Tenebrarum Cadent Exsurgemus

Liste des groupes Black Metal Abazagorath Tenebrarum Cadent Exsurgemus
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Abazagorath
Nom de l'album Tenebrarum Cadent Exsurgemus
Type Album
Date de parution Mars 1997
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album32

Tracklist

1.
 Calling the Spirits of the Dead
Ecouter02:27
2.
 For All Eternity
Ecouter04:43
3.
 The Chaos That Crawls Beyond the Stars
Ecouter05:58
4.
 Bestial Moans
Ecouter03:24
5.
 The Wolves of Armageddon
Ecouter01:28
6.
 Ghosts of the Moonlight Mist
Ecouter03:14
7.
 The October Storms
Ecouter01:16
8.
 Tenebrarum Cadent Exsurgemus
Ecouter02:14
9.
 Les Fleurs du Mal
Ecouter05:53
10.
 Rites of the Black Herald
Ecouter04:23
11.
 Night of the Cloven Hoof
Ecouter02:29
12.
 The Gates of the Spirit Kingdom
Ecouter04:52
13.
 Void of Satanic Darkness
Ecouter

Bonus
14.
 Intro / Rites of the Black Herald
 
15.
 Nightrealm
 
16.
 Ghosts of the Moonlight Mist
 
17.
 Intro / The Gates to the Spirit Kingdom (Demo Version)
 
18.
 For All Eternity (Demo Version)
 
19.
 Disappearing of the Spirit (Remastered in 2005)
 

Durée totale : 42:21

Acheter cet album

Abazagorath



Commentaire @ erzebethgoth

15 Octobre 2007
Tenebrarum Cadent Exsurgemus, premier album d'Abazagorath, fort bien réussi d'ailleurs !

Abazagorath nous offrent là un album que je ne me lasse pas d'écouter, avec des rythmes assez speed, une voix black sans pour autant que les paroles soient "vomies" ou incompréhensibles, et de superbes riffs, roulements et tout ce qui s'en suit.

La première chanson "Calling The Spirits Of The Dead" nous emmène dans une atmosphère assez spéciale, oppressante dirais-je.
En effet cette song est vraiment... glauque.
Nous enchaînons ensuite avec "For All Eternity" avec une ambiance totalement différente de celle de la chanson précédente.
Dès le début, Abazagorath nous en mettent plein la vue [et plein les oreilles ?] avec des riffs très speeds, des roulements plus que bons, et la puissante voix de Nihilist.
Certes, les riffs sont speed mais ils ne sont pas crades pour autant.
Cette chanson a une fin assez calme pour mieux reprendre ensuite avec "The Chaos That Crawls Beyond The Stars" qui a toujours des riffs aussi speeds, mais aussi beaucoup de breaks avec des riffs beaucoup moins speeds et des guitares plus claires...
Dans quasiment toutes les chansons on retrouve ces rythmes speeds et ces roulements fabuleux que nous offre Warhead.
Comme pour mieux faire passer tout ça, Abazagorath nous font cadeau d'une deuxième "intro", beaucoup moins glauque que la précédente, simplement faite avec un synthétiseur.
Puis, nous reprenons avec "Ghosts Of The Moonlight Mist" qui est moins "speed" ( Oui, je me répète...) que les chansons écoutées auparavant.
Du moins dans les riffs...
"The October Storms", une chanson de courte durée où Nihilist se contente de pousser quelques cris par-dessus la guitare et la batterie.
"Tenebrarum Cadent Exsurgemus" une chanson qui n'excelle pas non plus dans la durée. Dans celle-ci ils se contentent d'un synthétiseur (enfin, je crois) et de Nihilist.
Nous enchaînons ensuite avec "Les Fleurs Du Mal", un titre français nous rappelant notre cher Baudelaire (je ne saurais vous dire si ce titre a un rapport avec cet homme) ; mais toujours est-il que cette chanson est fort agréable à écouter, même si les riffs sont assez spéciaux dans cette song. La voix de Nihilist est superbe !
Puis dans "Rites Of The Black Herald" on retrouve le même style que dans les premières chansons de l'album.
"Night Of The Cloven Hoof", cette chanson fait un peu tâche dans cet album. Du moins le début qui nous rappelle un thème assez épique, sans pour autant être mauvais. Au contraire je trouve cette chanson particulièrement bien. Pour changer, les riffs ne sont pas très speeds, il n'y a pas de paroles, juste des cris de la part de Nihilist.
C'est une chanson fort agréable à écouter.
Puis, enfin, pour finir, les deux dernières chansons de l'album ne sont pas plus spéciales que les autres.

En résumé "Tenebrarum Cadent Exsurgemus" d'Abazagorath est un album plus que réussi à mon goût, avec des riffs particulièrement speeds dans quasiment toutes les chansons, sans pour autant que les chansons soient répétitives.
Warhead, nous offre de superbes roulements, assez fort, j'avoue (oublions le fait que je ne fasse pas de batterie... Je ne suis donc peut-être pas objective).
On trouve un synthé dans une ou deux chansons de cet album ; et pour finir une ambiance assez spéciale, mais pas désagréable.
C'est un album que je conseille d'écouter, car pour un premier album, Abazagorath, se sont déchaînés.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire