Welcome My Last Chapter

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vinterland
Nom de l'album Welcome My Last Chapter
Type Album
Date de parution 1995
Enregistré à Unisound Studio
Style MusicalBlack Mélodique
Membres possèdant cet album64

Tracklist

Re-issue in 2010 by Temple Of Darkness Records
1. Our Dawn of Glory
2. I'm an Other in the Night
3. So Far Beyond... (The Great Vast Forest)
4. A Castle So Crystal Clear
5. As I Behold the Dying Sun
6. Vinterskogen
7. Still the Night Is Awake
8. A Winter Breeze
9. Wings of Sorrow
Bonustracks (Re-Issue 2010)
10. Freezing Moon (Mayhem Cover)

Chronique @ New_Dawn

26 Octobre 2011

Un voyage dans des contrées hivernales

Vinterland, groupe mystérieux créé en 1992 sous le nom de Grimoires, nous offre en 1996 sa seule et unique offrande : Welcome My Last Chapter.
Éditée sous le regretté label No Fashion Records (qui a entre autre édité The Somberlain de Dissection ou les premiers Mörk Gryning) et enregistré et produit par Dan Swäno, Vinterland restera dans l'ombre des groupes majeurs que sont Dissection ou encore Sacramentum, et ne sera donc malheureusement pas reconnu à sa juste valeur.

Les suédois offrent à nos oreilles avec cet opus un album de black métal mélodique, mais pas seulement. Afin d'obtenir réellement le style du groupe il conviendrait de combiner des aspects black mélodique, doom ainsi que dark métal.
Tout au long de Welcome My Last Chapter, Vinterland va proposer des compositions relativement longues (en général celles-ci lorgnent en moyenne autour des 5/6min, voire même plus).
Ce genre d'album est fait pour transcender l'auditeur, le transporter dans des contrées neigeuses et hivernales. Là est la sensation ressentie lors de l'écoute de cet album, grâce au travail accomplie sur les compositions.

Musicalement parlant, le groupe se révèle maître dans l'art de poser des ambiances glaciales et envoutantes (A Castle So Crystal Clear, Our Dawn Of Glory …). Ce rendu n'est possible que grâce au travail de composition proposant des mélodies majestueuses lors de chaque chanson (Still The Night Is Awake en est un bon exemple), en association avec les hurlements terribles et possédés de Bragman et des claviers discrets (merci Swäno), ajoutant de l'homogénéité au tout et permettant au groupe de développer un peu plus l'aspect atmosphérique de sa musique.

Les compositions se partagent donc entre rythmiques effrénées, emmenées par une double pédale ou bien des blast-beats, accompagnant des guitares aux mélodies hypnotiques (0.37 sur I'm Another In The Night ..) ; des mid-tempo mélancoliques que n'auraient pas renié des groupes comme Sacramentum (Vinterskogen) ainsi que des breaks acoustiques, nous transportant dans des havres des paix hivernaux (A Castle So Crystal Clear à 0.26 ..).
La rage et la violence s'associent donc ici à la froideur et à la dépression. De par des lignes mélodiques épiques et mélancoliques, nos suédois parviennent à nous transporter dans leurs contrées durant l'espace d'un album.

Mais, par ailleurs, Vinterland avec ses compositions, malgré lui, ne peux s'empêcher de rappeler des groupes comme Dissection par les breaks acoustiques évoqués ci-dessus, à Sacramentum (Far Away From The Sun) ou encore à Lord Belial (période Enter The Moonlight Gate) par ses rythmiques rapides et mélodiques.

L'originalité n'est donc pas de mise avec Welcome To My Last Chapter, le groupe se rapprochant souvant des pionniers du genre. Mais malgré tout il s'agit ici d'un album bien ficelé dans l'ensemble, même si les morceaux parfois manquent de personnalité. Cependant, Welcome My Last Chapter s'érige en tant que valeur sure de cette vague black mélodique propice au milieu des 90' dans les pays du nord et n'a pas à faire pâle figure face aux maîtres du genre.

N.D.

7 Commentaires

4 J'aime

Partager

Fabien - 26 Octobre 2011: Parmi cette vague mélodique black ou death issue de Suède et de la prolifique écurie No Fashion, sans compter l’illustre Somberlain précurseur et hors catégorie, Welcome to the Last Chapter figure à mon sens parmi les albums les plus marquants du label, aux côtés d’Ancient God of Evil, Tusen Ar Har Gatt, Silence of the World Beyond, Hymn Till Hangagud, Enter the Moonlight Gate, Unbound ou Dominion. Tout comme Mork Gryning, le penchant black est plus évident chez Vinterland, alors que 15 années plus tard, le débat reste encore ouvert quant au placement de Decameron, Unanimated ou The Moaning du côté black ou death. Bref, Welcome to the Last Chapter est un album de qualité, que cette critique place bien dans son contexte, à ne pas rater pour ceux s’intéressant à cette période suédoise blackdeath mélo si prolifique, principalement centré entre 93-99. C’est également l’un des albums No Fashion les plus côtés, sa réédition récente n’ayant pas vraiment changé la donne. Pour en revenir plus généralement au génial label No Fashion, qui possédait une véritable marque de fabrique et un signe fort de qualité, je trouve qu’aucune de ces trente premières réalisations n’est foncièrement à jeter. Difficile de sortir un répertoire plus homogène et de qualité aussi constante.

Fabien.
BEERGRINDER - 27 Octobre 2011: Ouaip, je suis également fan de l'écurie No Fashion et de sa scène Death / Black. Il ne me manque plus grand chose désormais, de mémoire le premier Throne Of Ahaz, 1 ou 2 Lobotomy, mais ce n'est pas une priorité, il faut quand même que je récupère le premier Allegiance un de ces jours.

J'adore Welcome to the Last Chapter moi aussi, c'est vrai que le Black Metal de cet album sent les pleines enneigées du nord, du Black cru avec pourtant des pointes de mélancolie bien venues.

Bien joué, jolie rédaction!
BEASTtoCUT - 01 Fevrier 2013: Je trouve cet album terriblement bon et sincère. Je l'écoute casi tout les jours sur youtube depuis des semaines mais je ne trouve pas où le commander. Un must, je dirai même une perle rare. Bonne chro
netscape - 20 Mars 2014: un album vraiment exellent je me le passe toutes les semaines
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Vinterland