Sweet Oblivion

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sweet Oblivion (Feat Geoff Tate)
Nom de l'album Sweet Oblivion
Type Album
Date de parution 14 Juin 2019
Style MusicalPower Progressif
Membres possèdant cet album8

Tracklist

1.
 True Colors
 04:49
2.
 Sweet Oblivion
 04:32
3.
 Behind Your Eyes
 04:17
4.
 Hide Away
 04:40
5.
 My Last Story
 04:50
6.
 A Recess from My Fate
 04:10
7.
 Transition
 04:32
8.
 Disconnect
 05:33
9.
 The Deceiver
 04:01
10.
 Seek the Light
 05:06
11.
 Disconnect (Piano Version)
 05:36

Durée totale : 52:06

Acheter cet album

Sweet Oblivion (Feat Geoff Tate)


Chronique @ frozenheart

09 Septembre 2019

Un album aux bases solides, chanté par une légende vivante du genre Heavy Progressif.

Sweet Oblivion est typiquement le genre d'album à côté duquel on peut facilement passer sans y prendre garde. Ce serait dommage car ce nouveau projet Power Progressif qui n'en est qu'à sa première galette est particulièrement réussi.

Monté à l'initiative du label Frontiers Records, il est issu de la réunion de musiciens par ailleurs expérimentés: deux DGM, à savoir le guitariste Simone Mularoni (Lione/Conti, Lalu) également à la basse et le claviériste Emanuele Casali (ex-Empyrios, Novera, Astra ), Geoff Tate (Operation Mindcrime, et ex-Queensryche) au chant, et Paolo Caridi (Hollow Haze, ex-Killing Touch) à la batterie. En effet, car même si ce premier jet au titre éponyme évolue dans un registre majoritairement en mid-tempo et très proche du Queensryche des années 80, il a le mérite de proposer dix splendides chansons de haut niveau!

Servi par une excellente production signée Simone Mularoni et convenant parfaitement au registre du groupe, l'opus bénéficiera d'un son résolument équilibré puissant et Heavy mis en valeur par des guitares puissantes et racées, merveilleusement soutenues par des lignes de chant à la fois puissantes et mélodieuses de Geoff Tate, qui vocalement du haut de ses 60 ans assure sur la quasi-totalité de l'opus.

Au-delà de ses influences évidentes, le combo nous offrira plusieurs morceaux où les guitares soutenues de claviers se tailleront la part du lion, à commencer par la doublette "True Colors", l'éponyme dont l'air fait étrangement penser au "I Don’t Believe In Love" de l'album Operation Mindcrime de Queensryche, et l'éloquent "A Recess from My Fate". Trois morceaux de choix constitués d'efficaces et tonitruants duels de guitares/claviers signés Mularoni/ Casali. Des subtiles nappes de claviers et piano aux sonorités progressives que nous retrouverons sur le galopant "The Deceiver", ou sur le conclusif "Seek the Light" qui se distinguera par un magnifique pont central aux couleurs atmosphériques du plus bel effet !

Parmi les morceaux les plus inspirés et représentatifs du Queensryche de la fin des années 80, n'omettons pas "Behind Yours Eyes" et son solo de guitare flamboyante, ainsi que les mélodieux "My Last Story" au chant modulé de Geoff Tate, (toujours très à l'aise dans cet exercice).

Mention spéciale, pour la pochette aux douces couleurs (blanche et rose pastel) qui colle parfaitement au nom du groupe. Celle-ci ainsi que son artwork, seront à mettre à l'actif du célèbre artiste cover-designer français Stan W. Decker, connu pour son travail sur les magnifiques pochettes des groupes , Stryper, Borealis, Lione/Conti, Iron Mask et Magic Kingdom entre autres...

Au final, rien d'absolument essentiel à l'horizon, mais des compositions solides aux mélodies léchées, un niveau d'interprétation sans faille, un son équilibré et un vocaliste de premier plan sont les atouts de ce Sweet Oblivion, qui à coup sûr, satisfera les fans de Geoff Tate, ainsi que tous les amateurs de Power progressif et mélodique en général.

1 Commentaire

4 J'aime

Partager
workflame90 - 10 Septembre 2019:

Merci Frozenheart pour ta chronique, qui bien écrite, donnera surment envie à beaucoup de se plonger dans ce petit bijoux. Je l'ai depuis ça sortie sous les conseil de mon revendeur aguérri. Et j'ai étais séduit dès la première écoute. Mais j'ai pensais que cette opus risqué de passer sous les radars. Mais pu maintenant! Merci  ;) 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Sweet Oblivion (Feat Geoff Tate)