The North Stands for Nothing

Liste des groupes Metalcore While She Sleeps The North Stands for Nothing
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe While She Sleeps
Nom de l'album The North Stands for Nothing
Type EP
Date de parution 26 Juillet 2010
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album32

Tracklist

1. The North Stands for Nothing
2. Trophies
3. Crows
4. My Conscience, Your Freedom
5. Lost Above the Arches
6. Proud of the Demon in Me
7. The Truth
8. Hearts Aside Our Horses

Chronique @ Azebianco_Smith

13 Fevrier 2013

Un premier opus prometteur à la recette efficace

While She Sleeps : encore un groupe de Metalcore. Comme les autres ? Pas tout à fait.

Il s'agit en fait d'une formation nous offrant un Metalcore anglais à la fois assez typique et proche de la mode actuelle, avec un apport mélodique et connaissant des similarités avec celui de certains groupes labellisées Summerian (les Born Of Osiris et compagnie), tout en restant assez sage. Donc, pourquoi cette chronique ? Tout simplement pour saluer l'intelligence d’un propos musical de très bon niveau pour un groupe de cette mouvance débarquant à peine.

Car si aucun élément n'est véritablement novateur, il faut souligner la solidité des constructions : ici, on ne trouve pas de breakdowns mononotes et monotones interminables sortis de nulle part, mais on nous emmène vers les phases classiques du genre. Les caractéristiques du Metalcore sont mises à profit pour construire des ponts et liaisons solides, rendant certains extraits presque progressifs grâce à des influences math et orientales, comme "Proud of the Demon In Me". Au-delà de ça, les compositions sont dans l'ensemble à la fois accrocheuses et relativement originales. "My Conscience, Your Freedom", avec son groove et sa mélodie qui se retient bien en est une illustration.

Les deux guitares sont avantageusement exploitées et font cohabiter des jeux parfois typés post-hardcore(Truth), ou plus proches d'In Flames et du Deathcore avec des mélodies envoutantes et des breaks presque pop-rocks, ou plus lourds et typiquement Metalcore/Deathcore(Hearts Aside Our Horses). Et ça se révèle plaisant à un point assez inattendu. Il ne s'agit donc pas d'une révolution musicale, mais de Metalcore mélodique dans ce qu'il peut proposer quasiment de meilleur : tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un groupe de Metal à succès et d'un groupe de "Core" plus un peu plus underground. Le propos a, en conséquence, l’air beaucoup plus sincère que celui de nombreuses formations qui inondent le marché.

D’autant plus que la production est assez brute, que les sonorités sont lumineuses, presque atmosphériques, profondes : quelque chose de très post-rock/post-hardcore, sans non plus aller dans l’exploitation des distorsions typiques sur la plupart des morceaux. Ajoutons à cela un scream, voir un prêche lui aussi typé post-Hardcore originel, assez loin des aigus clairs ou stridents insupportables trop souvent utilisés, et on peut penser par moments aux Norma jean, Isis…Meme si ici, on popularise sans trahir plus que l’on expérimente.
Cela donne au final un son relativement roots, amateur, loin des grosses productions.
Les vocaux sont tout de même un poil lassants par manque de variation, et la batterie peu audible et trop rarement originale, même si elle suit à peu près les univers proposés. Il n'y a guère que le "tambour militaire" de "truth" qui, comme les intros et interludes au piano(Trophies), apporte un peu de fraicheur de ce coté.
Les thème exploités sont assez typiques : trueness, identité sans faire d’excès. On les a vus moins bien traités.

Au final, à condition d’être suffisamment ouvert musicalement et pas totalement allergique au genre, on prend plaisir à écouter ce premier opus prometteur, à la recette efficace, reposant par sa mélodicité, mais qui ne renie pas la lourdeur de son héritage musical.
Note : c'est un peu court, donc je reste sur la réserve avec un 15.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire