The Origins

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Kerion
Nom de l'album The Origins
Type Album
Date de parution 28 Juin 2010
Style MusicalPower Symphonique
Membres possèdant cet album34

Tracklist

1.
 Prelude
 01:25
2.
 Time of Fantasy
 04:10
3.
 Black Fate
 05:06
4.
 We Will Go
 04:57
5.
 The Abyss
 08:22
6.
 Angels of the Last Hope
 06:39
7.
 Dark Isle
 04:10
8.
 Face the Beast
 08:29
9.
 Ghosts of Memories
 03:19
10.
 Resurrection
 06:25
11.
 Requiem of the Black Rose
 08:47

Bonus
12.
 Time of Fantasy (Acoustic Version)
 05:33

Durée totale : 01:07:22


Chronique @ Maiden75018

01 Novembre 2010
Après un Holy Creatures Quest plein de promesses et d’espoir, le groupe français Kerion nous revient en cette année 2010 avec un nouvel opus intitulé The Origins.

Pratiquant un power metal symphonique des plus accrocheurs et efficace, le jeune combo avait impressionné par la maturité de sa musique, et la voix enchanteresse de Flora n’avait pas laissé indifférent (pour ma part tout du moins… quoique manquant un peu de panache par moments).

Alors que vaut The Origins ?

Eh bien… Bah, malheureusement, pas grand-chose d’extraordinaire… Tout du moins sur une partie de l’album.
En effet, le groupe continue sur la route qu’il avait empruntée dans HCQ, en tout cas sur la plupart des titres comme Time Of Fantasy ou Dark Isle qui rappelle toujours autant Rhapsody Of Fire par le côté médiévale, lyrique et néo-classique avec des refrains chantés à tue-tête par des chœurs masculins. Mais là va s’arrêter la comparaison.

En effet, le groupe semble enfin avoir trouvé sa voie !

Ecoutez donc Face The Beast avec sa superbe intro acoustique accompagnée de ces tambours battant, semblable à quelque armée se préparant à l’affrontement, puis ce déchainement de guitares/basse/batterie évoquant une chevauchée et ce cri, que dis-je ?! ce hurlement, ce « grunt » que l’on ne connaissait pas à Kerion et qui apporte un côté très sombre et appréciable, délectable même ! Sans oublier la magnifique voix de Flora qui nous montre enfin de quoi elle est capable en montant haut dans les aigus, donnant des frissons ! Et ce superbe solo de guitare absolument magistral qui rivalise sans soucis avec Turilli, mais en plus doux, plus expressif, moins poussé sur le j’me-la-pête-je-suis-un-malade. Une des meilleures chansons de l’album sans aucun doute.

Et que dire, que dire de la sublime ballade Ghost Of Memories ?

Sinon qu’elle est tout simplement magnifique. Un piano somptueux et une Flora au sommet de son art ! Quoi de plus beau ? Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas apprécié à ce point une ballade, que mon esprit ne s’était pas égaré et que mes pensées avaient divagué dans un autre monde.

Autre titre à retenir, et le plus intéressant pour ma part, We Will Go.
Un titre que l’on pourrait qualifier de folklorique par ses guitares acoustiques qui y prennent une place très importante et son superbe refrain mi acoustique/mi symphonique et ces chœurs semblables à des marins chantant dans un bar, sans oublier un Philippe Giordana (Fairyland) exemplaire au piano… Et évidemment, Flora toujours aussi efficace.

Il semble donc que Kerion ait bel et bien réussi à se forger une identité et à se détacher de l’étiquette de Rhapsody Of Fire avec une voix féminine qu’on pouvait lui coller.

Malgré une batterie un peu trop « mécanique » et classique dans le genre (il est important de noter à ce sujet que le groupe ne possède pas de membre actif à ce poste), Flora et les guitaristes placent la barre très haute aussi bien au niveau technique qu’émotionnel, aspirant l’auditeur dans un monde magique et magnifique.

Avec Fairyland et Kerion, le metal symphonique français semble avoir de beaux jours devant lui.

4 Commentaires

7 J'aime

Partager
GANDALF78 - 01 Novembre 2010: Merci pour ta chronique. Je ne connais KERION que depuis quelques semaine et j'avais déjà bien aimé ce que j'avais entendu sur Holy Créatures. Je vais donc me procurer ce nouvel album au plus vite et voir (entendre) si ta critique est judicieuse.
A+
MightyFireLord - 02 Novembre 2010: Hum... Je n'ai peut-être que trop peu écouté cet album, mais il ne m'a pas marqué autant que HCQ.
Je ne sais pas, il lui manque peut-être cette fraîcheur et cette spontanéité...

Merci malgré tout pour ta chronique, qui va sans doute me pousser à revenir vers ce disque oublié sous Holy Creatures Quest ;)
yavanna - 02 Novembre 2010: Wahou merci pour cette chronique qui me va droit au coeur! vraiment!! J'espère que notre 3ième album enthousiasmera autant!!!! ^^
Metatron_bleu - 20 Novembre 2012: En tout cas, Incroyable Talent vous fait une bonne pub, grace à Rachel et ses Growls ;)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire