Xes Haereticum

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Enthroned (BEL)
Nom de l'album Xes Haereticum
Type Album
Date de parution 01 Novembre 2004
Produit par Johns Harris
Enregistré à Spiderhouse Studio
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album180

Tracklist

1.
 Crimson Legions
Ecouter04:42
2.
 Dance of a Thousand Knives
Ecouter03:43
3.
 Last Will
Ecouter03:31
4.
 Blacker Than Black
Ecouter04:05
5.
 Vortex of Confusion
Ecouter07:02
6.
 A.M.S.G
Ecouter03:12
7.
 Daemon's Claw
Ecouter03:10
8.
 Night Stalker
Ecouter03:05
9.
 Seven Plagues, Seven Wrath (Xes Revelations)
Ecouter07:13
10.
 Hellgium Messiah
Ecouter04:57

Bonus
11.
 Crucified Towards Hell
Ecouter02:50
12.
 Satanic Metal Kult
Ecouter03:36
13.
 Under the Guillotine
Ecouter04:10

Durée totale : 55:16

Acheter cet album

Enthroned (BEL)



Commentaire @ Black_Requiem

10 Octobre 2004
Attention, le 1° novembre prochain, un groupe tiendra à saluer à sa façon les morts : Enthroned. En effet, c’est à cette date que paraîtra le CD ‘‘Xes Haereticum’’, c’est avec grand plaisir et une certaine émotion que je tenais à vous le faire découvrir en avant première.

Malgré la récente sortie (non souhaitée) d’un coffret de 4 CD nommé ‘‘Blackened Collection’’ effectuée par l’ancien label du groupe à l’insu des musiciens, Enthroned est fier de présenter avec ‘‘Xes Haereticum’’ son nouveau chef d’œuvre à grands coups de corpse paints, de paroles blasphématoires et de furie. Malgré le départ de Nerath Daemon pour causes de manque de temps (Nerath Daemon poursuivait les études en même temps qu’il s’investissait pour le groupe, il a choisi de se consacrer aux études …) Enthroned n’aura pas mis beaucoup de temps à lui trouver un remplaçant de qualité : Nguaroth du groupe Aguynguerran (ils ont de ces noms ….). Bénéficiant d’une production puissante (c’est toujours le célèbres Harris Johns qui s’en charge et le groupe ne semble pas avoir réalisé un mauvais choix …), cet album marque une nouvelle étape dans la vie du groupe : c’est un pas de plus en avant vers les contrées les plus froides et obscures du Black Metal. Fidèles aux principes et convictions ayant toujours guidé le groupe, les textes sont une nouvelle fois liés au satanisme et le groupe a développé une variété textuelle en abordant des thèmes comme les sept plaies d’Egypte, le culte de Kali ou encore la confusion et le tourment de l’âme. Et il y a de quoi être confus en écoutant cet album : des riffs vicieux, malsains, pestilentiels, le tout accompagné par la batterie lourde et imposante, sur laquelle vient s’ajouter la voix éraillée de Nornagest (pour comparaison, je dirais que la voix est semblable à celle du chanteur de Black Dawn).

Un nouvel album dans l’histoire du groupe et un pas de plus en avant, la terrible procession entamée par le groupe est en plein développement et rien ne peut l’arrêter. Enthroned est un groupe vrai et sincère qui sort avec ce ‘‘Xes Haereticum’’ un album de Black Metal très naturel et franc. A ne surtout pas manquer lors de sa sortie le 1° novembre !

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
DarkLord666 - 26 Janvier 2008: Petite rectification: il me semble que ce soit encore Sabathan qui prête sa voix déchirante à cet album. Sabathan étant parti courant 2005, la première oeuvre de Enthroned avec Nornagest aux vocaux est Tetra Karcist,sorti en 2007.
Deathpair - 01 Décembre 2008: Certainement l'album qui possède la meilleure batterie jamais enregistrée.
albundy57 - 13 Novembre 2010: Je confirme les dires de DarkLord666, c'est bel et bien Sabathan qui assure le chant sur ce skeud.
Encore un très bon album de black bien violent comme le groupe sait si bien le faire, avec cette monstrueuse reprise de "Under the guillotine" qui ponctue la tuerie (sur la version digipack).
Dommage que la suite se fera sans l'immense Sabathan...
Bolverkrheathenlord - 13 Avril 2014: Il n'y a que sur le titre "Vortex of Confusion" ou Nornagest se mêle à un duo de hurleur énorme avec Sabathan, avec sa voix plus medium en comparaison de celle ultra aiguë très nasillarde de Sabathan. Un disque terrible, dévastateur et varié... Du grand Enthroned, il reste dans mon top 3 perso de mes favoris de la horde des démons Belges...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Stench

07 Décembre 2004
Et encore un nouvel album du plus célèbre groupe belge de black métal. Il faut bien admettre que quand on pense black métal, ce n’est pas la Belgique qui vient immédiatement à l’esprit, et c’est sans doute ce qui freine ce groupe pourtant largement à la hauteur des formations nordiques. Enthroned a même un truc en plus, puisque ce combo a une vraie identité, et dès les premières secondes on reconnaît la « touche » Enthroned. Rares sont les groupes qui ont su se créer un son aussi personnel et tout de suite identifiable. La voix de Sabathan y est sans doute pour beaucoup, et sur cet album encore on peut se délecter de ses vocaux très criards et malsains. Musicalement « Xes Haereticum » nous propose un petit retour aux sources, puisque cette offrande fait songer à la toute première production du groupe « Prophecies of Pagan Fire ». On retrouve en effet, à coté de la furie black métal hyper speed, des plans beaucoup plus mélodiques. Le plan central de « Last will » par exemple est somptueux, de même l’intro à la basse de « Vortex of confusion » ravira les fans de la première heure. C’est donc avec plaisir que je constate que le groupe a un peu laissé tomber la brutalité stérile des derniers albums pour se pencher plus à nouveau sur des ambiances mélodiques qui correspondent à merveille avec l’image que je me fais du black métal. Soyons honnêtes, ce disque n’a pas la prétention d’apporter quelque chose de neuf au métal, mais a le mérite de proposer un album vraiment bon, ultra ancré dans le black du début des années 90, et dont l’exécution est parfaite. Du très grand Enthroned, et c’est un putain de référence ! Je ne sais pas s’il va convertir de nouveaux fans (je le leur souhaite !) mais en tout cas il va ravir les plus anciens.

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire