The Underworld Regime

Liste des groupes Black Metal Ov Hell The Underworld Regime
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Ov Hell
Nom de l'album The Underworld Regime
Type Album
Date de parution 08 Fevrier 2010
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album117

Tracklist

1.
 Devil's Harlot
 
2.
 Post Modern Sadist
 
3.
 Invoker
 
4.
 Perpetual Night
 
5.
 Ghosting
 
6.
 Acts of Sin
 
7.
 Krigsatte Faner
 
8.
 Hill Norge
 

Chronique @ Razort

12 Fevrier 2010
"NWOBBM", c'est l'abréviation qu'il faudrait utiliser pour désigner ce nouveau projet né de deux hommes : King ov Hell (God Seed) et Shagrath (Dimmu Borgir), qui se sont au passage bien mis en valeur sur la pochette. Les couleurs sont belles, certes. Tout reflète l'Enfeeer et ses démons, mais il y a un truc qui clochait dès le départ... C'est trop... "Clean". Bref, je m'explique à propos de l'abréviation : "New Wave of Black-Business Metal". On produit de la musique pour le fric, en résumé.
Ov Hell est donc un projet né de ces deux musiciens cités plus haut, et auquel d'autres grands noms de la scène norvégienne ont participé pour ce premier opus (Ice Dale, Teloch et Frost*.)

La sortie de ce "Underworld Regime" a été rapide. Et qui dit "rapide" dit en général "bâclé", n'est-ce pas ? Non que la qualité soit aussi crasseuse que dans les premiers Burzum, loin de là, mais la musique n'emballe pas. On reconnait un son très semblable aux derniers God Seed (quand ceux-ci s'appelaient encore Gorgoroth) : des guitares lourdes et peu agressives, la voix de Shagrath reconnaissable parmi tant d'autres, une batterie qui... tape. Et ? Pas de riffs très appétissants, sauf peut-être sur "Invokerï", dont la rapidité nous réveille, et dont on ne peut vraiment pas s'empêcher de penser "C'est du God Seed tout craché !"

Certains sons d'ambiance s'intègrent à la plupart des pistes, c'est bien là la seule différence que l'on peut faire. Merci Shagrath, qui a dû nous garder sa petite réserve de "noise" médiévaux non utilisés de l'époque "In Sorte Diaboli". Entre autres : des loups, des cris de femmes, du tonnerre, de la pluie, des serpents, du feu... Bref, c'est sombre, c'est infernal, et plutôt intéressant de les introduire ici. Pourtant, l'effet "diabolique" est dur à obtenir avec tout ça. Même en criant des "Burzum" ou "darkness" à tout va.

Je m'arrête un instant sur une piste particulière... "Ghosting", qui parait bien étrange... Le rythme est beaucoup plus lent et une certaine ambiance se créer (encore une fois grace aux effets de fond.) J'ai presque cru à un changement tendant vers un Black / Doom / Ambiant dès le départ. Mais finalement on ne peut rapprocher le son qu'à un groupe... je vous laisse deviner lequel. Si Ghaal eut participé lui aussi sur cet album, nous crierions tous d'ors et déjà "POURQUOI ?? Pourquoi donc avoir formé un nouveau groupe si c'est pour nous resservir la même sauce rabaissée à -50% et qui périme dans deux jours ??"

Passons ces plaisanteries culinaires, "Ghosting" reste quand même un assez bon titre si l'on fait abstraction du reste. D'ailleurs, parmi ces restes, on pourra observer les deux derniers qui sont en norvégiens (du moins les titres, mais il me semble entendre des paroles dans cette même langue.) Sur "Krigsatte Faner" (encore un titre qui réveille bien), on peut penser, l'espace d'une seconde et 34 dixième, à notre cher Abbath de Immortal... Rien que l'onomatopée "Bah !" m'y fait penser. Voilà. L'album est fini.

Du fait de la brévité des morceaux (en moyenne 4 ou 5 minutes : je n'ai pas fait de calcul exacte et Satan m'en préservera de le faire !), on se lasse rapidement et dès la première écoute de ce qui semblait au départ une bonne idée... Mais ce n'est pas en mélangeant les meilleurs parfums qu'on peut espérer atteindre la quintessence de toutes les senteurs du monde réunies (pour ceux qui ont vu le film "Le Parfum", vous pourrez facilement comprendre.) La preuve : même avec les meilleurs blackeux de Norvège, la musique se perd, encore plus quand il s'agit de produire un album en 5 mois. Ce premier opus est donc bon à écouter vaguement, en fond sonore, en fête, ou tout simplement pour faire semblant d'écouter les anecdotes de sa copine le week-end.

++
Chronique publiée depuis
http://www.myspace.com/_razort_

31 Commentaires

20 J'aime

Partager

MetalOursonne - 22 Janvier 2011: Sans en faire ou dire trop ... j'aime toujours cet album ... p'tet parce que je ne suis pas une "fan de black" .. peu importe .. j'aime l'écouter xx M.O.
MrTuistosHerz - 21 Avril 2011: Un true crappy album ! Mais vraiment true...
VortexViper - 15 Juin 2013: Moi je trouve cet album pas terrible. Juste, les chansons "Invokerï" et "Hill Norge" sont magnifiques et assez entrainantes. Puis, pour rebondir sur ce que vous disiez sur Bergen, bah j'ai quand même réussi à croiser Abbath au port en plein hiver, donc faut croire qu'ils sortent pur faire autre chose que d'aller au bar.
Sinon moi l'album je donne 13/20 !
PhuckingPhiphi - 31 Décembre 2016: J'ai profité des vacances pour enfin jeter une oreille sur ce CD qui traînait sur mes étagères depuis plusieurs années à présent…

Bon, c'est sûr, c'est pas l'album Black du siècle, malgré le line-up prestigieux convoqué pour l'occasion. Ça reste tout de même présentable et je trouve la critique exposée ici un poil sévère. Et puis ÇaGratte demeure quoi qu'on en dise un sacré vocaliste, dont le phrasé et la voix apportent toujours un petit je-ne-sais-quoi de maléfiquement classieux aux morceaux auxquels il prête son organe, même lorsque ceux-ci ne sont pas forcément très folichons.

Bref, à l'issue de quelques écoutes, j'apprécie plutôt cet album, que j'approfondirai gentiment dans les mois qui viennent. Qui sait, la lassitude viendra peut-être à l'usage… Pour l'instant en tout cas, j'y trouve mon compte.

Merci pour la kro ! :)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Ov Hell