Unrest

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Disrupt
Nom de l'album Unrest
Type Album
Date de parution 26 Juillet 1994
Style MusicalCrust
Membres possèdant cet album36

Tracklist

1. Domestic Prison 02:00
2. Mass Graves 02:04
3. Complaint 01:35
4. A Life's a Life 02:07
5. Pay for… 01:17
6. Unrest 01:42
7. Reality Distortion 03:25
8. Down My Throat 01:59
9. Tortured in Entirety 00:34
10. Religion Is a Fraud 02:33
11. We Stand Corrected 01:01
12. Faction Disaster 01:09
13. Human Garbage 02:11
14. Without Sincerity 01:28
15. Neglected 02:28
16. Same Old Shit 00:35
17. For What? 02:45
18. Squandered 01:25
19. Mindlock 03:00
20. Green to Grey 01:22
Bonustracks
21. Critics 01:10
22. Dog Eat Dog 01:28
23. Deprived 01:18
24. Give It Black 01:27
25. Victims of Tradition 01:43
26. Exorbitant Prices Must Diminish 01:46
27. Smash Dicisions 01:18
28. Lack of Intelligence 01:04
29. No Values 00:53
30. Solidarity 00:14
Total playing time 34:00

Chronique @ Fabien

30 Avril 2007
Formé en 1987 à Boston, Disrupt est un des pionniers de la scène crustcore US. Le crust ! Ce croisement mortel entre la brutalité du grindcore et le côté destroy du hardcore / punk ! Six membres constituent le groupe, soit une formation metal conventionnelle, basse/batterie et deux guitares, renforcée par la présence de deux chanteurs, à l'image d'Extreme Noise Terror, l’un avec une voix gutturale, l’autre avec une voix plus grasse, crade & écorchée.

Après une multiplication de EP et de Split-CD, Disrupt sort tardivement son premier album en 1994, chez l’écurie Relapse, l'un des spécialistes du death/grind à cette époque. Le CD est articulé autour de 20 titres sur la version LP, mais de 30 sur la version CD pour une durée étendue à 50 minutes, qui comprennent notamment les 8 titres du EP Deprived enregistré durant les mêmes sessions, soit une moyenne de moins de deux minutes par morceaux, laps de temps classique dans la plupart des formations hardcore/grind.

Unrest commence très fort, avec les quatre premiers titres qui secouent comme jamais. Tout y passe, comme le duo infernal des deux vocalistes, le martèlement rythmique, les accélérations et les breaks mortels, le tout dans une ambiance résolument destroy et revendicatrice. Mais attention, Disrupt est un groupe tirant indéniable côté metal, bénéficiant par conséquent d'une production est très lourde, et de guitares très en avant et sacrément puissantes.

Par la suite, alors que certains ont déjà probablement décroché, trouvant la galette un peu trop linéaire et les titres un peu trop nombreux, les grinders trouveront toujours autant de bonheur, en s'éclatant entre autre sur l'excellent titre Depraved tiré du EP paru la même année. Enfin, côté paroles, Disrupt reste fidèle à nombre de formations hardcore/grind, exprimant ses revendications en montrant du doigt les nombreux dysfonctionnements et la brutalité de notre système.

Unrest, seul full-lenght album du groupe qui s'est hélas séparé depuis, est devenu un classique de l’écurie Relapse, qui vient d’ailleurs de le rééditer pour les grinders qui auraient loupé le coche durant les années 90. C’est un album essentiel à ranger aux côtés des premiers Doom, Disgust et Extreme Noise Terror, s'imposant à tous les crust-grinders qui ne le possèdent pas déjà.

Fabien.

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
tonio - 01 Mai 2007: cet album m'éclate vraiment. Une vraie perle, un très bon mélange de hardcore et de grind, direct et entraînant. Je ne m'en lasse pas...
J'aime bien tes chroniques Fabien. Elles sont simples et bien documentées, c'est toujours un plaisir à lire !
barback - 12 Septembre 2008: pas de prise de tête ça envoie tout du long.Un bon tremplin pour un amateur de punk vers des contrées plus grind et vice versa.Un peu comme le 1er ENT en moins crados.Défoulant.Merci pour la chro.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire