You Ruin Everything

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Pigs
Nom de l'album You Ruin Everything
Type Album
Date de parution 11 Avril 2012
Produit par Andrew Schneider
Enregistré à Translator Audio
Style MusicalPost Hardcore
Membres possèdant cet album2

Tracklist

1. Give It
2. Whitewash
3. Massive Operator Error
4. Drained
5. Outburst Calendar
6. Contrition Dilemma
7. Scrum
8. Small c Celebrity
9. Mashantucket
10. At Least It’s an Ethos

Chronique @ GandhiEgo

21 Juin 2012

Mariage consanguin d’un Acid Bath qui aurait copulé avec Six Finger Satellite !

Une basse qui ronronne, une batterie élégante, une guitare incisive et un chant habité. Le power trio dénommé PIGS, formé autour de Dave Curran, membre du groupe de noise new-yorkais Unsane, nous donne cette année son premier brulot post-hardcore intitulé You Ruin Everything et sorti par le label français Solar Flare Records.

Post-hardcore. Tout ce qui est post quelque chose a tendance à être singulièrement galvaudé. Certains sont post-rock, d'autres post-core et d'autres même post-doom... Bref, dès qu'un groupe sort un peu de l'ordinaire ou marie plusieurs genres dans sa musique, le post-fourre-tout arrive histoire de brouiller un peu plus les cartes. Parce qu’avec une telle appellation on pourrait se dire Isis, ou Neurosis même ; mais au final PIGS mélange habilement les sonorités d'un sludge pas trop crasseux (ça n'est pas Toadliquor hein...) à la noise d'Unsane avec également de forts accents pop.

On est loin de la torture esthétique d’un Neurosis mais finalement plus proche du mariage consanguin d’un Acid Bath qui aurait copulé avec Six Finger Satellite, conservant les gimmicks catchy des premiers et l’agrémentant de la folie douce des seconds. La musique est classieuse et les riffs font mouche à chaque fois et malgré la progression assez pop des morceaux, ces derniers conservent leur violence satinée ainsi qu’une grosse charge émotionnelle.

Finalement, malgré un traitement relativement différent, ce You Ruin Everything ressemble beaucoup au Badmotorfinger de Soundgarden. Pas encore la soupe acidulée que le groupe de Cornell nous servira ensuite mais suffisamment remuant et entrainant pour bouger le petit cul d’une bobo. Suffisamment intéressant et riche musicalement aussi pour ne pas laisser le fan de sludge de côté. Un mariage heureux, somme toute.

Disponible en vinyle chez Solar Flare en quantités limitées, si vous êtes de celles et ceux à qui les groupes précités font de l’effet, il serait idiot de passer à côté de ce disque qui s’écoute d’une traite (voire de deux, tant la « replay value » est grande).

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Pigs