Til Only the Sick Remain

Liste des groupes Death Brutal Lividity Til Only the Sick Remain
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Lividity
Nom de l'album Til Only the Sick Remain
Type Album
Date de parution 21 Octobre 2002
Style MusicalPorno Gore Grind
Membres possèdant cet album45

Tracklist

Re-Issue in 2018 by Metal Age Productions with a different cover
1.
 T.L.C. (Tight 'Lil Cunt)
 04:24
2.
 Coated with My Semen
 03:25
3.
 Unrelenting Homicidal Obsession
 03:33
4.
 A Woman's Place Is on My Face
 03:02
5.
 Second Cumming (Pussy Lover Pt. 2)
 04:31
6.
 Snack Size Tits
 00:35
7.
 Anal Autopsy
 04:51
8.
 Fetal Scabs
 02:28
9.
 Conception Through Ingestion
 03:50

Durée totale : 30:39


Commentaire @ 17blunt

31 Janvier 2012

"Til Only the Sick Remain" est le 3ème album de LIVIDITY groupe de porno grind death américain sorti en 2002 après les deux premiers "Fetish for the Sick" et "The Age of Clitoral Decay". Il est de mon point de vue un mélange entre du MORTICIAN et du Broken HOPE mais avec en plus de la construction et une réelle recherche de structure des morceaux. Donc vous imaginez bien que là on est dans la catégorie des très très très méchants !!

Je vous avouerai que la première écoute n'a pas été une grande révélation, je me suis simplement dis, pas mal, bon album, mais rien d'extraordinaire.
Par contre une fois installé et bien décidé à en découdre avec ce film porno gore musical et prêt a entamer une 2ème écoute plus attentive et plus critique à son égard, je dois dire que je lui ai trouvé un charme certain.

Contrairement à la première écoute l'apprivoisement fut immédiat et révéla toutes les qualités du disque. Entre autre des morceaux ultras lourds par moments suivis de passages alternés lents, puis rapides, puis très speed revenant à un rythme plus lent comme le mortel "Second Cumming" qui débute par un passage du film " Une nuit en enfer " de Monsieur Robert Rodriguez où le speaker du bar énumère toutes les différentes sortes de petites "pussies" qui se trouvent à l'intérieur pour amadouer le pauvre petit client qui se fera bouffer plus tard !!
Puis la plage numéro 7 "Anal Autopsy" arrive, comme son titre nous en informe, il s'agit d'une magnifique petite chanson d'amour de 4 minutes 50 tout simplement mortelle. Elle résume à elle seule l'album et réalise quand même la performance de laisser apparaître un solo de guitare mélodique plutôt pas mal du tout au début suivi par un passage de guitare en son clair (et oui !!!ce qui dans ce style death grind est plutôt assez rare et mérite donc d'être souligné) à l'image un peu du morceau de CANNIBAL CORPSE "Force Fed Broken Glass" présent sur le mythique the Beeding pour ceux qui connaissent évidement ce titre.

Vous l'aurez donc compris moi j'aime assez cet album qui plaira aussi je pense à tous les amateurs du genre.
Alors si vous aimez le lourd, le crado et le gras bien travaillé, le tout accompagné d'une voix à la MORTICIAN et de temps en temps d'une autre plus criarde en backing réalisée par le deuxième guitariste Dave Kibler, cet album est pour vous !

2 Commentaires

1 J'aime

Partager
putrefied57 - 18 Mars 2012: En effet trés bonne chronique totalement dans le vrai c est ce que j' ai ressenti aussi. perso j' adore vraiment cet album que j' ecoute encore très souvent malgré ses déjà 10 ans...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire