The Rise of Meldral-Nok

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Lord Shades
Nom de l'album The Rise of Meldral-Nok
Type Album
Date de parution Août 2011
Membres possèdant cet album23

Tracklist

1.
 The Leave-Taking
 09:07
2.
 Awareness
 06:36
3.
 Ancient Fears
 09:29
4.
 Lust for Death
 05:39
5.
 The Dark Fleet
 10:07
6.
 Fool of Wisdom
 04:17
7.
 The Pledge
 11:46

Durée totale : 57:01


Chronique @ GandhiEgo

21 Septembre 2011

Vous savez que vous voulez me lire...

Si vous cherchiez la bonne surprise de la rentrée chez les grosses écuries, c’est certainement que vous regardiez du mauvais côté. Inutile donc de pointer son regard chez les gros labels ou les gros groupes quand en France, on a des groupes de la trempe de Lord Shades.

Articulé autour d’un concept qui sent bon la Terre du Milieu et autres grivoiseries dignes de l’Heroic Fantasy, The Rise of Meldral-Nok fait suite au premier album de Lord Shades sorti en 2008 The Downfall of Fire-Enmek. Notons de suite ce qui frappe d’emblée, soit un professionnalisme qui fait honneur au groupe tant le livret et l’artwork sont soignés. Le digipack est donc de toute beauté et pour une autoprod on peut sincèrement dire que ça a de la gueule.

Néanmoins, on ne juge pas un livre, même d’Heroic Fantasy, à sa couverture et c’est la musique qui va nous intéresser. Si le groupe nous dit jouer du « Black Death Atmosphérique », à l’écoute de l’album il en ressort qu'il y a effectivement quelques touches Black Metal parsemées dans l'oeuvre mais c'est surtout le Death Metal qui y prédomine. Derechef, au lieu d'affubler l'épithète "atmosphérique", on aurait plus volontiers choisi celle de « symphonique ».

Certains [je les vois dans le fond] commencent à avoir peur et à vouloir plier bagages. Attendez, ne partez pas comme ça. C’est vrai que souvent « symphonique » a tendance a rimer avec « mou du genou » ou grossier, vulgaire, outrancier et le plus souvent même hors des sphères dites à proprement parler Metal. Pourtant lorsque c’est fait avec tact et mesure, avec inspiration, lorsque les divers instruments se marient à la musique plus qu’’ils ne cachent la pauvreté des compositions, on aurait bien tort de cracher dessus.

Ce pari osé est entièrement gagné. Même si les titres sont relativement longs, même si on n’adhère pas forcément au concept assez abscons de Lord Shades, la musique est vraiment jouissive et doté d’une prod béton made in Germany. Plus que de la démonstration sans saveur, ce sont vraiment des morceaux tantôt accrocheurs au possible, tantôt plus atmosphériques qui font de cet album un disque particulièrement réussi. Le groupe ne fait pas semblant non plus, chœurs et foultitude d’invités viennent leur prêter main fortes avec des instruments plus traditionnels comme le violon ou le violoncelle mais aussi d’autres beaucoup moins conventionnels comme la vielle à roue ou encore la cornemuse et le bouzouki (et je ne les cite pas tous).

Tous les instruments contribuent à faciliter l’immersion telles les interludes de Necros Christos et on se prend à rêver que l’on marche aux côtés du héros Lord Shades dans ses divers périples. On pensera évidemment un peu à Emperor ou Nile aussi, mais Lord Shades est surtout un groupe avec une personnalité bien démarquée qui souffre peu la comparaison avec d'autres formations.

Le seul et unique reproche qu’on pourrait faire à cet album ambitieux survient sur la fin du morceau The Dark Fleet où une narration dans un anglais à l’accent un poil trop franchouillard vient nous mettre un léger sourire aux lèvres. Hormis ce léger défaut qui n’en est pas vraiment un, The Rise of Meldral-Nok est incontestablement une belle réussite. Il s’adressera aux fans de Metal à l’esprit un peu plus large que d’autres, qu'ils soient amateurs de Death Metal à la Septic Flesh ou de Black Metal à la Emperor. Disponible sur la page web du groupe pour 12 euros (frais de port offerts !), vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

17 Commentaires

18 J'aime

Partager

ishamael - 23 Septembre 2011: Pour avoir déjà vu en concert à la Métal Cave (R.I.P), ça bote des culs, mais tout en finesse !

Achat en cours.... (Jamais deux sans trois ^^)
Soulofnorth - 24 Septembre 2011: Merci pour la chronique, je vais me le commander dès que faire se peut !

Quand tu parle de death, un peu de black et surtout de l'heroic fantasy ! Tu as déjà gagné 666 points ! Chapeau bas !
thedeath666 - 25 Septembre 2011: Bonne chro! Mais j'ai pas du tout compris le sens de ta phrase d'accroche ^_-
 
danton - 22 Avril 2012: Grosse et agréable surprise. LORD SHADES, c'est comme dans le cochon, y'a rien à jeter. Album en écoute intégrale sur Deezer. Et il faut pas se contenter d'écouter. Il faut acheter. Si on adhère of course.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire