The Forbidden Gates Beyond

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Black September (USA)
Nom de l'album The Forbidden Gates Beyond
Type Album
Date de parution 17 Septembre 2010
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album11

Tracklist

Re-issue in 2011 by Prosthetic Records.
1. The Forbidden Gates Beyond 06:16
2. Creation of Chaos 04:32
3. Hallow of Decay 01:17
4. Tyrants 06:42
5. Tombs 03:55
6. The Absence of Life & Death 06:14
7. Unleashed 07:09
Total playing time 36:05

Chronique @ enthwane

18 Septembre 2010
Il est des groupes comme Black September, ou il est impossible de leur coller un style bien défini. Alliant la lourdeur du death metal le plus gras avec la force d'agression et les thèmes du Black Metal, le groupe officie dans une sphère musicale sans compromis, d'une violence malsaine qui ferait pâlir le plus blasé des fans de musique extrême.

Cette album et le seul véritable enregistré par la formation. Et, croyez moi, leur professionnalisme n'a d'égal que la haine qui transpire et suinte de pièces composant cet opus. L'artwork est particulièrement léché, représentant, pour rappel, l'œil de Lucifer, censé avoir regard sur chaque chose se déroulant en ce monde. Les portes interdites de l'au-delà, Black September vous invite à les forcer, à les défoncer, pour répandre la bonne parole du noir seigneur dans le domaine du Bien. "Dieu inventa le paradis, et l'homme créa l'enfer" disait l'accroche de "Philosophy of a Knife" : slogan qui résume particulièrement bien le contenu de cet album massif.

Black September ne vous laissera absolument aucun répit. Leurs compositions sont construites de manière simple, certes, mais terriblement efficaces. Efficacité mise en relief par une production impeccable, me rappelant le dernier album des grosses brutes de Konkhra. Ce mois de septembre, qui a vu la sortie de cette galette marquer sa morosité musicale, est décidément très noir.

La voix est certainement l'atout principal de ce disque : elle me rapelle celle du chanteur de Napalm Death (dont j'ai oublié le nom, pardonnez mon blasphème... Barney, Shane ?), et colle parfaitement avec les ambiances étouffantes et oppressantes du disque. "Creation of Chaos", "Tombs" (Putain, quel riff d'ouverture fantastique !) sont des titres marquants qui vous laisseront pantois devant tant de brutalité maîtrisée. Alternant mid-tempos d'une lourdeur de colosse et passages bien plus véloces dignes des plus grands, Black September a su faire varier un minimum son style, chose de plus en plus rare dans le milieu musical actuel (et cela s'applique à tout les styles).

Pourtant, il faut bien un point négatif à cette chronique, l'album lassera rapidement l'auditeur. Les premières écoutes laissent une impression très forte, grâce à une brutalité hors norme. Cependant, après quelques sessions d'écoute, le disque se vide peu à peu de son intérêt, et l'on y voit qu'un ramassis de blasts ennuyeux. Je reste cependant très sensible à ce style de musique bestial et sans compromis : Black September est à la lenteur ce qu'Impiety est à la vitesse, sauvage et bestial.

Il en reste que cet album de Black September est une très bonne pièce de Black/Death metal, dont la lourdeur et la haine vous marqueront à coup sûr. A écouter, je vous garantis que cet album vaut le détour.

5 Commentaires

4 J'aime

Partager

enthwane - 18 Septembre 2010: Disons que les premières écoutes et la brutalité valent largement cette note. si tu ne connais pas Konkhra, je te conseille leur dernier "Nothing is Sacred", au son bien gras et à la brutalité bien palpable.
blackangeladaria - 18 Septembre 2010: Bon j'ai fais la curieuse car ta chro m'a donné envie de découvrir cet album. Pas mal mais je l'écouterai pas en boucle une écoute suffit. Bien brutal et le morceau "hallow of decay" calme le jeu au milieu. Merci pour la découverte ;)
thedeath666 - 10 Décembre 2011: Je vais me le procurer. Toutes les chros que j'ai lues au sujet du skeud (dont la tienne) me donnent vraiment envie. Merci!
grogwy - 22 Fevrier 2019:

En effet l'album est plutôt sombre et oppressant.Merci pour la découverte.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire