Tentation

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Tentation
Nom de l'album Tentation
Type EP
Date de parution Juin 2015
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album27

Tracklist

Re-Issue in 2017 with bonus-tracks
1. Bruixes
2. L'Epreuve du Sang
3. Valhalla
4. Temps de Prière
5. Spectre de Lumière
6. Double Bang (H-Bomb Cover)
Bonustracks (Re-Issue 2017)
7. Bruixes (Demo Version 2014)
8. Spectre de Lumière (Demo version 2014)
9. Juge Sanglant (Live)

Chronique @ LeMoustre

14 Juillet 2015

Les Enfants de l'Ombre

Connaissez-vous Sortilege, H-Bomb, Killers, Malediction, ADX et la fine fleur du heavy/speed metal Français ? Si oui, vous risquez d'être fortement attirés par le premier E.P. des Catalans de Tentation. Membres de l'association Pyrenean Metal qui organise des concerts dans le Sud de la France - et le festival heavy traditionnel de la fin de l'été 2015 avec Iron Angel, Atlantean Kodex, Lonewolf entre autres, excusez du peu -, le quatuor est composé de fans de heavy-metal qui ont vécu les heures des années 80's et donc les plus beaux moments du heavy Français de tradition.

A l'heure où des groupes comme Enforcer connaissent un succès réel, dans le même style, Tentation reprend le flambeau de ces glorieux groupes hexagonaux, et a composé cinq titres (plus une reprise de H-Bomb "Double Bang", fort à propos) ornés d'une pochette... opulente et délicieusement provocante. Des trop éphémères Malediction, Tentation reprend les codes, notamment ceux qui ont donné à "Condamnés" un parfum foutrement vintage, qui fait le charme de ce type de production, très recherchée aujourd'hui (les prix flambent sur les sites de revente).

Nos quadras assènent un heavy/speed fleurant bon les années 80's avec un chant en Français fort réussi de Patrice Rôhée, ni aigu ni rauque, mais parfaitement juste et à propos duquel on sent pointer une certaine retenue dans les envolées. Chaque titre, prenant et bien amené se distingue, avec en point d'orgue des refrains mémorables et des couplets qui ne le sont pas moins. Quelques moments de double grosse caisse font même leur apparition ("Temps de Prière"), et on sent l'influence de Malediction, Iron Maiden, Judas Priest, des premiers Helloween sur "L'épreuve du Sang" par exemple, ou des plus méconnus Glacier dans les breaks et autres ponts mélodiques. Tentation se permet même une incursion bienvenue, quoiqu'un peu timide sur le registre de l'épique, avec le heavy "Valhalla", sans doute une piste à creuser pour l'avenir.

Bénéficiant d'une mise en son équilibrée, et parfaitement conforme aux standards de 2015 tout en conservant un petit côté analogique bienvenu (enregistrement "maison" et mixage par David Genet aux Cochise Studios en Arizona), Tentation a eu le temps de concocter et fignoler ses compositions. Ca se sent, car le groupe existe depuis 2012 et représente, avec quelques autres, le renouveau qualitatif du metal traditionnel made in France, appellation d'origine contrôlée. 24 minutes de cavalcades avec paroles à l'avenant centrées sur les légendes médiévales ou imaginaires ("Bruixes" évoque les ensorceleuses, par exemple, et on se prendrait facilement à entonner les paroles sous la douche, avec le pommeau à la main sur "Spectre de Lumière", par exemple), sans fausse note, et avec un entrain communicatif, que demander de plus ? Il ne tient qu'au public de soutenir ce type d'initiative, en mettant en lumière ces éternels enfants de l'ombre.


5 Commentaires

12 J'aime

Partager
MarkoFromMars - 14 Juillet 2015: Un EP des plus réjouissant, qui touche notre fibre franchouillarde métallique car transpirant la sincérité dans la démarche et l’interprétation.
Restent pour moi quelques lignes de chants encore perfectibles, mais je ne boude pas mon plaisir à l'écoute de ces 6 titres empreints des influences que tu as justement citées.
Merci Jérôme.
BARONROUGE - 14 Juillet 2015: voila un groupe intéressant , le genre de Heavy Metal qui ne fait pas semblant , sans prise de tête , bon il n'ont la force d'un Killers très redoutable , mais il relève le niveau d'un cran par rapport à certain groupe d'hier et d'aujourd'hui , ils finiront sans doute dans ma collection .
King_Triton - 23 Avril 2017:

Rien à faire, j'adore leur musique mais sans vouloir être méchant des cours de chant s'imposent .

samolice - 01 Mai 2021:

Merci pour la chro. Je ressens exactement la même chose que toi à l'écoute de ce disque et je partage donc tous tes mots. Impossible évidemment de ne pas penser à H Bomb, et pas seulement pour la reprise sympa et fidèle à l’originale de « Double bang ».   Les influences des gangs des eighties sont nombreuses (Adx sur « Bruixes », Maiden par ci par là, etc.). Heavy, mélodique, des refrains pas dégueu, que voilà un opus réjouissant. Patrice Rohée se révèle être un chanteur tout à fait intéressant. Comme tu l'as souligné,il ne force jamais sa voix pour aller trop haut, c’est très bien ainsi. King triton, si tu passes par là, tu trouves vraiment qu'il a besoin de cours de chant?

Merci Phil pour ce cadeau très sympa!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ AlonewithL

14 Juillet 2015

Il y a quelque chose de diabolique là-dessous.

