Utopia

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Axxis
Nom de l'album Utopia
Type Album
Date de parution 28 Août 2009
Labels AFM Records
Style MusicalHeavy Mélodique
Membres possèdant cet album75

Tracklist

1. Journey to Utopia 01:39
2. Utopia 03:59
3. Last Man on Earth 04:51
4. Fass Mich An 05:10
5. Sarah Wanna Die 05:54
6. My Fathers’ Eyes 04:40
7. The Monsters Crawl 04:44
8. Eyes of a Child 04:32
9. Heavy Rain 04:32
10. For You I Will Die 05:30
11. Underworld 03:56
Bonustracks
12. Taste My Blood 04:22
13. 20 Years Anniversary Song 12:18
Total playing time 1:06:07

Chronique @ BestJules69

14 Janvier 2013

La galette ne renie pas les saveurs d'antan

Il vient parfois à l’idée d’écouter de la musique de qualité sans pour autant rechercher en elle d’innombrables subtilités. Facile d’accès, traditionnelle mais efficace, la musique d’Axxis se prête parfaitement à ces exigences. Ce qu’il y a de bien avec ce groupe, c’est que l’on sait à quoi s’attendre ! A peine deux ans après « Doom of Destiny », Axxis remet le couvert pour un douzième gueuleton ! Utopia vient ainsi renforcer la discographie d’un groupe toujours resté fidèle à lui-même bien qu’il ne soit pas dans les têtes d’affiches du genre. Sans surprise, la galette ne renie pas les saveurs d’antan !

Après un amuse bouche, Axxis nous nous fait de suite rentrer dans le vif du sujet. La recette reste la même mais parait toujours aussi efficace. Alliant à un certain dynamisme un refrain accrocheur comme le groupe sait si bien les faire, le morceau éponyme « Utopia » retient notre attention. Bernard Wheiss parait toujours aussi en forme, ce qui ravira plus d’un auditeur. C’est donc dans cette logique de dynamisme et de mélodies accrocheuses que s’enchainent les mets plus ou moins raffinés, il convient de le préciser. En effet, on perçoit dès « Fass Mich An » les premières redondances de la production. Les riffs sont peu variés et parfois fades. Lorsque l’on s’attarde sur les refrains (qui reviennent un nombre incalculable de fois), on remarque à quel point le groupe y accorde de l’importance, et tente à travers ces passages, de manière parfois un peu trop prononcée, de donner du rythme à chacune de leur composition. On pourrait par exemple citer « Sarah Wanna Die ». Cela dit, cette particularité vient conférer à Axxis une certaine personnalité bien que la musique du groupe se cantonne à rebattre des sentiers maintes et maintes fois battus.

Arrivés à mi-course, rien de tel qu’un trou normand pour entamer la digestion d’une première partie relativement dense, faute d’être riche. Axxis nous propose donc un titre plus léger, encore plus mélodieux et au caractère parfois nostalgique. «Father’s eyes » est une réussite, réveille notre oreille et vient ainsi annoncer une deuxième partie qu’on espère un poil au dessus de la première. Toutefois, ne nous méprenons pas. « Utopia », bien qu’il ait quelques défauts, reste un bon album de Heavy, et Axxis montre des qualités techniques intéressantes ainsi qu’une certaine aisance dans l’élaboration mélodique.

C’est donc avec un soupçon d’apréhension que nous entamons l’écoute de cette deuxième partie. En effet, à peine deux ans après Doom of Destiny, « Utopia » pourrait sembler quelque peu prématuré, d’autant plus qu’Axxis, après 11 albums déjà sortis, montre quelques difficultés dans le renouvellement de sa musique. Mais il n’en est rien. Pour notre plus grand bonheur, « The Monsters Crawl » apporte un grand bol d’air frais à l’album. S’il ne constitue pas un tournant majeur, le morceau est nettement plus prenant et accrocheur. La « patte » d’Axxis, toujours aussi reconnaissable, est ici nettement revalorisée, grâce notamment à des couplets plus travaillés mais aussi à quelques variations dans l’intensité sonore, qui viennent nuancer le morceau.

Les minutes défilent, les titres s’enchainent et la fin se rapproche inexorablement. Une deuxième partie de qualité et relativement homogène permet à « Utopia », s’il ne sonne pas comme un album révolutionnaire, de confirmer les qualités des allemands. Des titres comme « Eyes of a Child » ou « For you I will Die », s’ils sont quelques peu redondants, témoignent d’une certaine maitrise technique mais aussi de l’ancienneté du groupe qui semble être resté fidèle à un Heavy tout de même très traditionnel.

Il résulte de ces cinquante minutes d’écoutes deux observations majeures. Axxis ne manifeste pas le désir qu’ont la plupart des groupes de sortir des sentiers battus. Les allemands restent (trop) ancrés dans une musique, quoique propre et efficace, qui tombe dans la banalité et qui ne renouvelle en aucun cas le genre. Cependant, les ingrédients de la réussite sont bels et bien présents. L’expérience, les qualités techniques et la créativité du groupe sont indéniables. Il appartient désormais à Axxis de les faire valoir d’une manière plus originale, en les mariant à des saveurs nouvelles. Et oui, je n’aime pas le homard mayonnaise…

14/20

6 Commentaires

5 J'aime

Partager

Vic26 - 15 Janvier 2013: Pour ma part, je trouve qu'on a affaire à un album de qualité, c'est indéniable, mais il manque un soupçon d'originalité, d'innovation pour obtenir un meilleur résultat. Bref, un album très classique et sans grande surprise.
Mention spéciale à la chronique, très bien écrite, et marquée par les plaisirs de la table!
LeLoupArctique - 07 Octobre 2014: Très bonne chro, m'enfin comme d'hab quoi ...

J'ai découvert l'album Doom of Destiny il y a peu, et c'était la première fois que j'écoutais ce groupe. J'avais très peur de tomber sur du Heavy/Power hyper classique et convenu mais pas du tout ! J'ai trouvé l'album très frais et assez original, très bon dans son ensemble. J'ai écouté que celui-là pour l'instant mais de mon point de vue, un album de ce tenant c'est marquant dans une discographie. Il faudrait que j'écoute le reste de la discographie, mais pour le moment je ne trouve pas ça classique ou pas original.
BestJules69 - 09 Octobre 2014: Ah moi c'est l'inverse, justement je trouve qu'on s'ennuie un peu une fois la moitié de l'album passée. Mais bon, l'album est tout de même bien sympathique et les titres sont efficaces, on ne peut pas le nier !
Metatron_bleu - 28 Fevrier 2017: Dommage de ne pas parler de la magnifique chanson 20 Years Anniversary Song. Faite à partir d'anciennes chansons retravaillées, assemblées et chantées par des guests, c'est une véritable tuerie de 20minutes. Comme le dit si bien le chroniqueur, on voit tout le talent d'Axxis pour faconner des refrains qui ne sortent plus de la tête.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire