Subversions of the Psyche

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Iniquitous Savagery
Nom de l'album Subversions of the Psyche
Type Album
Date de parution 22 Septembre 2015
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1. Prey to the Agonies of Morbid Apprehension
2. Transient States of Metaphysical Revelation
3. Cognitive Dissonance
4. Sadistic
5. Subversions of the Psyche
6. Propagating a Pestiferous Enmity
7. Prognosis of Terminal Parasitic Degradation Facilitating the Process for Utter Decomposition
8. Subjugated Into Pathological Servility

Chronique @ dakefhi

24 Octobre 2015

Pas si bas du front.



Label ensanglanté hurlant de l'autre côté de la Manche, Grindethic Records travaille depuis 2003 à mettre en lumière de petites entités de grindcore, brutal death, ou encore de death metal technique avec régularité. Si de nombreux titres de leur catalogue pourront vous ravir, lecteurs aux oreilles bétonnées, c'est Inquisitious Savagery qui a la vedette depuis quelques semaines. Dévoilant leur premier album intitulé "Subversions of Psyche" et répondant fidèlement à la tradition de s'affubler d'une cover soignée (de quoi vous faire aimer la psychanalyse), le quatuor écossais (pour une fois, je vais m'abstenir de faire une vanne sur la provenance) n'est pas à compter parmi les délicats.

Dans la continuité de leur EP "Compelled by Perverse Immorality" qui n'a rien à envier à son successeur de plus longue durée, "Subversions of Psyche" est un disque de brutal death ne faisant pas dans la demi-mesure. Chaque morceau débute in medias res, blast à fond, growl inaudible (aussi crade que du bon pornogrind), et guitares déchaînées : l'auditeur est pris à partie pendant plusieurs minutes sans demander son reste. Un son de gratte très gras donne aux compositions une teneur grind et slam qui appuie sur la lourdeur et donne une efficacité poisseuse malgré des riffs simples. Le bon côté, c'est que ça tape et que ça enfonce comme on aime à l'image de "Prey to the Agonies of Morbid Apprehension" ou "Cognitive Dissonance". Le mauvais, c'est que les pistes peuvent s'avérer très proches sans que l'une d'elles ne se démarque vraiment, et qu'un ennui peut apparaître à l'écoute d'un morceau comme "Propagating a Pestiferous Enmity" qu'on a l'impression d'avoir entendu plus tôt par trop de similarités.

Fort heureusement, on a à faire à des musiciens à l'aise qui n'ont pas tout à fait pour idée de livrer un album absolument bas du front. On ne peut que relever le dynamisme des zikos, notamment celui du batteur qui sait insuffler un relief captivant à des riffs comme dit précédemment très simples, s'amusant entre les temps, jouant des cadences avec liberté mais rigueur ("Transiant States of Metaphysical"). Les cordes électriques d'un entrain fou ne sont pas en reste : si elles utilisent un peu trop les harmoniques, leur aspérité volontiers dissonante sur "Sadistic" et "Prognosis of Terminal Parasitic Degradation Facilitating the Process for Utter Decomposition" peut évoquer du death d'avant-garde. De la polyrythmie pointe même le bout de son nez sur la dernière piste, et c'est tant mieux car elle ne dispose pas sans cela de motifs assez marquants.

"Subversions of Psyche" se savoure en bon album de brutal death metal, non exempt de certains défauts très fréquents dans le genre. Son respect de l'auditeur, ses compétences techniques et son ouverture à un autre niveau musical haussent néanmoins l'intérêt du disque un peu au-dessus du tout venant...Même si les combos officiant dans un slamming brutal death similaire sont loin de manquer (Defeated Sanity, Walking the Cadaver...).

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Iniquitous Savagery