Le heavy britannique a connu récemment une phase de revisite assez inédite et impressionnante, qui en plus d’avoir donné un nouveau souffle au genre et une pleine empathie pour les années 80, donne la force à la naissance de divers projets. Certes, on accepte plus ou moins ce revival fait par des petits voulant ressembler aux grands, mais parfois il faut bien reconnaître que c’est fichtrement bien foutu. On n’avait pas encore trop entendu parler de revival concernant le heavy metal français, surtout que pas mal de groupes de l’époque se sont reformés ou tiennent encore la dragée haute de nos jours. Seulement voilà, comme pour St Antoine, « Tentation » est apparu. « Tentation » est apparu plus précisément en 2012, sous l’impulsion du chanteur Patrice Rohée (Darquos) et des guitaristes Guillaume Pastor et Guillaume Dousse qui partageaient alors la même association dans la région de Perpignan (Pyrenean Metal). Le trio compose un premier titre, « Bruixes », signifiant « Sorcières » en catalan. L’auteur et compositeur Moya B. va aviser le projet, d’abord en supervisant l’enregistrement de ce premier titre, alors avec l’aide d’une batterie électronique. En 2014, répondant au besoin d’incorporer un véritable batteur, Laurent Metivier, déjà membre du groupe de heavy metal « Höly Ghözt », intègre « Tentation ».

Ausitôt après l’intégration de ce dernier, le quatuor se lance dans les prises de « Spectre de Lumière », titre qui devait initialement figurer sur un single avec « Bruixes ». Peu satisfait du résultat, le groupe prend du recul et se relance dans l’enregistrement de six titres, incluant les deux compositions précédemment citées, dans les propres studios de Laurent à Perpignan (L’Art ou Cochon). Le résultat va ainsi donner le premier mini éponyme de « Tentation ». Souhaitant avoir malgré tout un produit professionnel, le tout est ensuite expédié à David Genet (Cochise), à Tucson, en Arizona, pour le mixage et le mastering. Le produit, avec une superbe pochette créée par la photographe Blacksshark, est rapidement signé par le français Infernö Records pour les supports cds et cassette, et par Impious Desecration Records pour l’édition vinyle. Mieux que de représenter le heavy metal français à sa source, l’EP de « Tentation » va générer de l’enthousiasme chez les nostalgiques comme parmi certains boudeurs de cette scène atypique. Pour que je me remette à écouter du heavy français, moi je vous dis, il y a quelque chose de diabolique là-dessous.

A tout seigneur, tout honneur, la première création de « Tentation », a savoir « Bruixes », fait le premier son entrée sur scène. On retrouve l’âme des éternels « Sortilège », « H-Bomb » et « High Power » dans les riffs percutants et dans ce chant typique du heavy metal français des années 80. Le côté percutant de ce premier titre, fera quelque peu écho sur « Valhalla », à l’essence plus priestienne cette fois, pour sa teneur speed et ses sonorités abruptes, tout en respectant les codes dans lesquels le groupe s’est fixé. Le morceau pourrait apparaitre répétitif au goût de certains. Tout comme « Temps de Pierre », faisant ressortir par ses airs motorisés et sa hargne, l’influence de « Motörhead ». Plus nombreux seront ceux qui se réjouiront de l’écoute du virulent, corrosif et impulsif « L’Epreuve du Sang », qui rappellera à certains l’« ADX » de leur tendre adolescence, celui du milieu de la décennie 80. C’est peu avant l’album « Exécution » qu’est d’ailleurs sorti l’ouvrage de « H-Bomb » intitulé « Attaque ». Œuvre où est issue la reprise de « Double Bang » par « Tentation ».

L’exercice est tout à fait prodigieux. On peut retrouver un « Double Bang » d’une grande efficacité, mais ne parvenant toutefois pas à égaler la version originale qui était, elle, plutôt exceptionnelle. Les catalans ont fait le choix d’un rythme un poil plus rapide pour restituer cette chanson. Ce qui donne son petit côté essoufflé. En fait, on retiendra moins cette reprise de « H-Bomb » que leur composition « Spectre de Lumière » à travers cet effort. L’extrait évoqué est bluffant, équivalent dans sa qualité aux hits de quelques standards. C’est aussi et surtout le titre le plus élaboré, celui qui interpelle le plus dans sa musique, mais également dans ses textes. Constitué d’abord d’une entame acoustique, d’un arpège froid et glauque, la cérémonie funèbre se retrouve d’un seul coup engouffrée dans les ténèbres, dans un heavy speed sans compromis, sans réserve, qui soulève vos tripes, qui vous entrainent dans ses ténèbres. Le chant de Patrice prend alors des contours ozzbourniens très plaisants, s’associant remarquablement avec cette musique stressante et si nerveuse. Un pur cauchemar, un de ceux que l’on se délecte par simple plaisir morbide.

Le heavy metal français est mort, puis a ressuscité, puis a fait des petits. Il sera content de voir grandir « Tentation », un petit bout de chou qui promet un bien bel avenir. Les anciens seront comblés, les jeunes découvriront avec envie ce groupe des Pyrénées-Orientales, et se plongeront peut-être dans la découverte de la vieille scène du heavy metal français. Ce serait la logique des choses. Beaucoup est à dire au sujet de ce six-titres, réalisé par un tout jeune groupe catalan à l’expérience modeste, mais à l’adresse palpable, révélant des capacités à la composition musicale, comme à l’écriture de textes, parfois subtils et réjouissants. « Tentation », avec « Herzel », avec les thrasheux de « Hexecutor » et de « Perversifier », figure parmi ces grosses révélations françaises de ces dernières années, qui revendiquent tout haut et très fort un metal authentique comme on le faisait à la grande époque. Une époque révolue, disiez-vous ? Et bien, non !

15/20

1 Commentaire

9 J'aime

Partager
AlonewithL - 14 Juillet 2015: L'extrait du premier clip en haut est en fait la première version de "Bruixes", celle enregistrée avec batterie électronique. ^^
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire