Under a Frozen Sun

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Thulcandra (GER)
Nom de l'album Under a Frozen Sun
Type Album
Date de parution 30 Septembre 2011
Produit par Victor Bullok
Enregistré à Woodshed Studio
Membres possèdant cet album61

Tracklist

1. In Blood and Fire 08:35
2. Black Flags of Hate 03:25
3. Ritual of Sight 05:51
4. Under a Frozen Sun 05:02
5. Aeon of Darkness 05:05
6. Echoing Voices (a Cold Breeze of Death) 03:51
7. Gates of Eden 09:23
8. Life Demise (Unanimated Cover) 04:07
Total playing time 45:19

Chronique @ satanicdissection

08 Fevrier 2012

un deuxième essai particulièrement réussi

Donnant rapidement suite à un fantastique Fallen Angels Dominion, ce nouveau travail musical au service de notre maîtresse la Mort ne peut décevoir tout adepte du melodic blackdeath metal à la sauce suédoise.
Cette chronique ne pouvant être objective de la part d'un éternel et inconditionnel fan de Dissection, tant le premier album de Thulcandra aurait pu être, et je pèse mes mots, une oeuvre sortie de l'esprit à la fois maudit et génial de Jon Nodtveidt. Mais là, on évolue, on se démarque et on acquiert une personnalité propre par les compositions. Je ne vais pas décortiquer chaque morceau car après un démarrage parfait avec In Blood and Fire, on enchaîne accélérations, breaks mélodiques et parties instrumentales courtes et bien pensées. Tout cela parfaitement coordonné et donnant l'impression d'une cohésion musicale recherchée et réussie. Bien sûr on retrouvera quelques riffs typiques de notre regretté Dissection, particulièrement dans le morceau titre, quelques rythmes rappelant Sacramentum ou Necrophobic, voire Thornium. Bref, que de bonnes influences me direz-vous!

Et en parlant d'influences et de compositions, on frôle l'excellence dans l'avant dernier morceau Gates of Eden, dont l'envolée guitaristique finale ne décevra pas ceux qui apprécient les solis capricieux et jouissifs de Shining. Une seule note en demi teinte pour le cover d'Unanimated qui clôture l'album: il y a peut-être des titres plus percutants dans leur discographie, comme In the Light of Darkness, qui auraient pu donner un meilleur résultat. C'est un des ces albums qui ne révèlera sa richesse qu'au fil des écoutes, si vaste est sa richesse de composition. Techniquement, il est très bien exécuté par des musiciens habiles qui savent tirer partie de leurs instruments. Les parties vocales sont bien mises en avant et restent audibles tout en étant extrêmement sinistres.

Et même si les influences ne sont pas cachées, mais au contraire portées comme un étendard claquant dans le vent glacial de l'hiver, cet album a ceci d'exceptionnel qu'il n'ennuie jamais l'auditeur. Bien au contraire, on se laisse envahir par cette alchimie au combien plaisante malgré sa noirceur. Et c'est bien là que réside l'ambiguïté de cette album: laisser l'impression que la Mort est belle et sublime, et que cet aboutissement inéluctable ne doit pas être craint, mais vénéré.


4 Commentaires

2 J'aime

Partager
Helcaraxe - 30 Mars 2012: Un album hors-normes, qui d'après moi mérite le succès et la reconnaissance du tout-puissant Storm of the light's bane de Dissection.
Une vraie merveille qui nous emporte dans les méandres de je n'sais quel enfer glacé...
satanicdissection - 31 Mars 2012: Hors normes en effet! Dissection est revenu d'entre les défunts et c'est fabuleux. Hail Thulcandra!
Reigoth - 28 Janvier 2015: je suis en train de l'écouter.....
Lloigor - 01 Mars 2016: En effet,certains diront copier coller,plagiat ou manque de personnalité: qu'ils aillent se faire!!!! Thulcandra rend un bel hommage a un style trop peu jouer de nos jours et c fort dommage: The Mighty Dissection est de retour
Anti Cosmic Metal Of Death, pour toujours
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Thulcandra (GER)